OrbisGIS : Système d’Information Géographique (SIG) pour la modélisation scientifique

Fiche PLUME
  • Création ou MAJ importante : 30/01/2012
  • Correction mineure : 03/04/2012
  • Auteur : Arnaud Lepetit - ESO-Rennes (CNRS, Université Rennes 2)
  • Contributions importantes :

    Cette fiche a d'abord été rédigée par Thomas Leduc (IRSTV et CERMA) et maintenue par Thomas jusqu'au printemps 2010. Celui n'utilisant plus ORBISGIS, la fiche a été reprise en septembre 2010 par Arnaud Lepetit.


  • Responsable thématique : Hervé Parmentier (Environnement Ville Société)
  • Relecteur 1 : Laurent Costa
Mots clés
Description
Fonctionnalités générales

OrbisGIS est un Système d’Information Géographique orienté pour la modélisation scientifique. Il se veut une plate-forme unifiée pour créer, traiter, modifier et partager des données géographiques vectorielles et des images.
Le système d’information géographique OrbisGIS s’inscrit dans le contexte plus large de la mise en oeuvre d’une Infrastructure de Données Spatiales Urbaines. Il constitue l'un des composants indispensables pour la manipulation des données spatiales (création, mise à jour, traitement, modélisation) et leur représentation.
Construit sur la base de technologies open-source éprouvées telles que la librairie d'opérateurs et de prédicats spatiaux Java Topology Suite ou encore la librairie ImageJ, OrbisGIS permet de croiser et de visualiser en 2D aussi bien des données vectorielles issues de bases de données ou des fichiers plats que des images raster.

OrbisGIS est aujourd'hui utilisé :

  • pour l'analyse et la classification des tissus urbains,
  • la modélisation des écoulements de l'eau de surface à partir d'un réseau de triangles irréguliers,
  • la construction de modèles de données en 3D "blocs" à l'aide de la BDTopo IGN et de données topographiques de surface,
  • la géolocalisation en milieu urbain à l'aide de photographies sur site.
  • la création de carte de bruit en milieu urbain.
Autres fonctionnalités
  • La cartographie
  • L'utilisation des géoservices WMS et WMS-T
Interopérabilité

La liste des formats supportés (extensible à condition d'écrire un pilote adéquat) comprend :

  • pour le format vectoriel : ShapeFile (shp), PostgreSQL/PostGIS, H2Spatial, Solene (cir) ;
  • pour le format raster : {tif, png, bmp} accompagnés d'un worldfile, ESRI Ascii GRID, XYZ DEM ;
  • pour le format alpha-numérique : DBF, CSV, HSQLDB.
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Utilisé dans des laboratoires de recherche, pour l'enseignement et dans des collectivités locales. OrbisGIS est développé à l'IRSTV (Institut de Recherche en Sciences et Techniques de la Ville, CNRS/FR2488), dans le cadre du Projet de Recherche Fédératif (PRF) Données urbaines dont l'objectif est de fournir des méthodes et des outils pour développer une vision intégrée des enjeux urbains.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Nécessite l'installation d'une machine virtuelle JAVA SUN 1.6 +.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Java Virtual Machine (version 1.6+)

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Pour plus de détails, consulter les listes des logiciels SIG de Wikipédia.

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

OrbisGIS est développé à l’IRSTV (FR CNRS 2488), http://www.irstv.fr

Eléments de pérennité

Communauté de développeurs.
Personnels de l'IRSTV : deux titulaires et quatre contractuels, affectés spécifiquement au projet.

Références d'utilisateurs institutionnels
  • en France : Communauté de communes Lanvollon-Plouha, IFSTTAR, laboratoire LHEEA (ECN), laboratoires ESO-Nantes et ESO-Rennes (UMR ESO 6590), laboratoire CERMA (UMR AAU 1563), CNRM Toulouse
  • en Suisse : laboratoire GeoSYSIN (HEIG-VD),
  • en Espagne : Universidad Politécnica de Valencia.
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur