PDF

PDF (Portable Document Format)
Fiche logiciel à valider
  • Création ou MAJ importante : 07/06/10
  • Correction mineure : 07/06/10
Mots-clés
Pour aller plus loin

AFT (Almost Free Text) : système d'aide à la saisie de texte source (HTML, TeX...)

Ce logiciel est en cours d'évaluation par la communauté PLUME. Si vous utilisez ce logiciel en production dans notre communauté, merci de déposer un commentaire.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Téléchargement
  • Version évaluée : 5.097
  • Langue(s) de l'interface :
  • Licence : Autre

    La Clarified Artistic License est une licence Open Source, utilisée à l'origine pour les distributions Perl. Il s'agit d'une première version de l'Artistic License 2 avant son adoption définitive. Le texte de l'Artistic License 2.0 est trouvable sur le site de l'Open Source Initiative.

Description
Fonctionnalités générales

Almost Free Text (AFT) est un système d'aide à la saisie de texte source en LaTeX, écrit par Todd A. Coram. Grâce à un procédé de syntaxe simplifié, il est possible de générer des documents HTML (format de sortie par défaut), TeX, RTF, lout, Docbook de manière automatique et en un temps record sans avoir à saisir les nombreuses balises courantes qui structurent le code.

À l'aide d'un éditeur de texte, il suffit d'utiliser la syntaxe décrite dans le manuel (version Francaise). Après compilation du fichier, AFT produit un fichier de sortie au format désiré, avec un style prédéfini, et utilisant un code parfaitement lisible.

Dans la ligne des programmes Unix, AFT est un petit logiciel, fort spécialisé, mais remplissant parfaitement son rôle.

Autres fonctionnalités

AFT utilise essentiellement les astérisques, tabulations et espaces pour structurer le document. L'apprentissage lié à la syntaxe d'AFT est donc très rapide et intuitive.

AFT peut être utilisé pour saisir un source afin de pouvoir travailler sur une base facilement exploitable et obtenue très rapidement. L'utilisateur se concentre ainsi sur le contenu lui-même, comme c'est le cas avec LaTeX. L'essentiel du document est donc prêt à être exploité en vue d'une utilisation plus poussée. Pour les sorties HTML, il est possible de définir des styles différents. Il est de même possible de créer soi-même des filtres pour les formats de sortie.

On peut essentiellement utiliser AFT dans le cadre d'une saisie de texte que l'on souhaite rapidement mettre en forme, le tout en quelques en quelques commandes fort simples, pour obtenir un texte structuré et mis en page. Pour cela, après une première compilation avec aft, une simple compilation pdflatex produit un document pdf utilisant la classe [article].

Exemple :
Après saisie et enregistrement de votre fichier, lancer successivement :

$aft --type=tex monfichier.aft
$pdflatex monfichier.tex

Compte-tenu des faibles ressources nécessaires pour faire fonctionner un éditeur de texte et pour compiler le document final, AFT est utilisable même sur des machines fort anciennes.

AFT est présent dans les dépôts de la plupart des distributions GNU/Linux.

Interopérabilité

Les fichiers destinés à être compilés avec AFT, portant ou non l'extension .aft sont des fichiers texte, lisibles et modifiables avec un simple éditeur de texte sur n'importe quel système d'exploitation.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Outre les utilisations citées plus haut, AFT s'avère très utile lors de la prise de note durant une réunion ou une conférence. Après une simple relecture, il est possible de produire dans la foulée un compte-rendu de réunion structuré, sans avoir à travailler une mise en page, même succincte.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • Sous Windows, AFT nécessite d'installer Perl.
  • Non testé sur Mac OSX
Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

La plupart des distributions GNU/Linux

Plates-formes

GNU/Linux, Windows, Mac OS X

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

txt2tags, reStructuredText

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Logiciel développé par Todd Coram.

Environnement utilisateur
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)
Contributions
Mots-clés

libregraphicsmeeting-2010

La cinquième édition du "libre graphics meeting" aura lieu à Bruxelles du 27 au 30 mai 2010.

Tout est sur le site de la manifestation
http://libregraphicsmeeting.org/2010/index.php?p=f...

Tutoriaux, conférences, rencontres autour des logiciels graphiques et de la culture libre entre développeurs et utilisateurs.

Les logiciels concernés comme par exemple Gimp http://www.projet-plume.org/fr/fiche/gimp , Scribus http://www.projet-plume.org/fr/fiche/scribus , Blender, Inkscape http://www.projet-plume.org/fr/fiche/inkscape et plusieurs autres sont listés dans la partie projet du site et le programme est à ce jour en cours de finalisation.

Le site annonce également "d'importants travaux sur les systèmes de gestion ouverte de la couleur et le standard vectoriel SVG pour l'impression et le web" et "des activités spécifiques pour les étudiants des écoles d'art et de design".

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 18/01/11
  • Correction mineure : 18/01/11
Mots-clés
Pour aller plus loin

PDFedit : éditeur de documents PDF

Description
Fonctionnalités générales

PDFedit est un éditeur pour la manipulation de documents PDF par interface graphique ou en ligne de commande.
Un langage de scripts est utilisé pour apporter de grandes possibilités d'extensions, il est ainsi possible de créer ses propres scripts et plugins.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Pour le moment, la diffusion est probablement gênée par un site web peu convivial et pas intuitif, uniquement en tchèque et en anglais.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Les plateformes cibles sont les systèmes d'exploitation du type Unix (Linux, BSD, ...), utilisant les bibliothèques C++, XPDF, QT3 et QSA , ainsi que Windows à travers la boite de compatibilité Cygwin.

Note: QT3.x est nécessaire, l'éditeur peut être compilé avec QT4.x. Dans la plupart des distributions QT3 et QT4 peuvent être installés en même temps.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • Adobe Acrobat
  • Inkscape importe et lit les pdf directement. Les dessins et les textes sont éditables et transportables. On peut ajouter des dessins et des textes. Cf fiche Fiche Plume
  • ImageMagick permet également d'annoter les PDF.
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

PDFedit est développé par une équipe-projet composée de 5 développeurs dont un chef de projet. Plusieurs collaborateurs extérieurs à l'équipe se chargent de la traduction dans d'autres langues ou de la création de paquets d'installation pour différentes distributions de Linux (Gentoo, Debian, openSUSE) et NetBSD.
Cette équipe peut être contactée par mail à l'adresse pdf-edit [at] lists [dot] sourceforge [dot] net

Eléments de pérennité

Le logiciel existe en version anglaise, allemande, russe, espagnole et tchèque (la langue d'origine de l'équipe-projet) accessible sur le site du projet.

Une traduction française est disponible en téléchargement au format .deb sur le site 2020linux et tar.gz pour les autres distributions.

Une version Beta de PDFTools 4.5 est téléchargeable depuis aout 2009

Environnement utilisateur
Documentation utilisateur

Il y a 3 documents HTML sur le site web qui décrivent comment utiliser ce logiciel :

  • http://pdfedit.petricek.net/user_doc.html : comment l'installer ; l'utiliser en ligne de commande / mode graphique ; écrire et l'utiliser des scripts.
  • http://pdfedit.petricek.net/appendix.html : c'est la documentation de l'API de scripting pour PDFedit.
  • http://pdfedit.petricek.net/design_doc.html : ce document explique la conception et les mécanismes internes de PDFedit prévus pour la manipulation de documents PDF en donnant des informations et des idées générales pour comprendre l'implémentation sans préciser le code ou la description des classes. Ce document se veut le point de départ de l'étude pour quelqu'un qui voudrait réutiliser ce projet en vue d'une intégration dans un système plus complexe.

Format PDF (Portable Document Format)

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 29/07/09
  • Correction mineure : 10/12/12
Mots-clés

Format PDF (Portable Document Format)

Version : 1.7

Extension (importante sous Windows) : .pdf

Type de document : Fichier destiné à la présentation ou l’impression de pages

Document de standardisation : ISO (payant)

Description courte : Format d’échanges et d’archivage de documents de type images vectorielles

Avantages : Ouvert, permet interopérabilité et pérennité, relativement léger, très diffusé, préserve l’intégrité du document (mise en page), visualisable sur le web notamment, possibilité de sécuriser les données (si non modifiables) et préconisé par le RGI

Inconvénient : Propriétaire

Utilisation recommandée : Création et diffusion de documents de qualité tout en respectant la mise en forme originale sans besoin d’édition et de modification, surtout s’ils sont longs et structurés

Logiciels de traitement les plus connus :

  • Adobe Acrobat Reader (Affichage du PDF)
  • PDF Creator (Création du PDF)
  • Scribus (Création de PDF)
  • Open Office.org Writer (Création de PDF)
  • Adobe Acrobat 9 Pro (Gestion complète dont modification)

De nombreux autres logiciels sont décrits dans des fiches PLUME , accessibles avec le mot clé PDF

Format connexe : PostScript (concurrent)


Commentaire : Le format PDF permet l'intéropérabilité et la pérénnité de documents qui ont été mis en forme préalablement et qui resteront intacts pour l'impression ou le transfert. Cependant, bien qu'ouvert, PDF est propriétaire, donc l'éditeur peut, quand il le souhaite, le modifier sans en informer les utilisateurs.

UP Key Etu : suite logicielle sur clé USB pour les étudiants et les apprenants en langues

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 03/03/09
  • Correction mineure : 17/08/09
  • Auteur : Christophe Naud (Maison des Langues de l'Université de Poitiers)
Mots-clés

UP Key Etu : suite logicielle sur clé USB pour les étudiants et les apprenants en langues

Vous avez l’habitude de travailler sur plusieurs ordinateurs différents ? UP Key Etu est faite pour vous ! Dédiée aux étudiants nomades de l’Université de Poitiers et aux apprenants de la Maison des Langues, UP Key Etu est un espace de stockage facile à transporter qui embarque des logiciels et des ressources utiles à votre formation universitaire ou professionnelle.

  • Logiciels embarqués :

-- Internet : Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird, ClamWin
-- Bureautique : OpenOffice, Mozilla Sunbird
-- Multimédia : Audacity, VLC
-- Archivage : 7zip
....

  • Fonctionnalités supplémentaires :

-- Liens Web dédiés à la découverte / l'apprentissage de l'anglais : médias en ligne (presse, Webradios, WebTV, podcats), dictionnaires, sites d'e-learning gratuits sélectionnés par l'équipe de formateurs de la Maison des Langues.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 10/11/13
  • Correction mineure : 10/11/13
  • Rédacteur de la fiche : Jérôme Pansanel - IPHC (CNRS)
  • Relecteur(s) : Anne Durand (CLEO)
  • Contributions importantes : Max Mousseron (IBMM), Geneviève Romier (UREC puis France Grilles). Rémy Dernat (IBMM) était le contributeur initial.
  • Responsable thématique : Anne Durand (CLEO)
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Mots-clés principaux : PDF

PDF Split and Merge : découpage ou assemblage de fichiers PDF

  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Téléchargement
  • Version évaluée : stable : 2.2.2
  • Langue(s) de l'interface : français, anglais, autres
  • Licence : GPL

    La version "Basic" est sous licence GPL.
    La version "Enhanced" http://www.pdfsam.org/?page_id=57 est également sous licence GPL.
    Elle est gratuite après recompilation du code Java. Sinon, il faut faire un don.

    A noter que depuis la version beta 2, il est possible de choisir le type de licence pour la console : GPL V2 ou LGPL v2.

Description
Fonctionnalités générales

Ce logiciel permet de scinder ou d'assembler, fusionner des fichiers entre eux, dans l'ordre que vous voulez à partir des pages que vous souhaitez. Le découpage éventuel du document pdf d'origine se fait par page entière ou groupe de pages entières.
Ce petit logiciel est très pratique si vous ne disposez pas de la suite Adobe Acrobat Pro.

Depuis la version 2, des bugs ont été corrigés, il est possible de faire des rotations sur les fichiers PDF. Un mode visualisation est désormais disponible avec des actions de glisser/déposer.

Autres fonctionnalités
  • Possibilité de journaliser les actions (debug).
  • La version Enhanced (payante dans sa forme compilée) permet en plus de crypter les fichiers PDF.
Interopérabilité
  • Format d'entrée et de sortie : PDF (différentes versions possibles).
  • Programme Java, donc indépendant de la plate forme.
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Utilisé pour manipuler les fichiers PDF sous Windows (IBMM).
Utilisé pour manipuler les fichiers PDF sous Linux (IPHC).

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • Nécessite que Java soit installé.
Environnement du logiciel
Plates-formes
  • Linux
  • Mac OS X
  • Windows
Logiciels connexes

Java Virtual Machine

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

2 développeurs seulement, mais il existe pas mal de traductions donc des contributeurs pour ce type de travail.

Eléments de pérennité

Des mises à jour régulières depuis 2006.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)

L'interface Java est un peu étonnante au premier abord, on choisit le(s) fichier(s), le traitement à exécuter et le dossier cible. Le traitement se fait en mode "batch".

La nouvelle version permet quelques réglages supplémentaires, comme le fait de pouvoir préciser pour quelle version d'Adobe est destinée le nouveau document PDF. Des langues et des thèmes pour l'interface ont été rajoutés.

Il est désormais possible de compresser les fichiers PDF, de les protéger par mot de passe ou de limiter les autorisations sur les fichiers. Il est aussi également d'agir sur les propriétés du document créé. Enfin, la dernière version permet de jouer avec les aperçus des fichiers en zoomant ou bien en faisant des rotations...

Contributions

Participation financière bienvenue.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 27/09/13
  • Correction mineure : 27/09/13
  • Rédacteur de la fiche : Hervé Parmentier - Environnement Ville Société (ENS Lyon, Universités de Lyon, CNRS)
  • Relecteur(s) : Maxence Guesdon (SED INRIA Saclay-Ile-de-France)
    Jean-Michel Dumont (LaMCoS)
  • Contributions importantes : Guillaume Paumier est le contributeur à l'origine de la version 0.46 de cette fiche lorsqu'il était membre du LAAS.
  • Responsable thématique : Anne Durand (CLEO)
Mots-clés

Inkscape : graphisme vectoriel, DAO (Dessin Assisté par Ordinateur)

Description
Fonctionnalités générales

Logiciel libre de graphisme vectoriel parfois présenté comme une alternative libre à Adobe Illustrator, Freehand, ou CorelDraw. Il utilise le format SVG (Scalable Vector Graphics), standard du W3C (World Wide Web Consortium's ) et reposant sur du XML (« langage de balisage extensible ») qui est un langage informatique de balisage générique.

Autres fonctionnalités
  • Fichiers : import (une dizaine de fichiers vectoriels, mais également pixmaps), export (PNG, une dizaine de fichiers vectoriels, mais également bitmap, format AutoCAD, PostScript), impression, nettoyage
  • Bases de l'édition : manipulation, sélection, ordonnancement, dialogue des calques
  • Positionnement et transformation, en particulier adhérence, alignement et distribution des objets
  • Formes géométriques principales
  • Texte : outils usuels, création, sélection, édition, texte sur un chemin et texte dans une forme
  • Chemins : courbes de Bézier, outil Calligraphie, chemins à partir d'autres objets, effets de chemin en temps réel (ECTR)
  • SVG et Internet : affichage simple, ajout de liens, utilisation des feuilles de style, animation simple
  • Fonctionnalités complémentaires
    • Outil Ajustement : ajustement de chemins et de couleurs
    • Attributs de remplissage et de couleurs en aplat
    • Découpe et masque
    • Éditeur XML
    • Utilisation en ligne de commande
    • Effets de filtres : basique, ombre portée, primitives de filtres de couleur, de composition, de remplissage, d'éclairage, de manipulation de pixels
    • Pavage : symétrie, translation, dimensions, rotation, flou & opacité
    • Vectorisation d'images bitmap
    • Connecteurs : création, modification, routage de connecteurs
    • Nombreux effets de couleur, de chemin, de rendu, de texte...

Version 0.48.2 :

  • Édition de document au format PDF.
  • Inclusions des boîtes de dialogues dans l'interface.
  • Les dégradés sont éditables directement sur le canevas.
  • Un nouvel outil Seau pour remplir les espaces avec une couleur.
  • Un nouvel outil boîte 3D qui est une grande aide à la création de dessin en perspective isométrique et 3D.
  • Un nouvel outil Torsion pour fournir une nouvelle méthode intuitive pour éditer et peindre les chemins.
  • Un nouveau Live Path Effects pour créer des brosses et réaliser des effets organiques aux chemins de façon simplifié.
  • Le support d'un profil ICC pour travailler sur des images autres qu'en RVB tout au long du processus de travail.
  • La plupart des filtres SVG sont implémentés, et une nouvelle interface a été réalisée pour les éditer.
Interopérabilité

Format de fichier basé sur XML, conforme avec les standards XML, SVG et CSS du W3C.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service
  • Au LAAS, Inkscape est essentiellement utilisé pour réaliser des graphiques pour les présentations, posters, affiches, publications.
  • Les chercheurs du LaMCoS utilisent principalement ce logiciel pour permettre l'intégration d'images (résultats de calculs, d'expérimentation, ...) dans les documents LaTex pour la rédaction de publications, rapports de thèse, ...
  • Au laboratoire Biogéophile, Inskape est utilisé principalement pour de la cartographie d'édition, des posters et des affiches.
  • AU CPPM : utilisation pour le "petit dessin", figures et schémas intégrables dans d'autres documents.
Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • La fonction de vectorisation de bitmap est utile mais peut donner des résultats inattendus.
  • L'exportation (save-as, v0.48) sous PostScript (avec fontes PS) contient des instabilités concernant le placement correct des polices et du calcul de la BoundingBox. L'option PostScript/fontes Pango semble mieux fonctionner.
  • Pas de format EPSI ("preview" en pixmap intégré au fichiers PS, utile pour certains programmes DTP) pour export. Mais format de sortie compatible avec "ps2epsi".
  • Les valeurs des composantes numériques d'un objet graphique peuvent fluctuer de façon arbitraire, au gré des manipulations ou transformations appliquées à cet objet, alors même que celles-ci sont supposées ne pas modifier ces valeurs .
  • Les calculs de coordonnées résultant d'une transformation peuvent être imprécis, même lorsqu'ils visent un résultat à valeur entière (e.g. point à coordonnées non entières ramené par alignement à l'origine, mais dont les coordonnées deviennent très proches de zéro au lieu de s'annuler).
  • La taille d'un fichier sauvegardé même en SVG dit "pur" est légèrement supérieure à celle de sa partie réellement utile, en particulier à cause de l'ajout de quelques métadonnées. Les navigateurs actuels ont bien progressé dans leur capacité à relire un fichier SVG généré avec Inkscape.
  • Inkscape contient de nombreux jeux de symboles ("bibliothèques") pour divers thèmes (UML, circuit électronique, réseau [standard Cisco], diagramme de flux de programme, ...).
  • Création de sa propre bibliothèque de symboles : http://mygeomatic.free.fr/blog/dotclear/index.php?....
  • Sous MacOSX, la couche X11 est toujours requise mais Apple ne la fournit plus depuis deux versions de son système. La solution, préconisée par les concepteurs d'Inkscape, est de recourir à une version alternative de X11 pour Mac appelée XQuartz : cela fonctionne bien mais le temps de chargement est particulièrement long.
  • Affichage sur Notebook : la résolution minimum est 1024x768. Un contournement possible est de passer dans une résolution supérieure avec un scrolling et d'utiliser l'astuce sur les barres d'outils décrite ci-dessous. Cette remarque est valable aussi bien sous Windows que Linux.
Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Mandriva 2006, 2007, 2008

Plates-formes
  • Archive Tar des sources, autopackage et dépôts pour Linux
  • Paquet Mac OS X Tiger et Leopard, Fedora 12 et +
  • Windows : Inkscape peut être facilement exécuté en ligne de commande comme «inkscape» et comprend des chemins relatifs. Il y a aussi des corrections de bugs pour améliorer la stabilité et la compatibilité Unicode
Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • GIMP : édition d'images numériques
  • XARA (produit gratuit, licence GPL, uniquement sous Linux) : logiciel d'édition vectorielle en deux dimensions http://www.xaraxtreme.org/
  • QCAD (produit commercial, licence propriétaire)
  • xfig : dessin de diagrammes
  • Adobe Illustrator (produit commercial, licence propriétaire)
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Communauté bénévole

Eléments de pérennité

Inkscape fonctionne sur des formats complètement ouverts assurant la pérennité des documents et il est soutenu par des communautés actives anglophone et francophone. Un ouvrage électronique : http://tavmjong.free.fr/INKSCAPE/MANUAL/html_fr/

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)
  • Bien que l'export en PNG soit possible, il est fortement déconseillé de transformer un dessin vectoriel (donc re-dimensionnable sans perte de qualité) en un format bitmap, qui pixelise s'il est agrandi. Il vaut mieux utiliser des formats vectoriels alternatifs, comme le Postscript (PS) ou le PDF.
  • "JessyInk" est une extension pour Inkscape qui permet de créer une présentation (du style Impress, PDF ou Powerpoint). Il est donc nécessaire de connaître un minimum Inkscape et d’avoir la notion de calque avant de réaliser son exposé (chaque calque de votre fichier est considéré comme une diapositive, http://www.framasoft.net/article4959.html).
  • L'interface place par défaut les barres d'outils de façon verticale. Malheureusement, tous les outils n'apparaissent pas (il n'y a pas assez de place), il faut passer par un bouton qui affiche les icônes manquantes, ce qui est une peu déstabilisant. Même pour des écrans plus grands (résolution 1366x768), tout ne s'affiche pas. Heureusement, il est possible de revenir à la disposition précédente, en allant dans les options d'affichage et en choisissant "Personnalisé".
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 27/03/14
  • Correction mineure : 27/03/14
  • Rédacteur de la fiche : Jean-Daniel Dubois - LPMMC (CNRS)
  • Relecteur(s) : Dominique Lechaudel (INIST)
  • Contributions importantes : Le premier contributeur de cette fiche était Guillaume Paumier, LAAS (MIS), CNRS. Ariane Rolland (Bibliothèque de l'Institut Fourier, CNRS) a pris la suite.
  • Responsable thématique : Anne Durand (CLEO)
Mots-clés

Scribus : PAO professionnelle

Description
Fonctionnalités générales

Logiciel libre de PAO (Publication Assistée par Ordinateur), utilisé pour créer des documents d'excellente qualité, destinés à être imprimés ou à être visualisés sous forme numérique : posters A0 pour conférences, affiches, livrets, brochures, flyers, plaquettes, magazines. Véritable équivalent à Adobe InDesign ou QuarkXPress ; outil de niveau professionnel gérant par exemple les profils ICC ; excellent moteur de rendu PDF (supportant la transparence) ; premier logiciel de PAO à avoir supporté l’export en PDF-X3.

Scribus permet de réaliser des documents en PAO avec une qualité professionnelle digne des équivalents commerciaux très onéreux. La création de PDF de haute qualité est l'un des points forts de Scribus, par volonté des développeurs.

Autres fonctionnalités
  • scriptable avec Python
  • excellent support PDF avec possibilité de créer des champs actifs et d'inclure des metadonnées, des actions javascript
  • import/export format .eps, .svg, .pdf
  • support de l'unicode
  • support des polices Open Type
Interopérabilité

Format de fichier (.sla) basé sur XML et complètement documenté. Le texte peut être importé de documents OpenDocument, RTF, Word .doc

Par contre, il n'est pas possible d'ouvrir les fichiers natifs des programmes propriétaires comme QuarkXPress, Publisher ou InDesign, pour des raisons de reverse-engineering (complexité de la tâche et éventuels problèmes légaux).

Voir la liste complète des formats d'import/export supportés par Scribus.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Utilisateur occasionnel de Scribus ayant repris le suivi de la fiche.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Bien que l'export en PDF soit très performant, il est impossible d'importer des fichiers PDF afin de les modifier dans Scribus.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Windows 2000/XP, MacOS X, OS/2, dépôts Debian (+Ubuntu) et Fedora, sources et RPM

Logiciels connexes
  • Inkscape : logiciel de dessin vectoriel
  • GIMP : création et retouche d'images numériques
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • Adobe InDesign (propriétaire, payant)
  • QuarkXPress (propriétaire, payant)
Environnement de développement
Eléments de pérennité

Scribus est un logiciel de très bon niveau, développé par une équipe dynamique. Il est de plus en plus utilisé, notamment chez des professionnels.

Références d'utilisateurs institutionnels

Exemple d'un journal réalisé avec Scribus : www.le-tigre.net

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 18/09/13
  • Correction mineure : 19/09/13
  • Rédacteur de la fiche : Maurice Libes - OSU Institut Pytheas UMS 3470 CNRS (CNRS, Aix Marseille Université)
  • Relecteur(s) : Jean-Luc Archimbaud (MathDoc)
  • Contributions importantes : Sylvain Corcoral était le premier contributeur de cette fiche
  • Responsable thématique : Anne Durand (CLEO)
Mots-clés

PDFcreator : création de fichiers PDF

Description
Fonctionnalités générales

PDFCreator convertit tout type de documents produits par MS Windows principalement au format PDF, mais il peut également générer des fichiers de type PNG, JPEG, BMP, PCX, TIFF, PS, EPS.

PDFCreator utilise le format "postscript" pour ces conversions (utilisation de ghostscript).

PDFCreator s'installe comme une imprimante locale ou réseau et s'utilise comme une imprimante "virtuelle". Après installation, PDFCreator apparaît parmi les imprimantes installées, et lorsqu'on imprime un document sur PDFCreator, le document est converti au format PDF.

Autres fonctionnalités

PDFCreator a également comme fonctionnalités :

  • fichier msi disponible pour le déploiement,
  • gestion de la sécurité des documents,
  • possibilité de fusionner des documents PDF via la liste d'attente.

En termes de sécurité, PDFCreator permet de :

  • protéger les documents pdf avec un mot de passe,
  • chiffrer les documents (AES 128 bits),
  • signer numériquement les documents PDF pour permettre de les authentifier et de protéger le fichier contre les modifications.
Interopérabilité

Convertit tout type de document au format PDF. Ce format est lisible sur tout type de plate-forme.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Utilisation au sein du laboratoire pour convertir les fichiers Word, entre autres, au format PDF, sans avoir à acheter les logiciels payants de la gamme Adobe pour créer des fichiers PDF. PDFCreator facilite les échanges de documents au format PDF entre les utilisateurs.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Windows (XP, Vista, 7)

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Petite communauté animée par les 2 créateurs du projet.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)
  • Attention : il y a dans les options un emplacement de répertoire pour les fichiers temporaires. Tous les utilisateurs doivent avoir tous les droits sur ce répertoire. Sinon, le fichier temporaire de création du document n'est pas supprimé, et l'application va tenter à nouveau de créer le fichier PDF déjà créé, et ainsi de suite.
  • Conseil : renseigner les options avant la première utilisation (créateur, qualité d'impression, sécurité...) pour éviter de les entrer à chaque fois.
  • Il est possible d'envoyer directement le document créé par message électronique.
  • Via la file d'attente, il est possible de fusionner des documents d'origines différentes (en double cliquant sur le raccourci PDFCreator, vous avez accès à la file d'attente).
  • Il est recommandé de ne télécharger ce logiciel qu'à partir du site officiel http://www.pdfforge.org/download
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 21/09/13
  • Correction mineure : 21/09/13
Mots-clés

Sumatra PDF : lecteur, afficheur très léger de fichiers PDF

Description
Fonctionnalités générales

Lecture et affichage de fichiers PDF et ePub.

Autres fonctionnalités

Très léger et rapide au lancement, Sumatra PDF pèse moins de 5Mo et est distribué sous la forme d'un seul fichier exécutable.

Interopérabilité

SumatraPDF peut lire les fichiers PDF, ePub, MOBI, CHM, XPS, DjVu, CBZ, CBR. Il peut servir de visionneuse d'images rudimentaire. La visualisation de fichiers Postscript (EPS) est possible si une version récente de Ghostscript est installée.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Un peu moins complet que Foxit Reader, Sumatra PDF est très pratique pour visualiser rapidement un ou plusieurs fichiers PDF.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Sumatra PDF ne permet pas, dans sa version actuelle, l'édition de fichiers contenant des formulaires. Par ailleurs, l'insertion de commentaires n'est pas encore implémentée.
Cependant, la visualisation de fichiers PDF contenant des formulaires et des commentaires existants ne pose pas de problème.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Windows (compatible Vista/Seven/Windows 8)

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

A l'origine développé par un seul contributeur, le logiciel suit la voie d'un développement plus communautaire depuis l'hébergement du projet sur Google Code : http://code.google.com/p/sumatrapdf/

Eléments de pérennité

Premier lecteur PDF libre sous Windows, le logiciel répond à une forte demande. Par ailleurs, le changelog des sources montre une forte activité de développement : http://code.google.com/p/sumatrapdf/source/list

Références d'utilisateurs institutionnels

Le contributeur de cette fiche utilise ce produit quotidiennement.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)
  • Le logiciel tient en un seul fichier exécutable, il peut être utilisé directement depuis une clé USB.
  • Il est possible d'exporter le PDF en texte brut depuis la version 1.1 (si les caractéristiques du PDF le permettent).
  • Pour les administrateurs systèmes, il est possible de restreindre certaines fonctionnalités - par exemple l'ouverture de liens web - à partir d'un fichier .ini : http://code.google.com/p/sumatrapdf/source/browse/...
  • SumatraPDF peut aussi servir de visionneuse d'images (JPG, PNG, etc) en glissant le fichier contenant les images sur l'interface.
  • Il est possible d'utiliser le logiciel en ligne de commande ou au sein de fichiers batch. Cf Documentation utilisateur. Exemple : sumatraPDF.exe -print-to-default FILE_NAME.PDF -exit-on-print
  • Appuyez sur F11 pour passer en plein écran
  • Pour que Sumatra PDF ouvre les fichier PDF lors d'une visualisation en ligne en lieu et place d'Acrobat Reader :
    • Sélectionner "Faire de Sumatra PDF mon lecteur PDF par défaut"
    • Lancer Acrobat Reader
    • Sélectionner "Editions/Préférences"
    • Sélectionner "Internet"
    • Décocher "Afficher les PDF dans mon navigateur"
      (Information tirée de http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?f=3&t=30758 )
  • SumatraPDF comme lecteur par défaut dans Firefox : l'un des manques de SumatraPDF, c'est de ne pouvoir être associé par défaut à l'ouverture de PDF téléchargés depuis des pages web. Or, même s'il n'existe a priori pas d'extension permettant de le faire directement, la manipulation suivante permet d'activer cette fonctionnalité :
    • télécharger la .dll MuPDF (qui motorise SumatraPDF) : http://code.google.com/p/mupdf/downloads/list
    • la placer dans le dossier /plugins du dossier Firefox (dans C:\Program Files\Mozilla Firefox\plugins la plupart du temps)
    • redémarrer
Contributions

Page expliquant comment contribuer à l'amélioration du logiciel : http://blog.kowalczyk.info/software/sumatrapdf/dev...

Syndiquer le contenu