travail coopératif

Travail coopératif

Comparaison de LMS

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 01/07/13
  • Correction mineure : 01/07/13
Mots-clés

Comparaison de LMS

L'e-learning consiste à dispenser des « formations à distance accessibles via une connexion Internet ». Former en ligne nécessite l'accès à des ressources et à des services, des échanges synchrones et/ou asynchrones entre les apprenants et le formateur et entre les apprenants eux-mêmes afin que s'organise une collaboration à distance. L'apprenant se forme depuis un poste distant en s'inscrivant à des modules de formation. La salle de formation est virtuelle et s'appelle S.G.C. (Sytème de Gestion des Cours). Le formateur, parfois aidé par un tuteur, crée les supports de formations, les organise en parcours pédagogique, et gère le suivi pédagogique de ses formations. L’administrateur système gère la plateforme d'e-learning avec la mise en ligne et l'activation des modules de formation et des outils pédagogiques, administre les comptes de formation et maintient le système.

Se former en ligne permet de gagner du temps (accès aux supports « n'importe où, n'importe quand », sans contrainte logistique, sans rester mobilisé en salle si seules certaines étapes sont à approfondir) et d'optimiser ses apprentissages. Proposer des formations en ligne permet de "rentabiliser" des supports de formation déjà rédigés et d'éviter des ré-inscriptions aux formations en salle.

Pour choisir une plateforme d'e-learning adaptée aux besoins des apprenants et aux disponibiltés des formateurs, il est nécessaire de définir des critères de choix à partir des contraintes de chaque acteur du système. Ces critères faciliteront ensuite le choix d'une plateforme.

Pour échanger des supports pédagogiques entre plateformes d'e-learning, il est possible de créer ses contenus pédagogiques au format standard SCORM. Ce format indexe les contenus, encode des métadonnées, représente la structure du cours au format XML, et définit l'environnement système et applicatif. Ainsi, les contenus sont utilisables sur plusieurs plateformes de formation.

Dans cette fiche, nous comparons Claroline, Ganesha et Moodle. Un état des lieux des différentes plate-formes et outils open source disponibles a été réalisé en 2012 afin de choisir les supports les plus adaptés aux besoins de l'équipe Sigenae pour la mise en place d'une plate-forme d'autoformation en ligne sur les méthodes et outils bioinformatiques.


Claroline / Dokeos

Claroline est une plateforme développée en 2002 par l'Université de Louvain en Belgique. Elle est utilisée par une communauté mondiale d'utilisateurs et de développeurs. Claroline est une plateforme personnalisable, avec un environnement flexible, sur mesure. Sa prise en main est rapide et très intuitive. L'installation de Claroline est aisée. Sa gestion est sobre, via une interface Web, et ses outils sont intuitifs.
fiche Claroline

Le fondateur Claroline a quitté Claroline pour fonder DOKEOS. La plateforme Dokeos a évolué vers un style plus « entreprise » et plus « nouvelles technologies ». Le principal avantage de Dokeos est sa rapidité de prise en main, pour les apprenants, les formateurs ainsi que pour l'administrateur. Or l'intuitivité est un des premiers critères attendus pour le choix d'une plateforme d'e-learning. Cette plateforme est relativement simple à mettre en place.
fiche Dokeos

Notre expérience à l'INRA : l'inconvénient de Dokeos est que les espaces (cours, documents, communication...) sont cloisonnés. Par conséquent, pour passer d'un espace à un autre, plusieurs clics sont nécessaires. Afin de passer outre cette difficulté, notre partenaire Sigenae a repensé la navigation et recodé l'interface afin de la rendre plus fluide. Sigenae n'a pas activé les outils de communication (mail) afin de ne pas créer de redondance avec les outils internes à l'INRA. Sigenae a installé Dokeos sur une machine virtuelle CentOS avec un noyau Linux. Les sources Dokeos ont juste été récupérées, puis une interface d'installation permet de vérifier les prérequis serveur (bibliothèques, extensions) et de paramétrer  la base de données. Les accès sont limités aux personnes ayant un compte sur la plateforme Genotoul.

Moodle

Moodle est la plateforme la plus utilisée. Des réseaux dynamiques d'apprenants et de formateurs s'organisent en communauté autour de sujets généraux sur l'e-learning et sur la prise en main de cette plateforme.

L'objectif de Moodle est socio-constructiviste : « les gens construisent activement leurs nouvelles connaissances en interagissant avec leur voisinage ». L'individu est mis au centre du processus d'apprentissage. L'acquisition des connaissances se fait par association d'idées. Par conséquent, chaque apprenant inscrit à un cours principal est automatiquement inscrit dans les méta-cours connexes pré-définis. Beaucoup (trop ?) de scénarii, de concepts et modèles pédagogiques sont possibles.

Par conséquent, l'interface manque d'intuitivité et la prise en main est difficile tant au niveau des apprenants que des formateurs, qui se retrouvent parfois perdus devant la complexité des paramétrages et la multiplicité des fonctionnalités. Les risques inhérents sont la démotivation des apprenants et, du côté formateur, le risque que la plateforme devienne juste une page de dépôts de supports de formation variés, sans fluidité dans l'interface.

Face à ces difficultés, l'intégration dans une communauté est nécessaire car le manque d'accompagnement des formateurs est la première cause d'échec de Moodle.
fiche Moodle

 

Ganesha

Cette plateforme a été créée par la société ANEMA et est utilisée à l'échelle internationnale. Chaque apprenant dispose d'un tableau de bord (modules, état d'avancement  individuel et groupe, statistiques, notifications mail et forum, planning des présentiels, etc.). Les formateurs peuvent intégrer des contenus externes et beaucoup de profils (trop ?) sont disponibles (apprenant, demandeur qui analyse les besoins et affecte les stagiaires, tuteur en entreprise, conseiller qui analyse les besoins du groupe, formateur, intégrateur, administrateur).
fiche Ganesha

 

Comparaison Dokeos / Moodle / Ganesha

Un tableau comparatif (page 16 de la présentation)) met en évidence le fait que Moodle met à disposition plus d'outils de communication (tableau blanc, chat, forums, ..) que les autres plateforme .

Moodle semble être plus dans l’instantanéité et Dokeos plus dans le transfert et le partage d’informations, plutôt que dans une validation des compétences.


Choix d'une plateforme

Après avoir collecté les besoins des utilisateurs, listé les outils pédagogiques et les fonctionnalités les plus adaptés, vous pouvez croiser vos contraintes avec celles des plateformes pour choisir celle qui vous semble la plus adaptée au profil des apprenants et à l'implication des formateurs (temps passé à adapter les supports et à suivre les apprenants sur la plateforme).

L'objectif est de construire un espace de travail intuitif et non redondant. Pour cela, il est possible d'envisager une solution "puzzle" avec une plateforme intuitive, simplifiée et une ré-utilisation d'outils existants. De plus, pour éviter que les apprenants ne se découragent, l'e-learning peut s'envisager en complémentarité avec le présentiel. Se connecter aux supports en ligne, soit avant, soit après la formation en salle, permet de renforcer les compétences acquises en présentiel, d'éviter les ré-inscriptions aux formations en salle, de répondre ponctuellement à une question de l’apprenant. Cette méthode e-learning en semi-présentiel s'intitule le « blended learning ».

On peut aussi se reporter à l'étude comparative menée en 2007

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 01/07/13
  • Correction mineure : 01/07/13
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Mots-clés principaux : LMS

Dokeos : plateforme e-learning

Description
Fonctionnalités générales

Dokeos est une plateforme de e-learning open source. Elle est employée par une communauté mondiale d'utilisateurs et de développeurs. Créée par le fondateur de Claroline, Dokeos a évolué vers une solution qui s'adapte mieux aux entreprises et propose des outils issus des nouvelles technologies.

Les formations sont organisées de manière à ce que l'apprenant soit le plus autonome possible avec un parcours pédagogique clair et des exercices interactifs. Les autres plateformes d'e-learning exigent le suivi d'un formateur et/ou d'un animateur et proposent, par conséquent, des informations détaillées sur les apprenants : elles sont davantage tournées vers les organismes de formation. Les nouvelles technologies sont quant à elles apportées par des outils de création de cartes heuristiques, de vidéoconférence, de podcasts, de "Serious Game" ou par le support des tablettes tactiles.
Les fonctionnalités proposées par Dokeos sont bien résumées sur ce schéma.

Enfin, cette plateforme est personnalisable, avec un environnement flexible, sur mesure. Sa prise en main est rapide et très intuitive. L'installation de Dokeos est aisée. Sa gestion est sobre, via une interface Web, et ses outils sont intuitifs.

Autres fonctionnalités

Avantages :

  • Simplicité d’utilisation.
  • Facilité et rapidité de prise en main.
  • Aucune formation préalable nécessaire.
  • Offre un parcours « clés en main ».
  • Idéale pour enrichir le présentiel.
Interopérabilité

Gestion du format Sharable Content Object Reference Model (SCORM).

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Dokeos a été mis en œuvre et est maintenu dans le cadre de SIGENAE (Système d'Information du programme AGENAE). AGENAE (Analyse du Génome des Animaux d’Élevage) est un programme national INRA qui a pour objectif de développer la recherche dans le domaine de la génomique des animaux d'élevage (porc, poulet, truite, bétail, lapin, mouton). La mise en place d'une plate-forme d'autoformation en ligne par SIGENAE permet de dématérialiser les formations proposées en salle. Ainsi, les stagiaires de nos formations en salle ont la possibilité, avant ou après le présentiel, de prendre connaissance ou de revoir le contenu de leur formation.

Le principal avantage de Dokeos est sa rapidité de prise en main, pour les apprenants, les formateurs ainsi que pour l'administrateur. Or l'utilisation intuitive est un des premiers critères dans le choix d'une plateforme d'e-learning. Cette plateforme est relativement simple à mettre en place. SIGENAE a installé Dokeos sur une machine virtuelle CentOS avec un noyau Linux. Les sources Dokeos ont été récupérées, une interface d'installation permet de vérifier les pré-requis serveur (librairies, extensions) et de paramétrer la base de données. Les accès sont limités avec une connexion au LDAP Genotoul.

Pour les outils de communication (mail), SIGENAE ne les a pas activés afin de ne pas créer de redondance avec les outils internes à l'INRA.

La version de Dokeos n'a pas encore été mise à jour, nous ne sommes pas passés à la deuxième version car nous avons modifié le code source fourni par Dokeos afin d'optimiser le parcours pédagogique : limitation du nombre de clics avant d'accéder aux ressources et harmonisation de l'ergonomie des formations. La mise à jour impliquera donc aussi une reprise du code qui n'est pas prévue pour le moment.

Toute personne ayant un accès au LDAP Genotoul peut accéder aux formations en ligne de la plateforme Genotoul : http://sig-learning.toulouse.inra.fr/

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • Problème de cloisonnement des espaces (cours, documents, communication...): ainsi, pour passer d'un espace à un autre, plusieurs étapes sont nécessaires. Afin de pallier à cette difficulté, SIGENAE a repensé la navigation et recodé l'interface pour la rendre plus fluide.
  • Le formateur peut dupliquer un cours mais seul l’administrateur peut importer des données ou des utilisateurs.
  • Mauvaise gestion du format SCORM : certains fichiers sont dégradés avec des problèmes d'affichage du format.
Environnement du logiciel
Plates-formes

Dokeos fonctionne dans les environnements Windows, Mac et Linux.

Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Il existe une communauté Dokeos francophone et anglophone pour répondre aux questions liées à l'installation, l'administration et l'utilisation de la plateforme et des outils open source. La communauté s'organise essentiellement autour d'un forum. Des versions payantes de Dokeos sont proposées avec un support commercial.

Eléments de pérennité
  • Les sources de la version open source sont régulièrement mises à jour.
  • La communauté Dokeos a atteint 2,5 million d'utilisateurs en mai 2010. 4,6 millions d'utilisateurs en 2013. Une carte des utilisateurs (mise à jour en temps réel) est disponible sur : http://dokeos.com/fr/fr/community.php
  • Communauté Dokeos : 11646 portails - 424530 cours - 4645752 utilisateurs.
  • Des news sont publiées sur http://dokeos.com/fr/news?page=6
Références d'utilisateurs institutionnels

4,6 millions d'utilisateurs : http://dokeos.com/fr/fr/community.php
Plus spécifiquement, dans le monde de l'enseignement supérieur : http://dokeos.com/fr/node/774

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 30/04/13
  • Correction mineure : 30/04/13
Mots-clés
Pour aller plus loin

Mylyn : extension d'Eclipse pour le suivi des tâches de développement

Description
Fonctionnalités générales

La réalisation d’une application informatique nécessite une certaine méthodologie. Que cette application soit complexe ou non, qu’elle soit développée en équipe ou non, une méthodologie permet de gérer au mieux le « cycle de vie » de l'application. Nous en retenons usuellement les phases suivantes : spécification, analyse, conception, codage, tests, documentation, mise en production et maintenance.

Tout au long de ce cycle de vie, de nombreux outils sont à la disposition des acteurs de cette réalisation, en particulier les systèmes de gestion de projet, tels que Redmine ou IceScrum, ainsi que les systèmes de gestion de bogues et d’améliorations. Ils permettent respectivement la création ou la maintenance des logiciels en décrivant l'activité de développement associée sous forme de tâches. Nous les appellerons par la suite "référentiels des tâches". D'un autre côté, les développements se font avec un Environnement de Développement Intégré tel qu'Eclipse et un système de gestion de version tel qu'SVN.

Mylyn est une extension d'Eclipse appelée aussi connecteur permettant de contextualiser les tâches de développement avec le code et les fichiers sources concernés. Le code est ainsi mis directement en correspondance avec le référentiel des tâches. Par suite, le contexte est défini par l'ensemble des révisions du code. Lors des "commits", les différentes versions du code sont enregistrées dans le référentiel de versions avec les références de la tâche concernée par la révision lors des "commits".

Ainsi, il est aisé de suivre l'évolution de l'activité de développement au cours du temps en ayant un lien direct entre les tâches et la bonne version du code correspondant, ce qui évite de faire des allers retours entre l'environnement de développement Eclipse et le gestionnaire de tâches.

Nous retiendrons qu'une des originalités de Mylyn réside donc dans la notion de tâche. Pour Mylyn, une tâche ne correspond pas uniquement à la documentation du bogue ou de l'amélioration : il est possible de lui associer un contexte. Ce contexte permet de savoir rapidement quel est l'ensemble des fichiers sources concernés par cette tâche. Cette fonctionnalité peut s'avérer très utile dans une application complexe impliquant de nombreux collaborateurs et/ou comportant de très nombreux fichiers : le workbench d'Eclipse est alors totalement orienté vers la tâche que vous avez activée.

Autres fonctionnalités

Mylyn permet également de dialoguer avec des systèmes de revue de code comme Sonar, et d'intégration continue, comme Jenkins, dans Eclipse.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

J'utilise Mylyn personnellement pour les développements dans mon laboratoire : c'est un outil d'usage vraiment très agréable et très pratique pour maintenir et améliorer une application. Je le conseille sans aucune réserve à tous ceux qui utilisent Eclipse et qui souhaitent avoir un outil de traçabilité des travaux faits et à faire. Je n'ai par contre jamais utilisé d'outil de revue de code ou d'intégration continue.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Mylyn étant un plugin Eclipse et Eclipse étant disponible pour tous les OS majeurs, il en est de même pour Mylyn.

Plates-formes

Mylyn fonctionne uniquement avec Eclipse.

Logiciels connexes

Mylyn peut être utilisé en "local". Dans ce cas, les tâches créées sont uniquement visibles sur la machine utilisée par le développeur. Mais Mylyn est, la plupart du temps, utilisé avec un ou même plusieurs logiciels connexes de développement collaboratif. Il existe de nombreux systèmes de gestion de tâches et Mylyn utilise le concept de connecteur pour fonctionner avec ces systèmes. En voici une petite liste :

  • Bugzilla, intégré à Mylyn (pas d'installation de connecteur nécessaire)
  • Trac, intégré à Mylyn (pas d'installation de connecteur nécessaire)
  • Mantis
  • JIRA
  • Redmine
  • Générique (HTML template) 

Cette longue liste vous montre tous les connecteurs disponibles. Des connecteurs Gerrit et Hudson/Jenkins sont disponibles pour la revue de code et l'intégration continue respectivement.

Environnement de développement
Type de structure associée au développement
Eléments de pérennité

La fondation Eclipse est active depuis 2001. Comme beaucoup de projets Eclipse, Mylyn est un plugin stable et maintenu. Il n'y a aucun doute quant à sa pérennité.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Vous trouverez ici des liens vers une liste de discussion et des supports open source et commerciaux.

Documentation utilisateur

Pour commencer, voici un lien intéressant.

La FAQ et le guide des utilisateurs donnent également beaucoup d'informations.

N'oubliez pas non plus de jeter un œil dans l'aide intégrée une fois le greffon installé dans Eclipse. Vous pouvez trouver cette aide également ici dans la rubrique "Mylyn Documentation".

Contributions
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 23/01/13
  • Correction mineure : 23/01/13
Mots-clés

OpenMeetings : webconférence via flash

Description
Fonctionnalités générales

OpenMeetings est un logiciel de web-conférence entre plusieurs utilisateurs au travers d'un navigateur Web équipé du lecteur Flash. Comme tous les logiciels de web-conférence, il permet de communiquer par l'audio et la vidéo au travers des matériels de votre ordinateur. Il doit être installé sur un serveur par un administrateur, mais l'utilisateur (responsable de conférence ou simple utilisateur) n'utilisera qu'un navigateur avec le support de Flash.

Les réunions peuvent être programmées à l'avance. Dans ce cas, les invités à cette réunion recevront un mail de rappel avec un lien permettant de se connecter. La réunion peut être protégée par un mot de passe afin que seuls les invités puissent se connecter.

Le logiciel permet aussi de faire afficher sur le tableau blanc les transparents d'une présentation ou tout document qui sera alors visible par tous les participants. Les documents sont maintenus dans le serveur pour chaque salle ou pour chaque utilisateur.

Il est possible de partager directement l'écran du responsable (ou tout autre utilisateur ayant les droits de partage d’écran) de la web-réunion pour travailler/montrer des logiciels qui ne peuvent pas être exportés (logiciels 3D par exemple).

Le responsable de la conférence peut bloquer les micros des participants, donner la parole, laisser un (ou tous les) participant(s) écrire sur le tableau blanc, donner les droits de partage d’écran.

Un chat est disponible pour ceux qui ne disposent pas d'un micro.

Une intégration SIP, Jabber est possible.

Autres fonctionnalités

L'intégration a été travaillée par l'équipe de développement. OpenMeetings s'intègre naturellement avec les annuaires LDAP pour que seuls les utilisateurs d'un domaine spécifique puissent réserver des salles (ce qui ne les empêche pas d'inviter des extérieurs). Ils peuvent s'identifier avec leur mot de passe habituel et n'ont pas à le redéfinir spécifiquement.
Si nécessaire, il est possible de gérer des utilisateurs spécifiquement dans OpenMeetings, sans interaction avec un annuaire.
Il existe une liste de plugins pour intégrer OpenMeetings dans Joomla, Drupal, un CRM, la liste est non exhaustive.

Interopérabilité

Le logiciel utilise des clients Flash pour fonctionner. Ceux-ci sont très largement répandus sur toutes les plate-formes.
Au niveau réseau, le serveur OpenMeetings utilise les ports 1935/tcp et 5080/tcp en mode non sécurisé (RTMP et HTTP) et les ports 8443/tcp et 5443/tcp en mode sécurisé (RTMPS et HTTPS) . Ceux-ci doivent être joignables par les utilisateurs.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Le laboratoire utilise ce logiciel pour des réunions de projets transverses avec des fournisseurs extérieurs. Les fournisseurs extérieurs sont invités à se connecter à la plate-forme pour participer. Seuls nos utilisateurs peuvent créer des conférences et les paramétrer.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

OpenMeetings fonctionne dans l'ensemble de manière satisfaisante. On peut noter néanmoins que les communications ne sont pas cryptées par défaut. Le site du logiciel explique comment déployer sur le serveur la solution cryptée (RTMPS et HTTPS).

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Ce logiciel est facilement installable sur Debian ou Ubuntu, même si il n'est pas directement packagé pour ces distributions.

Plates-formes

Linux Debian

Logiciels connexes
  • Pour les clients, navigateur Web avec lecteur Flash.

  • Pour la partie serveur, Tomcat, Red5, MySQL, OpenLDAP éventuellement. OpenOffice est utilisé pour le changement de format des fichiers utilisateurs. FFMpeg est aussi nécessaire.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • Webex, Adobe connect (qui ne sont pas libres voire pas déployables sur nos serveurs),

  • EVO/seevogh

  • Ekiga ou Xmeeting associé au pont RMS

Environnement de développement
Type de structure associée au développement
Eléments de pérennité

OpenMeetings a été accueilli dans l'Apache Incubator en novembre 2011. Il est utilisé par la communauté d'utilisateurs Sakai pour des web-conférences.

Références d'utilisateurs institutionnels

MATHRICE propose OpenMeeting aux utilisateurs de sa plate-forme pour l'organisation de web-conférences : de nombreux laboratoires de mathématiques et leurs partenaires sont utilisateurs de ce service.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

openmeetings-user [at] incubator [dot] apache [dot] org (pour l'assistance)
openmeetings-dev [at] incubator [dot] apache [dot] org (pour les développeurs)

Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)

A la fin d'une conférence, il faut penser à faire le ménage : nettoyer le tableau blanc, supprimer les fichiers (ou les mettre dans son stockage personnel), effacer les traces de chat. Ces trois actions se font très simplement en cliquant sur les boutons de suppression dans les panneaux associés.

Contributions
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 30/11/12
  • Correction mineure : 19/04/13
Mots-clés

XMind : outil de mind mapping ou cartes heuristiques

Description
Fonctionnalités générales

XMind est un logiciel qui permet d'établir des cartes heuristiques.

Une carte heuristique (traduction controversée de MindMap) est une technique de représentation graphique permettant l'organisation et la représentation de connaissances. Elle donne une représentation visuelle et synthétique des concepts (ou idées) sous forme arborescente (arbre ou graphe). Les concepts constituent les nœuds de l'arbre (ou du graphe) et sont reliés entre eux par des relations. La carte heuristique constitue ainsi une méthode pour synthétiser une réflexion complexe et reflète la manière dont un individu ou un groupe d'individus perçoit les interrelations entre ces idées (définition complète sur ce Wiki de l'Université Paris Descartes).

XMind permet donc d'organiser ses idées en cartes heuristiques et de les exporter sous les formats FreeMind, HTML, image et texte (pour la version libre). Il est possible d'y insérer des notes, des documents externes, des images et d'associer aux différents objets des hyperliens.

XMind propose des modèles types pour différentes situations comme :

  • L'établissement d'une carte de brainstorming
  • Le suivi d'une réunion
  • L'élaboration d'un organigramme
  • La gestion d'un projet
  • La réalisation d'une fiche de lecture
  • L'élaboration d'un calendrier
  • La construction d'un diagramme

L'utilisateur peut également créer lui-même des modèles ou télécharger et reprendre ceux qui sont proposés par la communauté.

Les différentes représentations (structures de cartes heuristiques) disponibles sont :

  • Schéma en arête de poisson ou diagramme d'Ishikawa
  • Feuille de calcul
  • Carte
  • Organigramme
  • Arbre
  • Diagramme logique

Chacun des sujets de la carte peut prendre une forme différente ce qui permet de combiner les objets sur une même carte.

XMind permet également de stocker les cartes heuristiques sous forme de classeur en liant les feuilles et les sujets les uns aux autres par des liens hypertextes.

Une des fonctions (WorkGroup) permet de lier plusieurs cartes heuristiques entres elles, le détail d'une feuille pouvant être une carte heuristique détaillée.

Interopérabilité
  • Importation de fichiers FreeMind.
  • Importation de fichiers Mindmanager.
  • Exportation pour la version libre : images (png, gif, bmp, jpg), textes (txt et html), format FreeMind.
  • Exportation pour la version commerciale : Word, .RTF, Power point, .PDF, MindManager.
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Je l'utilise principalement comme outil d'organisation des idées lors de la mise en place de plans d'action. Il permet d'avoir un outil visuel et se montre particulièrement performant pour des d'échanges d'idées à distance.

Suite à la lecture du livre de Tony Buzan qui décrit les différents usages du MindMap (Dessine moi l'intelligence, 2012), XMind peut aussi être utilisé pour la saisie de notes de réunions/lors de lecture d'un livre, le brainstorming sur un sujet donné.

XMind permet aussi de représenter l'état d'avancement d'un projet, l'organisation spatiale ou fonctionnelle d'une structure, le déroulement temporel d'une série d'actions ou d’événements.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

La version libre du logiciel est limitée quant aux formats d'exportation.

La version commerciale, XMind Pro, comporte des fonctionnalités supplémentaires, entre autres sur les possibilités d'exportation des cartes (pdf, rtf, word, powerpoint) et de visionnage (mode présentation, brainstorming, diagramme de Gantt).

Environnement du logiciel
Plates-formes
  • Pour GNU/Linux :
    • GTK,
    • LAME pour les notes audio (version professionnelle seulement),
    • JVM (seulement Sun JRE/Open JDK/IBM JRE/BEA JRockit).
  • Pour Windows :
    • Windows XP/Vista/7/8,
    • Microsoft Word/PowerPoint pour pouvoir exporter vers Word/Powerpoint.
  • Mac :
    • Mac OS X 10.6.x Snow Leopard ou ultérieur,
    • Java pour Mac OS X, la dernière version.
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Éditeur professionnel, XMind Ltd.

Eléments de pérennité

XMind a été reconnue comme la meilleure application Eclipse RCP 2008, le meilleur projet pour 2009 dans la communauté SourceForge, et l'un des 100 meilleurs produits de PCWorld 2010.

Références d'utilisateurs institutionnels
  • Centre de Résonance Magnétique des Systèmes Biologiques (UMR5536 CNRS)
  • DSI du CNRS
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
  • Documentation XMind V1 sous forme de carte heuristique, un peu ancienne, version actuelle V3.2.1, mais utile (XMind doit être installé). Voir ce lien.
  • Tutoriel Video. Voir ce lien.
  • Cours de cartes heuristiques. Voir ce lien.
  • Ces différents mini-cours sont également intéressants.
Divers (astuces, actualités, sécurité)

Ce lien est particulièrement intéressant pour le partage des modèles.

Fiche logiciel à valider
  • Création ou MAJ importante : 28/10/12
  • Correction mineure : 28/10/12
Mots-clés

TOMUSS : tableur collaboratif en ligne pour la gestion des étudiants par les enseignants

Ce logiciel est en cours d'évaluation par la communauté PLUME. Si vous utilisez ce logiciel en production dans notre communauté, merci de déposer un commentaire.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version évaluée : 5.0.X
  • Langue(s) de l'interface : français, anglais
  • Licence : GPL
  • Origine du développement : LIRIS
Une fiche Dév Ens Sup est en relation avec cette fiche, consultez-la pour plus d'informations : TOMUSS
Description
Fonctionnalités générales

TOMUSS est un tableur en ligne à vocation pédagogique gérant plusieurs types d'utilisateurs qui peuvent travailler en même temps sur des tables de données.

  • Les utilisateurs étudiants peuvent voir uniquement les informations les concernant individuellement et dont l'affichage a été autorisé par les enseignants. Éventuellement, ils peuvent avoir le droit de modifier ou entrer une valeur (pour indiquer une réponse à une question par exemple).
  • Les utilisateurs enseignants ont accès à des tables regroupant les étudiants par groupe (par exemple, ceux qui sont inscrits à une même unité d'enseignement) dont ils peuvent créer/modifier/supprimer les champs et renseigner les valeurs pour chaque étudiant. Les enseignants peuvent avoir un aperçu de l'interface pour un étudiant donné, ce qui permet de limiter les erreurs en contrôlant ce qui est effectivement vu par les étudiants.

Typiquement, ce logiciel permet aux enseignants de

  • gérer (importer, saisir en ligne, exporter) les notes des étudiants, faire des calculs (maximum, moyennes pondérées, points-jury...).
  • gérer / voir les absences justifiées des étudiants et les étudiants bénéficiant de dispositions d'évaluations particulières (tiers-temps).
  • générer des trombinoscopes, des feuilles de présence, des feuilles d'émargement pour des groupes d'étudiants.

Plusieurs enseignants peuvent travailler de façon simultanée sur les tables, ce qui permet par exemple que chaque correcteur renseigne les notes qu'il a attribuées, réduisant ainsi le travail de compilation des informations. Le logiciel conserve l'historique des modifications.

Autres fonctionnalités

Il existe différents types de colonnes gérés par TOMUSS, tels que (liste non exhaustive):

  • Des notes (c'est sa vocation première).
  • Du texte libre (pour communiquer un renseignement personnalisé, par exemple un identifiant de groupe, un horaire d'enseignement, une salle...).
  • Des URL (par exemple, des liens mailto: pour indiquer le mail des enseignants chargé du groupe, ou un lien http/ftp permettant d'accéder à un document personnalisé tel qu'une copie d'épreuve).

Existence de filtres:

Des filtres existent et peuvent être combinés permettant d'afficher sélectivement:

  • Certaines colonnes (par exemple, n'afficher que les colonnes dont le titre contient "evaluation")
  • Certaines lignes (par exemple n'afficher que les étudiants d'un groupe ou d'une série de groupes).

Les filtres utilisables sont très nombreux et comprennent des opérateurs de comparaison, la possibilité de filtrer une expression, de filtrer les cellules modifiées à une date donnée, par un utilisateur donné, etc.

TOMUSS a des fonctionnalités de communication:

  • Possibilité d'adresser un mail commun à une liste d'étudiants (éventuellement filtrés), à travers le navigateur web ou par le biais d'un client courrier.
  • Possibilité d'adresser un publipostage permettant d'envoyer par mail des informations personnalisées obtenues à partir du contenu d'une table (uniquement via le navigateur web).
  • Possibilité de communiquer avec les enseignants intervenant dans une table (ceux qui y ont rentré des informations).

Affichage de statistiques des résultats:

  • Côté étudiant, l'étudiant peut connaître son résultat et le rang de son résultat dans son groupe.
  • Côté enseignant, TOMUSS peut présenter des histogrammes des résultats éventuellement affichés par groupes d'étudiants et permettre de voir l'évolution des résultats par groupe.

Plusieurs modes de saisie des données:

Les données peuvent être entrées de plusieurs façons différentes.

  • À la main (étudiant par étudiant), par exemple en reportant les notes d'un paquet de copies directement en ligne.
  • Import de liste comportant deux colonnes "numéro d'étudiant" et "donnée à importer".
  • Import à partir d'un fichier plat  accessible en ligne (ce fichier doit contenir des colonnes dont l'une contient les numéros d'étudiants).

Suivi des étudiants:

En dehors des applications spécifiques à une unité d'enseignement, TOMUSS regroupe les résultats des étudiants dans toutes les matières et permet de suivre les résultats d'un étudiant au cours des semestres.

Interopérabilité

TOMUSS permet d'importer et exporter des fichiers plats (texte séparé par des tabulations) ce qui le rend compatible avec tous les tableurs classiques.

Les exports de trombinoscopes, feuilles d'émargement, etc. se font sous la forme d'impression de page web.

TOMUSS est synchronisé avec les listes officielles d'étudiants.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

TOMUSS est utilisé depuis plus de trois ans par un nombre croissant d'enseignants chercheurs de la faculté des sciences de l'université de Lyon 1. Initialement restreint au département de mathématiques et informatique, il est depuis plusieurs semestres utilisé par les autres départements. D'après les statistiques des utilisateurs, il compte plus d'une centaine d'utilisateurs enseignants actifs (qui ont renseigné des champs).

À titre d'exemple, TOMUSS est utilisé dans le cadre d'une UE de première année de licence dont je suis responsable afin de :

  • Communiquer leurs notes aux étudiants
  • Indiquer aux étudiants les noms et les adresses mails de leurs enseignants (lien mailto cliquable)
  • Communiquer des renseignements individualisés aux étudiants (groupes et salles d'enseignement)
  • Permettre aux étudiants d'accéder à leurs copies scannées corrigées (lien ftp cliquable)
  • Poser des questions appelant des réponses  simples aux étudiants (voulez-vous participer au soutien, souhaitez-vous conserver votre note d'un semestre antérieur...)

Grâce à TOMUSS, des informations personnalisées sont  accessibles à l'étudiant, ce qui permet de simplifier la communication et d'avoir des retours rapides.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • L'une des limitations de TOMUSS concerne son interface utilisateur, graphiquement très austère.

  • L'accès se fait à travers un navigateur web, ce qui peut poser des problèmes de compatibilité (rares). Il faut que Javascript soit activé.

  • L'utilisation basique de TOMUSS est assez simple à apprendre. Une utilisation experte requiert d'aller consulter la documentation assez régulièrement.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Ce logiciel fonctionne sur un mode client/serveur. Le serveur doit être installé sur un système UNIX. Côté utilisateur, ce logiciel ne nécessite qu'un navigateur web.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Ce logiciel est un tableur multi-utilisateurs en ligne, il peut être comparé notamment à Google Spreadsheet.
Il est cependant dédié à une utilisation pédagogique et il possède des aspects très spécifiques (accès différent selon que l'on est enseignant ou étudiant) etc. La parenté avec Google Spreadsheet n'est donc que très lointaine.

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Ce logiciel est développé par Thierry Excoffier, enseignant chercheur au LIRIS, université Lyon 1.

Eléments de pérennité

Ce logiciel est utilisé depuis plusieurs années à l'Université de Lyon 1. Son utilisation est actuellement en croissance.

Références d'utilisateurs institutionnels

Pour l'instant, TOMUSS est utilisé en production à l'Université de Lyon. Plus de 100 enseignants utilisateurs actifs l'utilisent. Potentiellement tous les étudiants de la faculté des sciences de l'Université Lyon 1 peuvent accéder à des données personnalisées via TOMUSS.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Pour l'instant, je ne connais que la page web de TOMUSS:
http://www710.univ-lyon1.fr/~exco/TOMUSS/home.html

Documentation utilisateur

http://tomuss.univ-lyon1.fr/doc_table.html
Un site démonstrateur est également mis à disposition: http://demo710.univ-lyon1.fr/TOMUSS/=super.user

Fiche logiciel à valider
  • Création ou MAJ importante : 14/10/12
  • Correction mineure : 15/10/12
  • Rédacteur de la fiche : Jean-Philippe Magué - Pôle de Diffusion des Savoirs - Atelier des Humanités Numériques (ENS de Lyon)
  • Responsable thématique : Maud Ingarao (Institut d'Histoire de la Pensée Classique - ENS Lyon)
Pour aller plus loin
Fiche en recherche de relecteurs
Cette fiche est en recherche de relecteurs. Si vous êtes intéressé(e)s, contactez-nous !

eSciDoc : système de gestion de ressources numériques

Ce logiciel est en cours d'évaluation par la communauté PLUME. Si vous utilisez ce logiciel en production dans notre communauté, merci de déposer un commentaire.
Description
Fonctionnalités générales

Projet commun à la Max Planck Gesellschaft et au FIZ Karlsruhe, eSciDoc se présente comme un environnement de e-recherche. Construit autour de l'entrepôt de données Fedora Commons, eSciDoc expose un certain nombre de services offrant aux chercheurs, bibliothécaires, etc, la possibilité de développer des applications pour gérer, manipuler et publier leurs données.

Autres fonctionnalités

eSciDoc est présenté comme ayant une architecture orientée service structurée en trois couches : l'infrastructure eSciDoc, les services communs, et les solutions (ou applications) eSciDoc. En fait, la couche la plus externe, les solutions eSciDoc, sont des applications entièrement fonctionnelles, très spécifiques, construites à partir de l'infrastructure et des services communs. Le développement d'une nouvelle application basée sur eSciDoc s'appuiera donc, de la même manière, sur ces deux couches internes.

Les solutions eSciDoc disponibles sont :

- PubMan, une application de gestion de publications ;

- Faces, une application pour la gestion d'une corpus de portraits illustrant différentes expressions faciales ;

- Sengbusch Collection, une application qui regroupe l'ensemble des publications du Professeur Dr. Reinhold von Sengbusch, biologiste et ancien directeur du Max Planck Institut für Kulturpflanzenzüchtung ;

- VIRR, un environnement collaboratif pour la gestion d'un corpus sur la législation dans le Saint Empire Romain.

L'infrastructure eSciDoc regroupe les fonctionnalités les plus génériques :

- organisation des données et des métadonnées,

- accès aux données,

- gestion des versions,

- authentification et autorisations,

- statistiques…

Les services communs sont des fonctionnalités plus haut niveau : fournisseur de données OAI-PMH, gestion de listes d'autorités, extraction de métadonnée techniques, gestion d'identifiants uniques, recherche, export, ...

Interopérabilité

L'infrastructure eSciDoc comme les services communs sont implémentés sous forme de services web, chaque service ayant une interface SOAP et une interface REST. eSciDoc peut donc s'intégrer facilement dans n'importe quel environnement logiciel. De plus, il existe un client Java, lui-même construit sur ces services web, permettant d'interagir avec eSciDoc avec des classes représentant les objets manipulés par eSciDoc

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Nous avons testé eSciDoc comme infrastructure commune à plusieurs projets de corpus numériques.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

eSciDoc est une plateforme complexe, relativement lourde à mettre en place. Chaque service web a son propre schéma XML pour décrire les données à échanger avec lui. Il semble que la multiplication des schémas rende compliqué les développements utilisant directement les services web. Néanmoins, utilisant le client Java, nous n'avons pas été exposé à cette complexité.

Environnement du logiciel
Plates-formes

JBOSS sous Linux/Unix.

Logiciels connexes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement
Eléments de pérennité

Une page du site d'eSciDoc est consacrée à la pérennité du projet. La Max Planck Gesellschaft et le FIZ Karlsruhe reconnaissent tous deux le caractère stratégique d'eSciDoc pour leur développement et ont signé un accord de coopération pour la poursuite du développement du logiciel.

Environnement utilisateur

sciencesconf : gestion de congrès scientifiques

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 05/03/12
  • Correction mineure : 05/03/12
Mots-clés

sciencesconf : gestion de congrès scientifiques

Sciencesconf.org est une plateforme de gestion de congrès scientifiques s'adressant aux organisateurs de colloques, workshops ou réunions scientifiques. Ce service est réservé aux établissements de l'enseignement et de la recherche.

Une fois la conférence initialisée, il est possible de configurer les différentes étapes et les fonctionnalités choisies (communications depuis la réception jusqu'à l'édition des actes en passant par la relecture et la mise en ligne du programme), inscription des participants, transfert des articles et présentations dans HAL (archive ouverte)...

Un bac à sable permet de se faire une idée du service.

Chaque conférence dispose d'une url personnalisée et pérenne et de pages web dont la présentation et le contenu sont configurables.

Le support est réactif et l'application évolue vite ce qui comble un peu le manque de documentation en ligne.

Expérience personnelle : dans mon environnement de travail, France Grilles, nous avons utilisé Sciencesconf avec satisfaction pour l'organisation de nos premières rencontres scientifiques.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 19/09/11
  • Correction mineure : 18/04/13
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Mots-clés principaux : CMS

Ametys : gestion de contenu web (CMS)

  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Téléchargement
  • Version évaluée : 3.2
  • Langue(s) de l'interface : français, anglais
  • Licence : Autre

    La licence Apache est celle utilisée pour tous les développements issus de la fondation Apache. Il s'agit d'une licence open source assimilable à du GPL, mais sans aucune contrainte de redistribution, et permettant tous les usages des produits concernés.

Description
Fonctionnalités générales

Ametys est un système de gestion de contenu Web (CMS) destiné à répondre aux besoins de publications web des grands comptes industriels et des établissements publics (les administrations et les universités). Ce CMS a été adopté par une vingtaine d'établissements de l’enseignement supérieur pour sa structure adaptée au monde de l’enseignement :

  • Facilité de gestion d'un très grand nombre de contributeurs
  • Ergonomie facilitant la prise en main
  • Richesse du système d'édition des contenus

Les principales fonctionnalités sont les suivantes

  • Plate-forme multi sites
  • Facilite le partage de contenus
  • Fonctionnalités Web2.0 (connexion réseaux sociaux, widgets personnalisables)
  • Respecte les dernières normes d'accessibilité
  • Workflow facilement personnalisable
  • Internationalisation des sites gérés

Caractéristiques et autres fonctionnalités importantes

  • Assistants contextuels et ergonomie proche des outils bureautiques courants
  • Historisation du contenu, circuit de mise en ligne personnalisable, gestion avancée des droits
  • Outils d'aide à l'intégration et au déploiement multi-sites disponibles
  • Atelier charte graphique qui permet la création et la modification d’une charte graphique intégrée dans le CMS
  • Séparation Page-Contenu : un contenu peut être partagé par plusieurs pages de différents sites
  • Mise en ligne page par page
Autres fonctionnalités

Les Plugins sont des éléments intégrés ou complémentaires au CMS Ametys qui permettent d’étendre ses fonctions de base.

Des plugins sont disponibles en téléchargement sur le site d'Ametys. Ils sont classés en 2 familles :

  • Plugins communautaires accessibles via l'onglet "plugins communautaires" du site ametys"
  • Plugins officiels accessibles via l'onglet "plugins officiels" du site ametys

On peut citer quelques plugins à titre d'exemples :

  • Actualités : Gestion d‘actualités et d’événements.
  • Galerie multimédia : Création de galeries de photos, de vidéos ou de musiques.
  • Plugin Syndication : Affichage des flux RSS ou ATOM directement sur le site.
  • Media incorporés : Publication d’animations flash ou de vidéos issues de Dailymotion et Youtube.
  • Plugin Réseaux sociaux : Intégration des flux de données des réseaux sociaux externes sur le site web (Twitter, Facebook , Viadéo …). Permet aux visiteurs de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
  • Plugin insertion de données : Affichage rapide et en quelques clics des données issues d’une base de donnée SQL ou d’un annuaire LDAP 
  • Plugin éditeur de charte : Modification de la charte graphique de votre site directement depuis votre navigateur Web. 
  • Plugin tableau de bord : Intégration d’un tableur listant les tâches à accomplir et celles accomplies. 
  • Plugin gadgets : Intégration de services « open social » équivalent à ceux utilisés sur iGoogle. Ils peuvent être imposés par le contributeur ou sélectionné par le visiteur.

Aperçu du CMS Ametys depuis la partie Administrateur

CMS UTT

 

Cet aperçu met en avant l'ergonomie du CMS avec sur la gauche le plan du site qui facilite la navigation ainsi que l'ergonomie des menus, proche des outils bureautiques standards (style MS Word).

Interopérabilité

Connecteurs avec le système d’information
Annuaire LDAP, Active Directory, Authentification SSO-CAS
ENT ESUP-Portail
Apogée (logiciel de l’AMUE)
Alfresco, Nuxeo via le standard CMIS

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

L'Université Technologique de Troyes s'est dotée d'un site Internet motorisé par le CMS Ametys, dans le but de moderniser sa plateforme web pour répondre à de nouveaux besoins :

  • Bénéficier d'une plateforme capable de gérer un grand nombre de collaborateurs
  • Gestion des droits avancée
  • Accessibilité pour des utilisateurs inexpérimentés
Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Malgré une documentation exhaustive sur le paramétrage du logiciel lors d'une intégration, l'intervention d'un intégrateur spécialisé Ametys est recommandée.
Les offres de formation sont synchronisables avec le CMS à partir d'un connecteur Apogée.
Le CMS Ametys est écrit en Java. Il nécessite donc un serveur dédié pour son hébergement, il ne peut pas se reposer sur des hébergements gratuits de type Free Pages Perso.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Linux, Windows, Mac, Unix

Logiciels connexes

Java 6 ou +
Base de donnée (MySQL, Oracle, Derby)
Tomcat 6

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Anyware Services est l'éditeur du CMS Ametys.

Eléments de pérennité

Ametys est un logiciel open source utilisé par une vingtaine d'universités. Il est l'aboutissement d'une expertise acquise depuis 2002. Quatre développeurs travaillent à temps plein pour faire évoluer le logiciel en fonction du besoin des utilisateurs.

Références d'utilisateurs institutionnels

Le CMS Ametys est destiné aux organisations dont le nombre de contributeurs qui gèrent le site est élevé. C’est pourquoi de nombreuses institutions issues de l’enseignement supérieur ont choisi cette solution :

Pour consulter l'ensemble des sites Universitaires réalisés avec Ametys, consultez la page références clients.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Une documentation pour les utilisateurs, les intégrateurs et les développeurs est disponible en ligne ( wiki.ametys.org ). Un forum d’entraide est également accessible.

L'éditeur du CMS Ametys, Anyware Services, développe également des modules fonctionnels qui peuvent répondre à des besoins spécifiques. Ceux déjà disponibles sont consultables sur le wiki ou sur le forum.

Documentation utilisateur

Un wiki recense toute la documentation du logiciel (utilisateur, installateur, intégrateur, développeur).

Divers (astuces, actualités, sécurité)

Différents plugins sont intégrables au CMS Ametys. Divisés en deux catégories, ils se composent des  plugins officiels disponibles en standard, ainsi que des plugins communautaires qui répondent à des besoins spécifiques :

  • Plugin "Pages personnelles" : il permet aux professeurs d'enregistrer leurs informations professionnelles dans un annuaire LDAP.
  • Plugin "Signaler des traductions" : il permet de lier deux pages similaires dont l'une est la traduction de l'autre dans une autre langue.
Contributions

Il est possible de contribuer au logiciel Ametys. Tous les renseignements sont disponibles sur le site.

Il est également possible de rejoindre la communauté Ametys sur Twitter ou Facebook.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 14/03/11
  • Correction mineure : 14/05/13

Open melodie : indexation collaborative de grandes masses de données structurées en ligne

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 1.2 - 31 mars 2011
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : diffusé en beta, utilisé en interne
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : José Paumard
  • Contact concepteur(s) : Jose.Paumard@gmail.com
  • Laboratoire(s), service(s)... : L2TI

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Qu'est-ce qu'Open melodie ?

Une plateforme logicielle open source et libre de droits

Open melodie est un logiciel serveur, accessible en ligne.
Open melodie est open source, disponible sous licence GPL, donc libre de droits pour toutes les applications, commerciales ou non.

Open melodie peut être installé en environnement Linux / Java / MySQL. L’ensemble des interfaces d’administration et d’accès sont compatibles avec tous les navigateurs récents. Aucune acquisition de licence onéreuse n’est donc nécessaire pour utiliser Open melodie, ni côté client, ni côté serveur.

Gérer ses données avec Open melodie

Open melodie est un outil complet de gestion de données en ligne. À la différence d'autres logiciels, (Access ou Filemaker par exemple), aucune donnée n'est enregistrée sur le poste client. On peut donc commencer un travail sur un poste et le terminer sur un deuxième, sans transfert de fichier.

Travailler en équipe

Afin d'autoriser le travail à plusieurs mains sur de grandes masses de données, Open melodie définit un modèle de sécurité avancé. Il est entre autres possible de déléguer des pouvoirs d'indexation à d'autres personnes, sur tout ou partie de ses données. 

Publier ses données une fois validées

De la version de travail, entièrement privée, à la version publique, destinée à être citée dans une publication, l'indexeur a le contrôle
total de la sécurité de ses données.

Présenter ses données dans sa propre interface

La plateforme propose des connecteurs XML qui permettent à des interfaces tierces d'accéder aux données. Les projets utilisant cette plateforme peuvent donc publier leurs données sous leur propre identité visuelle. Ce principe de double accès est utilisé pour le projet MAVI depuis plus de 6 ans.

Open melodie aujourd’hui

Open melodie est utilisé depuis près d'un an par l’équipe du MAVI (Musée Achéménide Virtuel et Interactif). Environ 25 mille objets ont été indexés, soit plus de 250 mille éléments d’indexation. L'application complète est disponible en ligne à l'adresse http://www.openmelodie.org/. L'ensemble des ressources disponibles en ligne (documentations HTML et PDF, présentations, screencasts) sont accessibles de cette adresse.

Contexte d’utilisation du logiciel

Open melodie est actuellement utilisé activement depuis environ un an par deux équipes : 

Ces deux projets utilisent une instance d'Open melodie installée sur un serveur privé du collège de France. 

Des contacts sont en cours avec deux autres projets :

  • un premier, Biblindex, porté Laurence Mellerin et Dominique Gonnet (Sources Chrétiennes, Maison Orient et Méditerranée)
  • un second, dont le nom reste à définir, porté par Patrick Goujon (Centre Sèvres). 
Publications liées au logiciel
  • Le corpus de textes babyloniens achéménides sur www.achemenet.com : nouveaux processus de mise en ligne, José Paumard et Gauthier Tolini, 55ème Rencontres Assyriologiques Internationales (RAI), 9 juillet 2009, Collège de France, Paris.
  • Circe Italie et Open melodie, José Paumard, Journée d'études CIRCE, 5 avril 2008, INHA, Paris.
Syndiquer le contenu