DRBL/Clonezilla

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 04/05/12
  • Correction mineure : 21/09/13
  • Rédacteur de la fiche : Gérald Becker - IUT de Provence, Site d'Arles (Aix Marseille Université)
  • Relecteur(s) : Didier Benza (INRIA Sophia)
    Gérard Milhaud (ESIL - Université de la Méditerranée)
  • Responsable thématique : Maurice Libes (OSU Institut Pytheas - UMS 3470 CNRS)
Mots-clés
Pour aller plus loin

DRBL/Clonezilla : Diskless Remote Boot in Linux, clonage de stations

Description
Fonctionnalités générales

DRBL (Diskless Remote Boot in Linux) permet de mettre à disposition un environnement système léger pour les machines clientes. Il intégre clonezilla, utilitaire de clonage des disques et des partitions similaire à Symantec Ghost.
Il est utilisé, le plus souvent, pour le clonage massif de postes de travail et le déploiement rapide de salles informatiques.

Les fonctionnalités principales à mentionner sont :

  • Il s'appuie exclusivement sur des logiciels libres (partimage, ntfsclone, partclone) pour cloner des disques et partitions de systèmes Windows, Linux et MacOs (fonctionnalité en test pour le dernier OS cité).

  • La restauration des images des machines peut se faire en unicast/broadcast/multicast. Pour cela, il utilise udpcast, plus fiable et plus rapide.

  • En utilisant drbl-winroll, le nom de la machine, son groupe et le SID des machines Windows pourront être changés automatiquement.

  • Les systèmes de fichiers supportés sont ext2, ext3, ext4, reiserfs, reiser4, xfs, jfs, fat, ntfs, hfs+, ufs, vmfs3

  • Il supporte lvm2 (lvm v1 ne l'est pas).

  • Les bootloader syslinux et grub (v1 et v2) peuvent être réinstallés.

Clonezilla peut être utilisé seul. Il permet notamment de cloner très rapidement une partition, un disque dur entier via de multiples méthodes (disque local, cd/dvd, ssh, samba, nfs, ...) et de le restaurer là aussi sur un ou plusieurs disques durs, une ou plusieurs machines. La version live-cd (live clé usb) est indispensable.

La version live-cd serveur permet sans aucune installation de cloner une salle en un temps record, les images à restaurer pouvant être contenues sur un support usb, sur le disque dur de la machine servant de serveur, sur un partage sur le réseau, ...

La version clonezilla serveur permet d'avoir son serveur toujours opérationnel. L'intégration d'un serveur clonezilla dans un environnement Linux se fait sans soucis quand on maîtrise bien DHCP et le boot PXE sur TFTP (seuls éléments de la configuration un peu délicat à gérer).

La force de Clonezilla est sa vitesse et le post paramètrage : il est vraiment incroyablement rapide en multicast.

Clonezilla est une parfaite illustration du principe du KiSS : DRBL/LTPS, patimage, ntfsclone, dd, udpcast, dhcp3-d, tft, ssh, ... reliés par des scripts.

Clonezilla est idéal pour la gestion de machines en double, triple ou quadruple boot.

Autres fonctionnalités
  • A l'instar de LTSP (Linux Terminal Server Project), DRBL permet de mettre à disposition un environnement système pour les clients qui peuvent booter en utilisant PXE/etherboot. Une version testing et une stable sont disponibles.

  • Deux versions sont disponibles, l'une basée sur Debian, l'autre basée sur Ubuntu, afin de proposer les supports matériels les plus récents. Chacune de ces versions est disponible en version stable et testing.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

DRBL est utilisé à l'IUT d'Avignon et sur l'ensemble de l'Université. Il permet :

  • de restaurer une image sur le disque des machines en salles,

  • d'utiliser une machine d'une salle comme un client leger utilisant le système d'exploitation du serveur DRBL.

DRBL/CloneZilla est opérationnel depuis plus de 3 ans sur des salles multiboot Windows/Linux.

Utilisé également à l'IUT de Provence, Arles, pour cloner les salles ou tout autre ordinateur, Windows/Linux.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • Peu documenté.
  • Les machines cibles doivent être dans un réseau privé.
  • Pas d'interface graphique intégrée.
Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré
  • Debian / Ubuntu,
  • B2D,
  • Fedora Core / Fedora / CentOS.
  • Mandrake,
  • Scientific Linux / RedHat Linux / RHEL,
  • SuSE / OpenSuSE.

Il est possible que DRBL ne fonctionne pas dans d'autres distributions.

Plates-formes

Linux uniquement

Logiciels connexes

udpcast, partimage, ntfsclone, partclone, dhcp3-server, tftpd

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur

Le site clonezilla.org est une grosse source d'information. Vous y trouverez les commandes pour mettre à jour les noyaux de vos images PXE afin de supporter les derniers matériels et beaucoup d'autres choses.

Ces 2 URL sont particulièrement utiles :

Une documentation de P.Peter sur Framasoft, un peu ancienne mais toujours d'actualité, existe et permet de mettre en place le serveur assez rapidement.

Commentaires

Responsable thématique précédent

Cette fiche a d'abord été suivie par le responsable thématique Jacquelin Charbonnel. Maurice Libes l'a reprise en février 2012.

Différentes méthodes Clonezilla -

Bon en complément... Clonezilla est un formidable outil décliné sous différentes formes.

1° Les live cd.
a. Live cd clonezilla. Surement l'outil de clonage off line le plus puissant du marché.
Simplement indispensable d'en disposer. Il sert à tout clonage de machine sauvegarde de partition.
Sa force c'est qu'il passe partout. SSH SMB/CIFS NFS Local_dev...

b. Le live cd serveur.
Simplement magique. On prend ses images sur un Hdd USB et on clone sa salle en multicast sans installation idoine.

2° La version serveur de clonezilla.
Un outil impressionnant pour cloner ses salles.
Peut être difficile à aborder. par contre en suivant le tutoriel de P. PETER en lien sur framasoft on fait tourner la chose en 30 secondes ;-)

L'intégration d'un serveur clonezilla dans un environnement linux se fait sans soucis quand on maîtrise bien son DHCP et le boot PXE sur TFTP.
La force de Clonezilla c'est la vitesse et le post paramètrage. Il est vraiment incroyablement rapide en multicast.

Le site clonezilla.org est une grosse source d'information. Vous y trouverez les commandes pour mettre à jour les noyaux de vos images pxe afin de supporter les derniers matériels et beaucoup d'autres choses.

Clonezilla est une parfaite illustration du principe du KiSS... DRBL/LTPS patimage ntfsclone dd udpcast.... dhcp3-d tft ssh qe des outils simple reliés par des scripts.

Clonezilla est idéal si vous avez des machines en double triple quadruple boot un rêve.

Fiche Framasoft

Sortie au même moment, complémentaire, une fiche Framasoft sur le même logiciel

PS : si vous ne savez pas ce qu'est Framasoft : fiche ressource PLUME qui le décrit