annuaire

Annuaire électronique
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 06/05/13
  • Correction mineure : 06/05/13
Mots-clés

phpTrombi : trombinoscope sur Intranet construit avec un annuaire LDAP

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : Déc 2008
  • Licence(s) : CeCILL-B
  • Etat : diffusé, stable
  • Support : non maintenu, pas de développement en cours
  • Concepteur(s) : Emmanuel Delage
  • Contact concepteur(s) : delage@clermont.in2p3.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LPC Clermont

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Le logiciel phpTrombi s'adresse aux webmestres des laboratoires de l'IN2P3 désireux de mettre un trombinoscope sur leur Intranet.

Une page PHP de configuration permet au webmestre d'installer le trombinoscope et de télécharger les photos à partir des données présentes dans un annuaire LDAP.

phpTrombi permet la recherche par groupe (équipe/service) et une vignette d'information (groupes, bureau, téléphone) sur une personne apparaît au survol de son nom.

Malgré le développement au et pour l'IN2P3, le code peut être facilement adapté pour tout annuaire LDAP qui contient les informations nécessaires, et en particulier les photos. Toute l'extraction est faite via le protocole LDAP.

Contexte d’utilisation du logiciel

Le logiciel est installé sur les Intranet du LPC Clermont-Ferrand et du CPPM de Marseille.

Une portion de code est également utilisée dans une extension de l'application Gestion Bureaux.

Publications liées au logiciel

Une documentation minimale est contenue dans le fichier tar.gz proposé au téléchargement.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 01/04/13
  • Correction mineure : 28/12/13
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Fiches logiciel PLUME connexes : , ,

ownCloud : plateforme de services de stockage et d'applications diverses en ligne

Description
Fonctionnalités générales

ownCloud est un logiciel libre écrit en PHP/JS/AJAX offrant une plateforme de services de stockage et de synchronisation en temps réel de fichiers et d'applications diverses en ligne.

ownCloud fournit un accès à ses fichiers depuis une interface web ou depuis un partage WebDAV et CalDAV.

Cette application permet également :

  • un accès simple à ses contacts, calendriers et marque-pages,
  • un accès et un lecteur de musique au format MP3,
  • de visionner et classer ses images en albums,
  • de visionner directement des fichiers Adobe PDF et OpenDocument,

le tout depuis n'importe quel périphérique/système d'exploitation compatibles WebDAV/HTTP(s).

Un logiciel client lourd open-source (basé sur Myrall et Csync) permet de synchroniser un ou plusieurs répertoires locaux en direction du cloud. Ce client est disponible pour Windows, MacOS X et Linux. Des applications pour iOS et Android sont également disponibles.

Il est possible de définir des droits sur les fichiers et répertoires directement depuis l'interface de gestion. Les fichiers stockés peuvent être chiffrés.

ownCloud se veut donc être un système de "cloud computing" permettant l'accès à la demande et en libre-service à des ressources informatiques partagées en réseau, selon la définition du National Institute of Standards and Technology.

Autres fonctionnalités

L'installation et les mises à jour sont minimalistes. Il n'est pas nécessaire de disposer de droits élevés locaux pour réaliser l'installation. Les montées de version sont prises en compte.

Il est possible de rajouter des greffons ("plugins") pour augmenter le niveau de fonctionnalité du produit, avec par exemple une possibilité de lecture de vidéo en ligne, de partage de fichiers multi-utilisateurs. Le développement est facilité avec la mise à disposition d'une API.

L’authentification des utilisateurs peut se faire depuis une base de données MySQL/SQLite et/ou depuis un annuaire LDAP. L'intégration à Microsoft ActiveDirectory est pré-paramétrée dans l'onglet LDAP.

La documentation est très riche, le produit est à ce jour extrêmement suivi et maintenu. Il est possible d'acheter du support auprès du revendeur.

Interopérabilité

De par l'utilisation du protocole standard WebDAV, il est possible d'intégrer et de synchroniser avec ownCloud des fichiers à partir de systèmes d'exploitations comme MS-Windows 98/2000/XP/7/2008, GNU/Linux, iOS, Android, ...

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Mis à disposition pour 250 utilisateurs.
GNU/Linux Debian stable, base de données MySQL 5.x, et serveur web Nginx.
Le serveur PHP est délocalisé sur une machine dédiée à l'exécution de PHP, via php-fpm.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Attention aux ressources processeurs consommées (process PHP qui peut devenir gourmand) lors des synchronisations massives depuis le client lourd (matin/soir).

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Ubuntu (à partir de 12.04.1 au moins), Fedora (prévu pour la version 19), présent dans les ports d'OpenBSD et de FreeBSD,

Plates-formes

Toute infrastructure capable de servir du web et d'exécuter du code PHP.

Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Tous les services de cloud non libres : Amazon S3, Drop Box, Google Drive, iCloud, Microsoft Azure, hubiC (basé sur le logiciel libre OpenStack), ...

En logiciel libre, avec également la possibilité de l'héberger localement : Linshare

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Éditeur professionnel : http://www.owncloud.com

Eléments de pérennité
  • Forums et communautés très actifs.
  • Société commerciale présente pour vendre du support.
  • Sorties fréquentes de versions (première version en juin 2010, dernière version, 5.0, en mars 2013).
Références d'utilisateurs institutionnels
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 18/09/12
  • Correction mineure : 18/09/12
  • Auteur de la fiche : Dominique Caron (Laboratoire de Physique Charles Coulomb Montpellier)
  • Responsable thématique : Anne Durand (CLEO)

AIGLe : système Collaboratif d'Information et de Gestion de Laboratoire

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : 4.3.3-1 - Juillet 2012
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : validé (au sens PLUME)
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Dominique CARON, Laboratoire Charles Coulomb Université Montpellier II
  • Contact concepteur(s) : dominique.caron@univ-montp2.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : L2C, ERIC (Lyon 2), ICG (UM2), IBMM (UM1), MIO (Aix Mrs)

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : AIGLe
Fonctionnalités générales du logiciel

Système d'Information coopératif, AIGLe permet de gérer :

  • La production scientifique : dépôt/modification et récupération (automatique et/ou manuelle) depuis et vers HAL/TEL/CEL et vers arXiv/PubMed_Central (via HAL).
  • L'import de documents bibliographiques depuis EndNote, arXiv, PubMed et Web of Sciences (sous réserve d'abonnement).
  • Le repérage des notices bibliographiques dans un fichier csv exporté de l'OST (Observatoire des Sciences et des Techniques).
  • La réservation de salles.
  • La réservation de matériel.
  • L'organisation de congrès/séminaires.
  • La gestion de la bibliothèque.
  • La gestion de documents internes.
  • Les votes, enquêtes, sondages au sein du laboratoire.
  • Les absences du personnel.
  • Les informations sur le personnel (contrôle avec la base Labintel et/ou Harpège).
  • Les missions.

AIGLe est fourni avec un plugin SPIP générant des pages web à partir d'informations disponibles dans sa base de données (annuaire, trombinoscope, page perso, publications, bibliothèque, séminaires, colloques, congrès, etc ... ).

Le plugin est compatible avec le CMS Fastboil et peut également être utilisé sans CMS ou même, en utilisant des 'iframe', avec n'importe quel CMS.

AIGLe étant modulaire, il est possible de ne pas utiliser tous les services.

Autres fonctionnalités :

  • AIGLe est capable de récupérer seul et sans intervention manuelle, les publications du laboratoire déposées sur HAL, par les collaborateurs d'autres laboratoires.
  • Aide à détecter :
    • Les doublons HAL
    • Les noms des auteurs de son laboratoire mal orthographiés sur HAL
    • Les noms de revue mal orthographiés sur HAL
    • etc...

NB: il n'est pas très difficile de transformer AIGLe en mini-instance de HAL en ajoutant par exemple des métadonnées propres à son laboratoire dans les publications, ou même de nouveaux types de publications.

A noter également :

  • Authentification des utilisateurs via pwauth (unix), imap(s), ldap(s) ou depuis la base MySQL.
  • Ecrit en PHP et utilise une base de données MySQL.

Contexte d’utilisation du logiciel
  • Utilisation coutumière de quasiment tous les chercheurs et ita/iatos de mon laboratoire (L2C) pour : réservation de salle, de matériel, déclaration des absences, dépôt de publication, gestion des séminaires, déclaration des invités, recherche de livre dans la bibliothèque (plus de 3000 livres au L2C), annonce de congrès, workshop, utilisation du plugin SPIP pour notre site Web, etc, ...

  • Utilisation quotidienne par la documentaliste de mon laboratoire L2C : dépôt de publications, gestion de la bibliothèque.

  • Il est aussi utilisé quotidiennement à l'ICG, Institut Charles Gérhardt, principalement pour la gestion et le dépôt des publications.

Ecole (ANGD) 'Installation et configuration des logiciels libres de base, utiles à tout ASR d’un laboratoire' déc 2011

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 04/07/11
  • Correction mineure : 04/07/11

Ecole (ANGD) 'Installation et configuration des logiciels libres de base, utiles à tout ASR d’un laboratoire' déc 2011

Cette page reprend les informations de la page de référence de RESINFO, à consulter pour avoir plus d'informations.

La fédération de réseau RESINFO en partenariat avec la plateforme PLUME organise une formation nationale de 4 jours sur le thème des logiciels libres utiles à tout ASR : "Installation et configuration des logiciels libres de base, utiles à tout Administrateur Système et Réseau (ASR) d’un laboratoire"

Date et lieu

Cette formation aura lieu du lundi 5 Décembre 14H au Vendredi 9 Décembre 12H00 à la villa Clythia à Fréjus.

Inscriptions

Le nombre de stagiaires est limité à 30 avec une date limite des inscriptions fixée au 30 septembre. Pour s'inscrire, consultez le site de RESINFO

Public visé

Cette formation s’adresse à différents publics d’Administrateurs Système et Réseau (ASR) : soit nouvellement recrutés au CNRS, ou bien travaillant seuls dans leur laboratoire, ou encore à la recherche d’ une solution logicielle qu’ils n’ont pas pu mettre en œuvre par manque de temps.

Pour toute question sur cette formation, vous pouvez cp-angd-outils-libres-asr [at] listes [dot] resinfo [dot] org (écrire au comité d’organisation)

Objectif et description

Les ASR doivent reprendre ou mettre en place un ensemble de services qui proposent un environnement informatique opérationnel aux différents personnels techniques, administratifs et scientifiques d’unités de recherche. Or, il est souvent difficile de dégager le temps nécessaire pour choisir une solution logicielle, la tester, la mettre en production. En outre, parfois impliqué dans un contexte de mutualisation de laboratoires ou dans des projets transversaux qui regroupent différentes équipes, il devient nécessaire pour l’ASR de se reposer sur la connaissance d’un environnement technique et un système d’information communs.

L’objectif de cette formation est de faciliter l’intégration des ASR nouvellement recrutés en leur faisant découvrir un ensemble d’outils libres, performants et habituellement répandus dans les unités de recherche. Une méthodologie de mise en œuvre « pas à pas » sera présentée afin d’aboutir à un ensemble de services opérationnels. Cette formation est également l’occasion de faire connaître les logiciels de base utiles au quotidien dans le métier d’ASR qui sont présentés par le projet PLUME. Du fait de la grande souplesse d’administration qu’elle procure, l’usage de la virtualisation des systèmes devient quasiment indispensable dans les laboratoires. La formation débutera donc par la mise en place d’une plate forme de virtualisation qui servira en outre de support à la formation.

Cette plate forme permettra ensuite la mise en place progressive des différents services permettant l’authentification des utilisateurs, la centralisation de leur répertoire de travail, une solution de gestion de parc de PC, la gestion des impressions, la sauvegarde des serveurs et des données utilisateurs, la mise en place d’une infrastructure WEB sécurisée et le monitoring des serveurs et du réseau.

En fin de formation, le stagiaire aura tous les éléments nécessaires (savoir faire et documentation) pour pouvoir réinstaller et utiliser ces logiciels dans son environnement professionnel.

Programme prévisionnel

Tous les outils présentés ci-dessous sont décrits dans une fiche PLUME. Vous pouvez accéder à ces fiches, via le champ 'Fiches logiciel PLUME connexes dans le rectangle en haut à droite 'Fiche ressource'.

Lundi après-midi

  • Mise en place d’une plateforme de virtualisation ProxMox
  • TP d’installation et de configuration de Proxmox. création de machines KVM
  • Présentation d’OpenVZ. création de machine virtuelles openVZ
  • TP d’application à partir de ProxMox.

Mardi

  • OpenLDAP : présentation, configuration, extension de schéma, réplication, authentification client Linux.
  • TP : installation et paramétrage d’un serveur LDAP, authentification client Linux, mise en oeuvre de la réplication.
  • Synchronisation OpenLDAP et ActiveDirectory via un "script maison".

Mercredi

  • Samba couplé à un annuaire LDAP : contrôleur de domaine, centralisation des répertoires de travail utilisateur : TP d’application.
  • Cups : solution d’impression centralisée : TP d’application.
  • Mise en place d’une architecture Web sécurisée : Apache Reverse Proxy et ModSecurity  : présentation, retours d’expérience sur l’intégration de ModSecurity avec certaines applications.
  • TP : installation, configuration,publics / serveurs Intranet /serveurs cachés.

Jeudi

  • Sauvegarde de données avec BackupPC : présentation, fonctionnalités, ...etc.
  • TP d’application.
  • Gestion de parc : GLPI et OCS Inventory : présentation, installation des agents sur les clients, déploiement d’applications grâce aux agents.
  • TP fonctionnel pour illustrer les différents points cités ci-dessus.

Vendredi

  • Mise en place d’un système de supervision systeme et réseau : Nagios  : mise en place d’une configuration, sondes (SNMP, NRPE, NSCA), gestionnaire d’événements, escalades.
  • TP d’application : configuration, exemples de sondes pour surveiller différents types d’équipements (services, serveurs, commutateurs, imprimante), installation et configuration de NRPE.
  • Cacti : surveillance de l’activité de l’infrastructure informatique.
  • TP d’application.
  • Mise en place d’un système de supervision : Xymon.
  • TP d’application.
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 22/10/10
  • Correction mineure : 17/02/12
Mots-clés

Indico : organisation de réunions, séminaires et conférences

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : v0.96.2 (v0.97 en release candidate) - 27 June 2008
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : validé (au sens PLUME), diffusé, stable
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Département IT du CERN
  • Contact concepteur(s) : project-indico-administrators@cern.ch
  • Laboratoire(s), service(s)... : CERN

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : Indico
Fonctionnalités générales du logiciel

Indico permet de gérer des réunions, des séminaires et des conférences. La gestion de l'ordre du jour d'une réunion reste la fonctionnalité la plus commune et la plus aisée à prendre en main mais l'outil va au delà. Il permet d'attacher à chaque événement toutes sortes de fichiers multimédia (présentations, comptes-rendus, documents, logos...), et de créer une enquête en ligne (par exemple de satisfaction). La gestion de conférence est très complète, depuis la gestion des inscriptions jusqu'à la production d'actes en passant par la gestion des soumissions multi-track et la fabrication des badges.
Indico a été utilisé avec succès pour la gestion de conférences avec plus d'un millier de participants.
L'utilisation de toutes ses fonctionnalités requiert une période d'apprentissage.
Il peut être hébergé au niveau d'un laboratoire, mais ne prend toute sa dimension qu'au niveau d'une communauté.

Contexte d’utilisation du logiciel

Indico est principalement utilisé en France à l'IN2P3, au niveau national et dans deux labos (LPSC et LAL)
Liste des instances d'Indico actives sur la planète : http://indico-software.org/wiki/IndicoWorldWide

Publications liées au logiciel

Indico's new face goes live, by José Benito Gonzalez and José Pedro Ferreira, IT-UDS, on behalf of the Indico team, CERN Computer Newsletter, September 2009

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 02/01/12
  • Correction mineure : 02/01/12
Mots-clés
Pour aller plus loin

SOGo : plateforme de travail collaboratif (partage agenda, carnet d'adresses, tâches, webmail)

Description
Fonctionnalités générales

SOGo

  • Est une plateforme collaborative libre, fondée sur OpenGroupware.org (OGo) et le Skyrix Object Publishing Environment (SOPE). Elle permet de gérer ses agendas, carnets d'adresses, tâches et courriels mais surtout de partager une partie ou l'ensemble entre utilisateurs authentifiés ou anonymes.
  • Est une application développée en langage Objective-C/Javascript et s'appuyant sur le framework SOPE. De cette façon, elle peut supporter plusieurs milliers d'utilisateurs là où la plupart des solutions semblables n'en supportent que quelques centaines.
  • S'intègre au client de messagerie Mozilla Thunderbird grâce aux modules complémentaires à installer. Ces modules assurent une synchronisation des données mais aussi du paramétrage général (ajout de calendriers, gestion des partages, couleurs, catégories...etc). Il est possible d'utiliser les plugins Funambol pour les autres clients de messagerie tels que Microsoft Outlook, les téléphones mobiles (BlackBerry, Nokia, Windows Mobile...), ou directement par les protocoles standards CalDav pour iCal/Iphone.
  • Offre une interface basée sur AJAX avec toutes les possibilités relatives au web moderne (glisser-déplacer...etc). Graphiquement cette interface s'inspire beaucoup de Thunderbird. Son interface web est disponible dans une dizaine de langues.
  • S'intègre avec les services existants les plus courants, comme LDAP, SQL, SMTP et IMAP.
  • Peut interroger un service d'authentification unique CAS, WebAuth ou Kerberos.
  • Propose des partages publics des calendriers aux formats ICS et XML.
  • Ajoute la possibilité de créer des scripts SIEVE depuis son interface Web (filtres, redirection, message d'absence).
  • Peut devenir client d'un fichier calendrier ICS. (ex: Google Calendar).
Autres fonctionnalités

SOGo s'exécute comme une application classique sur votre serveur. Le code source de SOGo est compilé, ce qui fait de lui une application indépendante, et multi-processus. Par défaut le démon principal écoute sur le port TCP 20000.

La partie Web est géré par votre service préféré (Apache, Nginx..). Le contenu graphique (CSS, JS) est traité par le serveur Web et le reste est relayé (mod_proxy du serveur web) vers l'application SOGo.

Possibilités de connexion:

SOGo implémente nativement le protocole CALDAV. Par conséquent, tous les logiciels (Thundebird/Lightning, Evolution, ICal) ou appareils mobiles (Iphone) supportant ce même protocole peuvent se connecter directement aux ressources de SOGo.

Funambol (gratuit) est un logiciel indépendant et n'est pas nécessaire pour le déploiement de SOGo. Il ajoute une possibilité de connexion aux ressources de SOGo pour le protocole SyncML mais principalement pour tous les modules clients Funambol (ex: Symbian OS comme Nokia, BlackBerry, Windows Mobile ...etc).

OpenChange (gratuit) est une version gratuite de la suite Exchange. Il met en oeuvre les protocoles utilisés par les clients Outlook. En ajoutant ce service les données de SOGo pourront etre partagées avec Outlook.

Pour l'accès par le client Mozilla Thunberbird (version 2 et version 3.1), il vous sera nécessaire d'installer les modules suivants (gratuits et modifiables) :

Toutefois il est à noter que la version du module lightning est adaptée pour SOGo. La seule différence avec la version téléchargeable chez Mozilla c'est l'ajout d'icônes pour facilité l'accès à certaines fonctions (ajout de calendriers, abonnement vers un calendrier d'une autre personne) et la correction de quelques "bugs".

Il est possible de modifier les modules pour qu'ils se mettent à jour automatiquement par un script PHP sur le serveur où se trouve SOGo. Cela permet de contrôler les éventuels changement de version et nécessitant une évolution des modules.

Interopérabilité

SOGo facilite l'interopérabilité avec d'autres logiciels en implémentant des protocoles et des formats de données standardisés, . En l'occurrence, il conserve les fiches des carnets d'adresses au format vCard, les événements et les tâches des calendriers au format iCalendar.

Les données de l'utilisateur sont accessibles par les protocoles GroupDAV, CardDAV et CalDAV qui permettent la connexion de n'importe quel logiciel ou appareil mobile. (pour autant qu'il supporte ces protocoles)

L'ajout du service Funambol élargie les possibilités de SOGo pour la synchronisation des données. Des plugins clients Funambol sont disponibles pour un  grand nombre de système.

Une collaboration vient de commencer (Septembre 2010) entre le projet OpenChange (version libre du serveur Exchange) et SOGo. L'équipe de développement propose une version béta afin de tester les résultats de cette collaboration. Dans la future version 2, toutes les donnèes de SOGo pourront être utilisées par les clients Outlook (v2003, 2007, 2010) et ceci par l'intermédiaire d'un serveur OpenChange.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Notre Université, l'université de Lille 1, a fait le choix des logiciels libres depuis plusieurs années déjà. 

Nous avons fait des études comparatives des plateformes collaboratives et le logiciel SOGo satisfait parfaitement tous nos critères.

La communauté ainsi que les développeurs sont très réactifs aux corrections de bugs et nouvelles fonctionnalités.

SOGo est en production depuis quelques mois et reparti sur plusieurs serveurs. Il est utilisé en grande partie pour son webmail et de plus en plus pour sa fonction agenda.

L'Université de Strasbourg a aussi fait le choix de SOGo. SOGo était le groupware s'intégrant le mieux à son SI sans remettre en cause l'architecture de messagerie et d'annuaire basée sur des logiciels libres (Sendmail, Dovecot, OpenLDAP). De ce fait, le déploiement s'est déroulé de manière transparente sans coupure de service pour la messagerie. SOGo est en production à l'Université de Strasbourg depuis quelques mois. Il a été déployé sur une architecture redondante et facilement extensible en cas de montée en charge. Le service est ouvert à l'ensemble des usagers du réseau strasbourgeois Osiris. Il est utilisé en grande partie pour son agenda partagé et de plus en plus pour sa fonction webmail.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Linux

Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Références d'utilisateurs institutionnels

Plusieurs Universités, des laboratoires CNRS, des entreprises en France et dans le monde.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

http://www.sogo.nu

Vous pouvez trouver toutes les informations sur ce logiciel directement sur le site.

Un site de démonstration est disponible sur le site.

Support commercial possible.

Documentation utilisateur

Des documentations d'installation et de configuration des clients sont téléchargeables sur le site SOGo

Contributions

Nous avons récemment sponsorisé l'équipe de développement de la société INVERSE (à la base du projet SOGo) pour le développement de la partie partage public de calendrier aux formats ICS/XML et pour l'ajout de l'authentification CAS-DAV.

L'Université de Strasbourg a sponsorisé la partie authentification unique par CAS-WEB et le support du glisser-déposer.

Notre équipe de développement s'intéresse actuellement à son intégration dans notre ENT (Esup).

PLACO : projet de diffusion de plates-formes de travail collaboratif

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 22/10/09
  • Correction mineure : 03/12/10
Mots-clés

PLACO : projet de diffusion de plates-formes de travail collaboratif

  • http://placo.mathrice.fr
  • Type de ressource : projet / groupe
  • Date de publication du document ou de l'événement : Sept 2009
  • Auteur(s) ou responsable(s) : Jacquelin Charbonnel
  • Contact pour plus d'informations : http://placodev.mathrice.fr placo-contact@listes.mathrice.fr

La communauté des mathématiciens français dispose depuis 2002 de services en ligne (bureau virtuel, consultation de revues électro­niques, pool de jetons logiciels, VPN, outils colla­bo­ra­tifs, etc.). Pour leur recherche, 1400 utilisateurs réguliers profitent de cette plate-forme distribuée géographi­quement, ac­cessible de n'importe quel poste sur Internet, conçue et mainte­nue à dis­tance par le réseau Mathrice (http://www.projet-plume.org/fr/ressource/mathrice).

L'idée de départ du projet : exploiter cette expertise acquise dans l'administra­tion système décentralisée, et la mettre au service d'autres commu­nautés scientifiques.

PLACO est un générateur de plates-formes collabora­tives, tournant sous Linux (mais indépendant de la distribution), et ba­sé sur des jeux de tem­plates. Agençant du logiciel libre (openldap, apache, sub­version, sympa, horde, etc.) autour d'un sys­tème d'au­thentification unique, ce générateur construit, à partir de spécifica­tions for­melles, une appliance modulaire et auto-su­pervisée, of­frant les outils clas­siques de travail collaboratif (listes de diffu­sion, agen­da parta­gés, sites web, etc). La modularité des composants et leur isola­tion mu­tuelle sont assurées par l'utilisation des technologies de virtualisa­tion.

Le projet a reçu un soutien financier de la Mission Ressources et Compé­tences Technologiques du CNRS en 2008/2009.

Une première version (De­bian/Xen) est téléchargeable sur http://placodev.mathrice.fr. Le portage vers CentOS/KVM est en cours, et d'autres sont possibles : l'archi­tecture ouverte de PLACO facilite son développement collaboratif. Les contributions sont donc les bienvenues.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 06/10/09
  • Correction mineure : 06/04/10
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Fiches logiciel PLUME connexes : , , ,

OBM : plateforme de travail collaboratif

Description
Fonctionnalités générales

OBM est une solution de messagerie et de travail collaboratif. OBM offre un périmètre fonctionnel riche et répond à de nombreux besoins:

  • Travail collaboratif : partage d'agendas, de contacts, de documents ;
  • Gestion et partage de ressources ;
  • Messagerie : boîtes aux lettres individuelles et partagées, gestion des quotas, groupes d'utilisateurs, multi-domaines, sécurité, redirections, répondeurs, multi-serveur, administration via une interface web ergonomique ;
  • Webmail (miniG) ;
  • Relation client : gestion des forces de ventes, marketing, service client ;
  • Gestion de projets : gestion des temps et suivi d'activité, gestion des projets ou affaires, gestion de documents, suivi comptable ;
  • Annuaire LDAP : OBM-LDAP constitue le socle commun de différents services réseaux. Il offre une plate-forme éprouvée et cohérente pour bâtir une authentification centralisée et unique (SSO ou Single Sign-On) ou encore un système de fédération d’identités ;
  • Connecteurs permettant de synchroniser les agendas, les contacts et les tâches d'OBM avec les clients lourds (Outlook, Thunderbird) et les PDA .

OBM offre une interface unifiée et intégrée pour l'ensemble des services. Il possède une architecture modulaire et évolutive.

Autres fonctionnalités
  • Editeur de profils "utilisateur", attribution des fonctionnalités par profils ;
  • Délégation d'administration fonctionnelle par secteur, service, agences... ;
  • Gestion de domaine windows (gestion d'annuaire LDAP/Samba) ;
  • Gestion automatique et évolutive de l’arborescence LDAP ;
  • Provisioning du LDAP à chaud, sans interruption de service ;
  • OBM-LDAP est ouvert et évolutif pour permettre l’ajout ou l’interfaçage de nouvelles briques (intranet, webmail, applications métier,...) afin de construire un système d’information libre complet.
Interopérabilité

Interopérable avec PDAs, Outlook, Thunderbird + Lighning.
Les connecteurs provenant de l'éditeur pour Thunderbird/Lighning sont en GPL, ceux pour Outlook ne sont pas opensource.
Il existe un connecteur free pour Outlook non testé : https://www.forge.funambol.org/download/
PDA recommandés à l'Inserm (attention certains connecteurs payants) :

  • NOKIA récents sous Symbian (SyncML) ex: E71 (SyncML natif);
  • iPhone avec connecteur ICAL+TODO+SYNC (AppleStore);
  • Windows mobiles v6.
    La version 2.3 d'OBM devrait intégrer ActiveSync et permettre plus de compatibilité.
    Il est recommandé de tester les PDA avant d'en équiper une flotte.
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

L'Inserm a fait le choix d'utiliser des prestations de l'éditeur qui est également l'intégrateur.
Ce choix a été motivé par la qualité de la réponse proposée, la possibilité d'agir sur la roadmap du produit et l'absence de coût de licence.
L'architecture à l'Inserm (pouvant supporter jusqu'à 100 000 utilisateurs) est calibrée pour 15 000 utilisateurs, elle regroupe les fonctionnalités collaboratives, les listes de diffusion et la messagerie centralisée de l'Inserm.
En octobre 2009, 13 000 utilisateurs sont recensés et 2 700 groupes fonctionnels créés.
D'autres applications ont été greffées afin de s'authentifier sur l'annuaire ainsi créé : messagerie instantanée, web conférence, web TV, etc.

L'architecture a été doublée afin d'avoir une plateforme de pré-production. Cette architecture secondaire est actuellement (09/2009) reconvertie pour un Plan de Reprise d'Activité (PRA).

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

S'appuyant sur des composantes libres leader (postfix, cyrus, openLdap,..), cette solution nécessite une certaine technicité pour sa mise en œuvre.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Debian, Ubuntu, Redhat 5

Logiciels connexes

OBM s'utilise avec les clients de messagerie suivants :

  • Microsoft Outlook
  • Mozilla Thunderbird (GPL, MPL) : fiche Fiche Plume
  • Evolution (GPL) : fiche Fiche Plume
  • Apple Mail
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Licences "opensource" :

Licences "opensource" limitées :

Logiciels propriétaires : MS Exchange, Oracle OCS, Novell Groupwise, IBM Lotus

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Éditeur professionnel : LINAGORA

Références d'utilisateurs institutionnels
  • Assemblée Nationale
  • Ministère des finances
  • Ministère de l'intérieur
  • Ministère de la culture
  • Ministère de la défense
  • INSERM
  • Établissement Français du Sang IDF
  • Armée de l'air
  • Grand Toulouse
  • Centre hospitalier de Pontoise
  • Conseil Général du Tarn et Garonne
  • Observatoire Européen de l'Audiovisuel
  • STIF
  • ACMS
  • Centres hospitaliers
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Bugzilla: https://www.obm.org/bugzilla/
Liste de diffusion: http://www.obm.org/doku.php?id=tools:ml
Existence d'un club de "grands utilisateurs"

Documentation utilisateur

Voir site de l'éditeur https://www.obm.org/
aussi vidéo d'utilisation http://obmpro.aliasource.fr/spip.php?rubrique9
Documentation spécifique Inserm : http://documentation.obm.inserm.fr/index.php/Accueil

Contributions

Le club des utilisateurs institutionnels d'OBM (dont l'Inserm est l'un des deux initiateurs), en relation avec le mainteneur contribuent à définir la "roadmap" de ce logiciel.

Présentations du TutoJRES 'Annuaires : mise en oeuvre de SupAnn 2008'

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 16/07/09
  • Correction mineure : 17/08/09
Mots-clés

Présentations du TutoJRES 'Annuaires : mise en oeuvre de SupAnn 2008'

Le tutoJRES d'avril 2009, organisé par le CRU, a été consacré à la présentation des recommandations SupAnn 2008 et à leur mise en oeuvre. Vous trouverez sur la page http://www.jres.org/tuto/tuto11/index les transparents des présentations :

  • Enjeux d'un annuaire SupAnn, contexte et perspectives (JM Antoine - Nancy 1)
  • De Supann V1 à SupAnn 2008 (C. Claveleira - CRU)
  • Les attributs composites dans SupAnn 2008 (O. Mounier - St Etienne)
  • Représentations des structures dans SupAnn 2008 (P. Berger - Cocktail/ULR)
  • Problématique des identifiants et uids (S. Brachotte - UHP)
  • Les nomenclatures dans SupAnn 2008 (JP Le Guigner - CRU)
  • Attributs utilisateurs pour la fédération d'identités (O. Salaun - CRU)
  • Catégorisation des personnes dans l'annuaire (P. Berger - Cocktail/ULR)
  • Génération de l'annuaire LDAP à partir du SI Cocktail (P. Berger - Cocktail/ULR)
  • L'annuaire dans l'architecture : alimentation, utilisations transversales (Y. Richard - Rennes 2)
  • Alimentation de l'annuaire, problématiques des sources multiples (B. Branciard - Paris 1)
  • Provisionnement d'un annuaire SupAnn avec Dyna et validateur SupAnn (P.O. Terrisse - Nantes)
  • Usage des groupes (G. Forestier - UJF, B. Ferrari - INPG)
  • Application d'accueil des personnes / UNR et carte multi-services (P. Gambarotto - ENSEEIHT)
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 11/04/10
  • Correction mineure : 17/02/12
Mots-clés

Indico : organisation de réunions, séminaires et conférences

Une fiche Dév Ens Sup est en relation avec cette fiche, consultez-la pour plus d'informations :
Description
Fonctionnalités générales

Indico permet de gérer des réunions, des séminaires et des conférences. La gestion de l'ordre du jour d'une réunion reste la fonctionnalité la plus commune et la plus aisée à prendre en main mais l'outil va au delà. Il permet d'attacher à chaque événement toutes sortes de fichiers multimédia (présentations, minutes, documents, logos...). La gestion des conférences est assez complète et très puissante, même si elle reste par endroits peu intuitive. Indico est en effet capable de gérer des sessions multiples, thématiques et/ou parallèles, l'inscription en ligne des participants, les propositions d'intervention (soumission, acceptation), la mise en place de l'ordre du jour jusqu'à l'élaboration d'un questionnaire de satisfaction en ligne.
Indico est bien adapté à la gestion d'un ensemble d'événements qu'il sera possible de structurer de manière pertinente par catégorie. Ainsi une catégorie d'événements pourra rassembler tous les événements relatifs à un même projet, groupe de travail, thématique etc. Tous les événements sont enregistrés dans une arborescence de catégories au sein de laquelle il est aisé de naviguer. Les personnes en charge de l'organisation d'événements pourront faire appel à une fonctionnalité de "clonage" assez pratique dans le cas de réunions organisées régulièrement sur le même schéma.

Concernant les droits, il existe des administrateurs, des managers de catégories et des créateurs d'événements.
Les administrateurs gèrent :
- toutes les catégories et événements
- les utilisateurs et leurs droits associés
- les opérations de maintenance.

Les managers de catégorie gèrent les droits d'accès aux sous-catégories et aux événements (toutes les branches en dessous de leur catégorie).

Les droits sont gérés à tous les niveaux de granularité : des catégories aux événements et à l'intérieur des événements (qui a le droit d'associer des fichiers, qui peut modifier une session d'un événement particulier, ...).

Il est important de garder à l'esprit que par défaut les objets Indico sont publics et qu'il est de la responsabilité des créateurs d'événements et managers de catégories de mettre en place les restrictions d'accès adéquates.

Après quelques années d'utilisation systématique par une communauté, on peut aussi considérer Indico comme un dépôt de documents (principalement transparents de présentation et minutes de réunions) attachés aux événements organisés par cette communauté. Attention, il n'existe pas de notion de "versionning" des documents, ce n'est pas un EDMS.

Autres fonctionnalités

Un système de gestion de réservation de salles peut être activé dans l'interface d'administration (non testé en production).

On peut aussi ajouter un moteur de recherche "full text" (non testé).

Interopérabilité

Les documents générés (book of abstracts etc) sont au format PDF. Les calendriers sont exportables en .ics, certaines listes en format Excel.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Installé depuis plusieurs années à l'IN2P3, en remplacement de CDS Agenda.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Pour l'installation :
L'installation d'Indico nécessite de nombreux prérequis et des connaissances en python. La version des bibliothèques et logiciels à installer avant de commencer l'installation d'Indico est très importante.

Pour l'utilisation :
Pour les conférences, il faut avoir conscience de certaines limitations :
* certains éléments de l'interface utilisateur resteront en anglais (a priori réglé dans la version 0.97)
* les participants devront se créer un compte avant de pouvoir s'inscrire à la conférence (optionnel, mais quasiment indispensable en pratique)
* la liste de participants n'est pas paramétrable et pas forcément adaptée
* Indico utilise un vocabulaire, parfois décalé avec les pratiques courantes, avec lequel il faudra se familiariser avant de se sentir à l'aise
* la documentation actuelle ne détaille pas toutes les fonctionnalités de l'outil.
La mise en place d'un programme de conférences sur plusieurs jours comprenant des sessions multiples, thématiques et/ou parallèles n'est pas un processus totalement intuitif. Dans l'état actuel des choses, il ne faut pas négliger le temps et les étapes nécessaires à la prise en main de l'outil.

Pour l'administration :
La base de données utilisée étant une base objet, il n'existe pas de requêteur indépendant d'Indico. Les interrogations ne sont donc faisables qu'à travers des scripts en Python qu'il faut écrire et qui nécessitent la connaissance des objets stockés (aspect très peu documenté d'Indico). L'autre conséquence est que la base peut atteindre des tailles aberrantes (plusieurs dizaines de giga-octets) si des opérations de maintenance ne sont pas entreprises régulièrement.

Il est donc recommandé de faire usage de scripts au niveau système (dont certains sont fournis en exemple) pour, par exemple, réaliser les sauvegardes de la bases de données.

Il est fortement conseillé d'utiliser les versions disponibles dans le dépôt CVS (elles sont en général en production au CERN).
Pour accéder à la version 0.97 désormais gérée avec GIT, utiliser ce lien.
Malheureusement, la documentation utilisateur et administrateur n'est pas au niveau. Par contre, la réactivité des développeurs sur les listes de discussions est excellente.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

aucune

Plates-formes

A priori, toute plateforme Web (Linux, Mac, Windows). Cependant, toutes les instances actuelles en production connues de l'équipe de développement sont sous Linux.
Nécessite l’installation d’un serveur web Apache, de python et d’une base de données zodb.

Logiciels connexes

Prérequis obligatoires :

  1. Python 2.4.4 (au moins) http://python.org
  2. Apache HTTP Server 2.0 (au moins) http://httpd.apache.org/download.cgi
  3. ZODB 3.4 http://zope.org/Products/ZODB3.4
  4. Reportlab 2.0 http://www.reportlab.org/downloads.html
  5. mod_python 3.3.1 (au moins) http://httpd.apache.org/modules/pythondownload.cgi
  6. libxml and libxslt http://xmlsoft.org/python.html
  7. Python Imaging Library http://www.pythonware.net/storage/Imaging-1.1.4.ta...
  8. Pytz - Python Timezone Library http://sourceforge.net/projects/pytz
  9. Python simplejson http://pypi.python.org/pypi/simplejson
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Pour mémoire, CDS Agenda (dont Indico est le successeur)
OCS est un logiciel équivalent qui a été utilisé à l'Ecole Centrale de Marseille pour organiser l'événement SFGP2009 : http://www.sfgp2009.com/

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

CERN

Eléments de pérennité

En production dans de nombreux instituts : au CERN, à FERMILAB, à l'IN2P3, ...

Références d'utilisateurs institutionnels

CERN, FERMILAB, IN2P3, ...

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
  • project-indico-announce [at] cern [dot] ch, pour annoncer les nouvelles versions
  • project-indico-usergroup [at] cern [dot] ch, pour les discussions entre utilisateurs et administrateurs
  • project-indico-administrators [at] cern [dot] ch (il faut se créer un compte au CERN), pour discussion entre administrateurs des serveurs indico
  • indico-support [at] cern [dot] ch, pour poser des questions.
    Ces listes sont en anglais (n.b. l'équipe de développement est largement francophone).
Documentation utilisateur

En ligne : http://indico.cern.ch/help.py et dans les fichiers d'installation.

Divers (astuces, actualités, sécurité)

Un clic sur le logo en haut à gauche (présent dans toutes les pages) ramène à la page d'accueil.
Un clic sur le nom d'utilisateur en haut à droite permet d'éditer son profil.

La version 0.97 est en pratique déjà disponible (et en production au CERN), même si elle n'est pas au stade "releasée". Elle est consultable à l'url : http://indico.cern.ch. Les modifications sont décrites quant à elles à l'url : http://cerncourier.com/cws/article/cnl/40385. Les principales sont :
- nouvelle interface graphique plus conviviale et simple d'utilisation
- internalisation de l'application (le français est disponible)
- modification des pages en ligne (façon wiki)
- possibilité de complètement définir la charte graphique pour les conférences (utilisation de css)
- ...
(il est encore possible revenir à la version 0.96 en utilisant http://indicoprev.cern.ch )

Contributions

Logiciel en python, le code est fourni, donc possibilité de contributions.
Les contributions sont fortement encouragées, le processus est décrit en détails ici.

Une fonctionnalité très souvent demandée que le CERN ne développera pas lui-même est la connexion à un référentiel d'utilisateurs externe (LDAP ou autre). D'une manière plus générale, une gestion d'utilisateurs plus développée serait une contribution très utile.

Syndiquer le contenu