ENVOL 2012

ENVOL - Formation pour le dEveloppemeNt et la ValOrisation des Logiciels en environnement de recherche : Développement collaboratif pour le logiciel libre

ENVOL(2012) s'est déroulé à Biarritz du 21 au 25 janvier 2013. Co-organisée par le CNRS (via PLUME, la DSI et des laboratoires du CNRS) avec la participation d'Inria, elle a accueilli 50 participants et 16 intervenants.

Depuis 2008, PLUME propose tous les 2 ans environ, une formation pour le dEveloppemeNt et la ValOrisation des Logiciels en environnement de recherche.

Les deux premières éditions ont permis de faire un point sur les méthodes et outils de développement de logiciels, sur les moyens de valorisation de ces logiciels (ENVOL2008), avec un aspect plus concret de mise en oeuvre et d'utilisation (ENVOL2010).

Cette  édition d'ENVOL, financée dans le cadre des ANF CNRS, a eu pour ambition de renforcer la collaboration entre utilisateurs et/ou entre développeurs de codes (libres dans la majorité des cas), en se focalisant sur le partage et la réutilisation de modèles et de codes logiciels dans la communauté ESR.

Notre objectif a été  de montrer que l'on peut mieux répondre aux besoins de développement logiciel exprimés par les utilisateurs et les
développeurs en termes de fonctionnalités, en termes de technologies et de méthodes utilisées, en ayant une meilleure connaissance de la
production logicielle de la communauté, donc en favorisant la collaboration entre les différents acteurs de ces logiciels.

Comité d'organisation et de programme

Olivier Porte (DSI-CNRS), Véronique Baudin (LAAS), Teresa Gomez-Diaz (LIGM), Clive Canape (Inria Lille - Nord Europe), Jacquelin Charbonnel (LAREMA), Janet Bertot (Inria D2T), Mark Morgan (IPSL), Martial Mancip (Maison de la Simulation), Dirk Hoffmann (CPPM), Guy Moebs (LMJL), Olivier Lenormand (DSI-CNRS), Gilian Gambini (DSI-CNRS), David Rousse (DSI-CNRS).

Cible

Cette formation s'adressait à des personnels de laboratoires de recherche, chercheurs, ingénieurs ou doctorants, ayant une activité de développement. Chaque participant était invité à venir avec un portable permettant de faire tourner une machine virtuelle utilisée pour les TP proposés.