RELIER

RELIER : REférencer les développements Logiciels Internes de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Juillet 2013

RELIER a bien rempli son rôle de lancement du référencement des logiciels développés dans les laboratoires et autres services de la communauté ESR, avec la participation de 3 laboratoires pilotes : ICJ, LAAS et LIGM (voir ci-dessous). Cette démarche a été validée avec la collaboration des laboratoires LJK et LAMCOS.

Si cette démarche de référencement vous intéresse, il faut désormais prendre contact avec PLUME.

Équipe RELIER-pilote (jusqu'à juillet 2013)

Anciens

  • Jean-Luc Archimbaud (UREC puis DSI/CNRS), participant (jusqu'à mai 2012).
  • Samuel Godey (UREC), participant (janvier - juillet 2010).
  • Violaine Louvet (ICJ), responsable du projet RELIER (jusqu'à mai 2011), projet qu'elle a lancé et dont l'ICJ est un des trois laboratoires pilote.
  • Laurent Perochon (METAFORT) (jusqu'à septembre 2012).

Objectifs du projet RELIER

RELIER est un sous -projet de PLUME avec un objectif précis, indiqué par le sigle :  REférencer les développements Logiciels Internes de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Le premier objectif est ainsi de référencer les développements logiciels réalisés dans les laboratoires et les institutions de cette communauté et donc d'encourager l'affichage, la diffusion et les échanges autour de ces logiciels et des expertises qui leur sont associées (modèles, méthodes numériques, algorithmes, données ...).

Ces logiciels sont souvent méconnus et peuvent être utiles pour d'autres projets de recherche ou pour d'autres services. Ces logiciels et les données qu'ils manipulent cristallisent l'essentiel du patrimoine des savoir-faire et des connaissances, patrimoine à faire connaître, à valoriser et à préserver.

Le deuxième objectif du projet est d'étudier la problématique associée à ces développements internes : les licences des logiciels internes, souvent libres, les problèmes liés au référencement des logiciels produits dans un laboratoire et leur diffusion, les problèmes liés au développement (forges).

Les moyens mis en place pour atteindre ces objectifs sont la production de :

  • fiches Développements ESR pour décrire les logiciels internes,
  • pages qui référencent les logiciels d'un laboratoire ou entité de recherche,
  • fiches ressources pour étudier la problématique des développements internes.

Les fiches Développements ESR

Les fiches Développements ESR décrivent succinctement le logiciel, indiquent leur état (diffusé, en développement, ...) et donnent un contact pour le logiciel. Elles ont une procédure simplifiée de publication.

Ces fiches sont indexées de la même façon que les fiches des logiciels validés, mais ont en plus des mots clés pour indiquer les laboratoires et les institutions ou ces logiciels sont produits.

Certaines fiches affichent le statut "validé (au sens PLUME)", cela veut dire que le logiciel a aussi une fiche de logiciel validé. Voici la liste complète de ces logiciels.

Le English portail anglophone de PLUME publie des fiches Développements ESR en anglais.

Les pages des laboratoires et institutions

Le projet RELIER a démarré avec trois laboratoires pilote qui ont participé à la définition du project et la publication des premières fiches Développements ESR. Ils publient officiellement la liste de ses logiciels sur la plate-forme :

Les laboratoires suivants ont également une page sur ses logiciels sur PLUME :

Trois instituts CNRS ont aussi une page logiciels sur PLUME :

Les fiches ressources

Plusieurs études sont menées sur les problèmes que les logiciels internes posent régulièrement, elles sont présentées dans des fiches ressources PLUME, rédigées par des responsables thématiques et destinées aux développeurs (et personnes en charge de la valorisation) dans les laboratoires de recherche et les universités.

Ces fiches ressources sont réunies dans le thème PLUME patrimoine logiciel d'un laboratoire.

Partenaires

Le projet RELIER est soutenu par les laboratoires pilote (ICJ, LAAS, LIGM) et un certain nombre de partenaires :

  • le Groupe Calcul, réseau de la communauté française du calcul,
  • l'INSMI, INstitut des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions,
  • la DPI et certains services de valorisation.

Autres documents