Ekiga

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 14/02/11
  • Correction mineure : 14/02/11
Mots-clés

Ekiga : visioconférence, téléphonie, messagerie instantanée

Description
Fonctionnalités générales

Ekiga est une application de téléphonie sur IP (VoIP) et de visioconférence. Elle offre également un service de messagerie instantanée (chat). On peut citer comme autres fonctionnalités importantes :

  • Support LDAP
  • Historique des appels
  • Possibilité de conférence vidéo plein écran
  • Support des caméras Video4Linux, Video4Linux 2 et Firewire

Techniquement, Ekiga utilise les protocoles de voix sur IP que sont SIP et H323 avec toutes les fonctionnalités majeures définies par ces protocoles telles que call hold, call transfer, call forwarding… Son implémentation de STUN (Simple Traversal of UDP through NATs) lui permet la traversée de NAT. Elle supporte nombre de codecs audio et vidéo libres.

A noter aussi qu'à partir du site Ekiga ( http://www.ekiga.net ), il est possible de se créer une adresse SIP gratuitement.

Autres fonctionnalités
  • Fonctionnalités SIP version 3.00 (liste non exhaustive)
    • Support Registrar, Proxy, Outbound Proxy
    • Transfert d'appel
    • Configuration des ports utilisés
    • Messagerie instantanée
    • Support transparent de NAT
    • Assistance pour le support de NAT (STUN et translation d'adresse IP)
    • Support de la fonctionnalité SIP re-INVITE
  • Fonctionnalités H.323 version 2.00 (liste non exhaustive)
    • Compatibilité H.323v4
    • Support Gatekeeper, Gateway/Proxy
    • Configuration des ports utilisés
    • Chat texte H.245
    • Assistance pour le support de NAT (STUN et translation d'adresse IP)
  • Fonctionnalités Codecs version 2.00 (liste non exhaustive)
    • Codecs audio : iLBC, GSM-06.10, MS-GSM, G.711-Alaw, G.711-uLaw, G.726, G.721
    • Codec vidéo : H.261 QCIF
    • Algorithme de détection de silences
    • Suppression de l'écho
    • Contrôle de la vidéo en émission et en réception
    • S'assure que les évènements sonores (notification d'appel, de messages) soient joués par les périphériques sonores adéquats.
    • Permet l'acceptation/rejet d'appels à partir de la fenêtre principale même si la notification est activée.
    • Permet l'enregistrement auprès du réseau à partir de n'importe quel numéro de port non-standard.
Interopérabilité

Ekiga est compatible avec tous les logiciels, appareils et routeurs supportant SIP ou H.323. Cela inclut Swiss Voice, CISCO, SNOM, … IP Phones, et aussi les logiciels tels que Windows Messenger, Netmeeting, SJPhone, Eyebeam, X-Lite, … et aussi le populaire IPBX Asterisk, et les différents IPBX commerciaux et libres.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service
  • Frédéric : Ekiga sous Linux est utilisé dans le cadre de travaux de thèse. Cela concerne l'évaluation de performances des architectures de communication à qualité de service pour les applications multimédias interactives dans des réseaux sans fil (Satellite, Wifi, WiMax).
  • Jean-Luc : il est utilisé sous Windows ou Linux par de nombreux responsables thématiques de PLUME pour des communications à 2 (avec visio ou sans) ou des visioconférences à n (n>2) participants avec le service de salle virtuelle RMS : http://www.projet-plume.org/ressource/rms-remote-m...
Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • Il est conseillé de bien lire le mode d'emploi avant une première utilisation.
  • Des problèmes d'instabilité peuvent être observés en particulier lors d'une conférence à plus de 2 participants (effet Larsen...) . Dans ce cas, arrêter Ekiga et le relancer.
Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré
Plates-formes
  • LINUX : Debian , Fedora , Mandriva, Opensuse, Ubuntu, Gentoo, NetBSD, OpenBSD, OpenSolaris
  • Windows
  • Les fichiers code source sont également disponibles pour une installation personnalisée.
Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • Xten : http://www.counterpath.com/ (licence propriétaire client X-Lite gratuit)
  • SJPhone : http://www.sjlabs.com/ (licence propriétaire, client bridé gratuit)
  • Windows Live Messenger : http://www.microsoft.com (licence propriétaire)
  • QuteCom (http://www.qutecom.org): il s'agit de la nouvelle dénomination de OpenWengo (opensource softphone)
  • Gizmo : http://www.gizmoproject.com/intl/fr/
  • XMeeting : http://www.projet-plume.org/fiche/xmeeting
  • Skype : http://www.skype.com/intl/fr/ très répandu mais qui est soumis à autorisation du Fonctionnaire de sécurité de défense pour utilisation dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche. Ekiga et Skype font tous les deux de la Voix sur IP. C'est-à-dire que l'on peut téléphoner (audio et vidéo) gratuitement entre deux ordinateurs ou terminaux équipés de ces logiciels et connectés à Internet, grâce à un microphone/haut-parleurs. Ils n'utilisent pas le même protocole d'établissement de session : Ekiga utilise le protocole SIP et Skype utilise un protocole propriétaire, ainsi que des codecs propriétaires. Ekiga (comme Wengo) fait partie des alternatives qui utilisent des protocoles standards pour l'ouverture de session (SIP et H323) et des codecs ouverts permettant ainsi une interopérabilité entre ces outils. Cependant, Skype et Wengo, par exemple, offrent quelques fonctionnalités en plus par rapport à Ekiga : ils permettent aussi d'effectuer des appels payants vers des lignes téléphoniques fixes et mobiles et proposent de recevoir des appels téléphoniques depuis des téléphones fixes et mobiles, mais ceci uniquement dans certains pays.

A noter aussi comme produit équivalent, PVX, qui est le terminal de vidéoconférence purement logiciel de Polycom ( http://www.polycom.fr/ ), environ 100€, qui ne tourne que sous Windows, qui est beaucoup utilisé par des utilisateurs journaliers de la vidéoconférence à l'IN2P3.
Enfin, un liste de logiciels Linux, Windows et MacOS compatibles avec Ekiga est disponible ici .

Environnement de développement
Type de structure associée au développement
  • Un développeur principal, initiateur du projet et 5 contributeurs réguliers référencés sur le site http://www.ekiga.org/index.php?rub=8
  • L'Université Catholique de Louvain héberge le site du projet
Eléments de pérennité

Son principal auteur Damien Sandras continue à maintenir et faire évoluer Ekiga: une version 4.0 est en cours de développement, avec un certain nombre d'améliorations prévues (http://ekiga.org/roadmap )

Références d'utilisateurs institutionnels

Comme information : début juillet 2008, cette fiche PLUME a été lue plus de 3500 fois.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)

Un outil de communication voix avec micro est toujours délicat à utiliser. Le premier conseil est de toujours installer et faire un test de l'ensemble du matériel avec le service echo d'Ekiga (cf ci-dessous) bien avant votre première communication. Une liste de matériels testés pour Linux et Windows pour l'utilisation d'Ekiga est disponible ici .

Les astuces sont le regroupement de différents commentaires qui ont été faits sur la fiche PLUME depuis sa création :

  • Visiblement il faut que le port 5060 soit ouvert (port auth SIP) sur le routeur du site.

  • Comme tout système de communication audio personnel, il obligatoire d'utiliser un casque pour qu'il n'y ait pas de problème d'écho pour les interlocuteurs surtout en visioconférence.

  • Avant toute vraie utilisation, surtout si vous avez peu utilisé votre matériel (casque, micro) avec ekiga, connectez vous au service automatique écho : sip:500 [at] ekiga [dot] net qui renvoie les sons que l’on émet. Visiblement, il y a souvent des problèmes avec les micros connectés en cours d’utilisation de l’ordinateur ou je ne sais quoi … qui génèrent un bruit à rendre sourd. Donc, première étape, se connecter sur ce service echo et vérifier que le matériel est OK pour ne pas se ridiculiser et anéantir une visio ou audio conf. Si l’echo est perturbé, essayer d’arrêter l’ordinateur, de connecter le matériel casque + micro et relancer l’ordinateur puis Ekiga.

  • Par défaut, Ekiga travaille avec le protocole SIP : donc dans la fenêtre d’appel on voit apparaître “sip:”. En fonction du protocole choisi pour dialoguer avec son interlocuteur, il faut remplacer “sip:” par “h323:” suivi de l’adresse d’appel. Par exemple, lorsqu’on utilise Ekiga avec le Remote Meeting System de l’IN2P3 ( http://www.projet-plume.org/ressource/rms-remote-m... ) qui utilise H323 comme protocole il faut appeler ce service avec 'h323:193.48.95.69', 193.48.95.69 étant l'adresse IP de ce service.

  • En terme d’affichage lors d’une visioconférence impliquant 2 (ou plus) personnes, on peut afficher sa propre vidéo locale en utilisant le bouton “Affichage” de la barre de menu et en sélectionnant l’un des modes proposés pour l’affichage des deux vidéos (locale et distante).

  • S'il y a des problèmes liés à l'activation de NAT sur un routeur de sortie de site ou chez votre prestataire d'accès à domicile, activez STUN. Ainsi, avec mon portable, j’utilisais ekiga à mon bureau (connexion campus, Renater, sans NAT) et tout marchait bien. Depuis mon domicile, impossible d’ouvrir une connexion : message dans ‘Outils - Historique des appels - appels initiés’ : La vérification de sécurité a échoué. Le problème vient du fait que depuis mon domicile j’ai un accès orange avec NAT et que ekiga a été configuré sur mon portable pour être utilisé sans NAT. Solution : sous ekiga : Edition - Préférences - Protocoles - Paramètres réseau - Méthode de traversée de NAT - STUN - Appliquée et relancer ekiga. Il y a peut-être une solution plus élégante et une méthode pour avoir une configuration différente suivant le lieu de connexion mais pas le temps de m’y plonger. Si d’autres savent, mettez un commentaire.

  • Après test, il semble que si 2 utilisateurs d’Ekiga ayant des versions majeures différentes utilisent le service RMS, l’audio se dégrade très vite et devient inaudible.
    Ce test a été réalisé sur la session CAFE de RMS avec un utilisateur Ekiga 2.0.11 sous Windows et un utilisateur Ekiga 3.0.2beta sous Windows. En actualisant les versions en 3.0.x, l’audio est parfaitement audible, et l’arrêt d’Ekiga en fin de conférence est rapide et correct.

  • Ressource Videoconferencing cookbook (http://www.projet-plume.org/fr/ressource/videoconf... ) : un tour d'horizon d'outils de visioconférence

  • Attention à bien positionner le format de la caméra utilisée dans les préférences: par exemple pour une Logitech QuickCam PTZ le format est SECAM.

  • Pour utiliser le chat proposé par Ekiga: celui-ci est accessible sur la liste des contacts: click droit sur le contact sélectionné.

Contributions

Liste de diffusion pour les développeurs : http://mail.gnome.org/mailman/listinfo/ekiga-devel....
On peut également contribuer aux traductions.

Commentaires

Manuel utilisateur

La version du manuel utilisateur pour la version 3.0 est disponible sur le wiki de Ekiga à l'adresse suivante:
http://wiki.ekiga.org/index.php/Documentation

Attention: ce manuel est en cours de rédaction, donc incomplet sur quelques points, encore.