RAT

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 10/04/10
  • Correction mineure : 03/07/13
Fiche archivée
Logiciel obsolète.
Mots-clés

RAT : audioconférence

Cette fiche n'est plus à jour. Elle a été archivée pour la raison exposée ci-contre.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows
  • Téléchargement
  • Version évaluée : 4.4
  • Langue(s) de l'interface : anglais
  • Licence : BSD

    La licence Rat référencée est applicable au code de Rat pour les versions 4.x. Pour des versions antérieures, il s'agit d'une licence de UCL avec obligation de citation des auteurs initiaux pour un usage non commercial.

Description
Fonctionnalités générales

Audioconférence unicast et multicast. Souvent utilisé avec VIC, outil de visioconférence (cf la fiche plume : http://www.projet-plume.org/fiche/vic ).
Fonctionne en IPv4 et IPv6 (à partir des versions 4.x)

Il est important de noter que Rat est un "vieux" logiciel mais toujours parfaitement utilisable au moins pour tester de nouveaux protocoles de communication par exemple.

Autres fonctionnalités
  • Choix assez large de différents codecs audio
  • Affichage de la liste des participants
  • Identification de «celui/ceux qui parle(nt)»
Interopérabilité

RAT et CTRLVisio (cf Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes ci-après) sont interopérables car ils n'utilisent pas de protocole d'ouverture de session (SIP ou H323).

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service
  • Utilisation dans des audioconférences avec des collègues européens et japonais (projets européens, co-tutelle de thèse)
  • Intégration de Rat et Vic dans la plate-forme de travail coopératif PLATINE
Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • RAT n’utilise pas le protocole SIP, et oblige donc les utilisateurs à connaître leur adresse IP mais également celle de leur correspondant en point à point
  • RAT n’offre pas la possibilité de franchir simplement (sans l’intervention d’un administrateur) les NAT et firewalls
Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré
Plates-formes

Rat est disponible sous différents systèmes opératoires :
Pour les versions 4.x:
* Windows XP
* Linux
* OSX

Pour des versions antérieures:
* Windows 98 IPv4
* Windows 2000/XP IPv4/v6
* Linux Redhat 7.2 IPv4/v6
* FreeBSD 4.5 IPv4/v6
* Solaris 8 IPv4/v6

Logiciels connexes

Pour une connexion en multipoint (multicast), il faut vérifier la connectivité multicast des différents participants :
2 solutions sont envisageables pour cette vérification :

Une session de travail multipoint utilisant RAT peut être ouverte et publiée en utilisant SDR (Session Directory tool) http://www-mice.cs.ucl.ac.uk/multimedia/software/sdr/

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

RAT (et d’autres logiciels de communication multimédia) est issu du projet MICE (http://www-mice.cs.ucl.ac.uk/multimedia/projects/m...
Le projet SUMOVER jusqu’en Juillet 2007 a ajouté de nouvelles fonctionnalités telles que le support de DCCP (Datagram Congestion Control Protocol) et SRTP (Secure Real Time Protocol) - Les informations spécifiques à RAT sont disponibles : http://mediatools.cs.ucl.ac.uk/nets/mmedia/wiki/Ra...
Le projet AVATS a pris la suite de SUMOVER: AVATS est supporté par OMII-UK, une structure qui veut fournir des logiciels gratuits et le support associé à la communauté UK e-Research http://www.omii.ac.uk/index.jhtml

Eléments de pérennité

Des améliorations de RAT ont été mises à disposition par VRVS et AGTk : ces deux communautés, très actives, ont joué un rôle important dans la pérennité de ce logiciel.
La structure OMII-UK semble devoir jouer maintenant un rôle important également dans la pérennité du logiciel.

Références d'utilisateurs institutionnels
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)
  • Par défaut, au lancement de RAT, seule la réception est activée : l’utilisateur doit cocher Talk pour être entendu par les autres participants. Il n’y a pas de retour de son local, mais le curseur du niveau sonore (côté émission) permet de vérifier si un son est émis.
  • Un bouton a été ajouté dans l'interface, permettant sur la liste des participants à une audioconférence de régler le niveau sonore en réception, participant par participant: il est même possible de couper totalement le flux audio d'un participant.
  • Pour une discussion en point à point, il est nécessaire de vérifier qu’aucun correspondant ne se trouve derrière un NAT ou un firewall : si ce n’est pas le cas, il faut ouvrir les ports permettant de laisser passer le trafic audio sur 2 ports consécutifs (port spécifié à l’appel du correspondant et port+1 pour les informations de contrôle lié au flux audio)
Contributions

Elles peuvent être prises en compte par le biais de «retours d’expériences» http://mediatools.cs.ucl.ac.uk/nets/mmedia/wiki/Ra...
Les versions développeurs en particulier pour AGTk sont accessibles aux contributeurs éventuels: http://www.mcs.anl.gov/research/projects/accessgri...

Commentaires

Fiches PLUME connexes

Fiches logiciels avec mots clés : conférence & audio :
http://www.projet-plume.org/fr/faceted_search/resu...