La plate-forme technique PLUME

MAJ 19/04/2013 - 18:12

La plate-forme technique PLUME est une machine Linux hébergée au Centre de Calcul de l'IN2P3 sur laquelle tourne le gestionnaire de contenu Drupal V6 avec PHP, MySQL et Apache. Le code html des pages mises en ligne est produit en respectant au maximum les recommandations du W3C, ces pages ne sont testées que pour les navigateurs suivants :

  • Sur Linux :
    • Firefox 10 et 11
    • Chromium 18
    • Opera 11
  • Sur Windows :
    • Firefox 10 et 11
    • Chrome 15, 18
    • Opera 11
    • Internet Explorer 8
  • Sur MacOS :
    • Safari 5

En novembre 2011, le site de production a basculé sur une machine dédiée. Il y a maintenant trois machines pour Plume ayant chacune un rôle précis : une machine pour le site de production, une machine pour la pré-production et les tests et une machine pour les outils collaboratifs gravitant autour du site Plume.

Un tableau de bord permet de suivre l'évolution des publications et de la consultation.

L'administrateur principal de la plate-forme technique est Gilian Gambini assisté des membres du comité d'exploitation.

Le comité de direction assure la création et la mise à jour des différentes pages d'information avec l'aide des responsables thématiques. Les fiches sont rédigées par des contributeurs.

Historique

Le travail du choix du CMS Drupal avec 30 modules (lire le rapport), de l'installation de la plate-forme de production en novembre 2007 et des pages principales avec recherche a été réalisé par Pierre-Yves Gosset (qui a travaillé presqu'un an à l'UREC et qui est maintenant chez Framasoft) sous le pilotage de Jean-Luc Archimbaud et Geneviève Romier. L'internationalisation (portail anglophone) a été réalisée début 2009 par Antony Burton à l'UREC. Le 'design' a été assuré jusqu'en 2010 par Anne Durand avec certains développements PHP, puis par Laurent Pasquali avec en été 2011 une amélioration de l'accessibilité, des menus, des recherches.

L'administrateur principal de la plate-forme technique a été jusqu'en avril 2011 Geneviève Romier.