admin syst rés

Logiciels (logiciels libres en majorité) ou ressources (liées aux logiciels) utiles aux administrateurs systèmes et réseaux informatiques
Mots-clés

Séminaire JoSy "Hébergement de serveurs" - 12 juin 2012 - Grenoble

RESINFO, le groupe EcoInfo, le PEPI-Sysadmin de l'INRA organisent une journée JoSy sur le thème "Hébergement de serveurs : quelles contraintes, quelles solutions ?"

Cette journée, programmée le mardi 12 juin 2012 à Grenoble, a pour objectifs de :

  • donner aux ASR des bases sur les aspects électriques et de climatisation des salles informatiques,
  • présenter les normes actuelles, les labels et codes de conduite appliqués aux salles informatiques,
  • échanger autour de retours d’expérience qui concernent des réalisations récentes ou en cours.

L'inscription est gratuite mais obligatoire via le formulaire http://xstra.u-strasbg.fr/JOSY/.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 12/04/12
  • Correction mineure : 15/02/13
Mots-clés

AjaXplorer : explorateur de fichiers à travers un portail Web

Description
Fonctionnalités générales

AjaXplorer est un portail Web écrit en PHP, qui permet d'accéder, de partager et de gérer les fichiers à travers une interface Web d'une très bonne qualité graphique et ergonomique (glissé/déposé, menu contextuel en clic droit, ...). Le concept est pour l'utilisateur de pouvoir accéder à ses fichiers depuis n'importe où à travers une connexion Internet et au moyen d'un simple navigateur, sans logiciel additionnel ; de travailler avec des zones d'échanges entre un groupe d'utilisateurs et pour un administrateur de gérer des fichiers utilisateurs.

  • L'interface Web de AjaXplorer, écrite en PHP et Ajax, est très intuitive et permet les fonctions essentielles de gestion de fichiers, avec notamment le téléchargement ("upload") de fichiers, la création, la destruction, le renommage, la copie... de fichiers avec d'autres utilisateurs.

  • Elle permet aussi des fonctionnalités avancées comme les menus contextuels avec un clic-droit sur des fichiers, et de gérer les fichiers en glissé-déposé ("drag and drop") comme si on était sur un bureau ("desktop") local.

  • AjaXplorer permet plusieurs types d'authentifications des utilisateurs : LDAP, MySQL, fichiers locaux, FTP, serveur Samba.

  • Un des points forts de AjaXplorer est qu'il permet d'accéder à diverses zones de fichiers du réseau local (appelées "dépots"), gérées par différents services comme NFS, Samba, FTP, WebDav. AjaXplorer permet donc de définir des zones de "dépots" de fichiers et de définir des rôles ("profils"). Ces rôles permettent de savoir quels utilisateurs ont accès à quelles zones de dépôts et avec quelles permissions (lecture, écriture).

Autres fonctionnalités

AjaXplorer est hautement configurable à l'aide d'extensions ("plugins") qui permettent de modifier largement le comportement de l'application : par exemple de changer la langue de l'interface, d'activer ou pas la "corbeille" pour les fichiers détruits, d'activer telle ou telle source d'authentification (LDAP, MySQL, FTP, ...).

AjaXplorer fournit un moyen de partager des documents entre divers utilisateurs.

Interopérabilité

AjaXplorer fontionne :

  • dans un environnement Apache/PHP,
  • et avec tout type de navigateurs Web, sur PC, MAC et Smart Phone.
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Notre laboratoire est multi-sites et doit permettre de fournir des accès à des zones de dossiers partagés sur le réseau local, pour des utilisateurs situés sur des sites externes.

De ce fait AjaXplorer est l'outil simple et apprécié des utilisateurs pour fournir une interface d'accès conviviale à des dossiers et fichiers situés sur le réseau local du laboratoire, et de les partager avec des utilisateurs situés à l'extérieur.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

La documentation est un peu trop légère et pas souvent très précise, notamment pour ce qui concerne l'authentification LDAP. Malgré tout on arrive à trouver l'information dans les FAQ et les forums.

Pour l'authentification LDAP, il faut aller configurer le fichier conf/bootstrap_plugins.php.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Aucune en RPM pour la dernière version testée, il faut télécharger le paquetage sur le site de AjaXplorer.

Des paquettages existent cependant pour les versions ultérieures pour Linux (Red Hat Enterprise Linux / CentOS / Scientific Linux) et sous Fedora.

Plates-formes

Un serveur Web avec PHP version 5.1 ou ultérieur est requis. De plus, DomXML doit être activé. A noter également que la fonction de partage de fichers nécessite l'extension PHP php_mcrypt.

Plus de détails sur les prérequis systèmes sont donnés sur http://ajaxplorer.info/features/requirement/.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Divers outils en Ajax/PHP de gestionnaires de fichiers en ligne existent. On peut citer notamment :

Environnement de développement
Eléments de pérennité

Le logiciel est écrit par un développeur français. Le logiciel est bien suivi et les mises à jour fréquentes.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Contributions

Le point d'entrée pour participer au projet est le forum http://ajaxplorer.info/community/forum/, et la page de support http://ajaxplorer.info/community/support-the-project/

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 12/04/12
  • Correction mineure : 05/03/14
  • Rédacteur de la fiche : Julien Charpin - CEREGE (CNRS)
  • Relecteur(s) : Dirk Hoffmann (Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM-IN2P3))
    Maurice Libes (OSU Institut Pytheas - UMS 3470 CNRS)
  • Responsable thématique : Maurice Libes (OSU Institut Pytheas - UMS 3470 CNRS)
Mots-clés
Pour aller plus loin

Cygwin : environnement utilisateur de type Linux tournant sur système MS Windows

  • Site web
  • Système : Windows
  • Téléchargement
  • Version évaluée : 1.7.17-1
  • Langue(s) de l'interface : anglais
  • Licence : GPL

    La plupart des outils contenus dans Cygwin sont sous licence GPL. Certains d'entre eux peuvent aussi être sous licence X11.

Description
Fonctionnalités générales

Cygwin fournit un environnement de type Linux sur un PC utilisant MS Windows. Grâce à une bibliothèque particulière (Cygwin.dll), Cygwin fournit une couche d'émulation qui permet de faire tourner des logiciels initialement destinés à des systèmes POSIX (UNIX, GNU/Linux, FreeBSD, ...), cf http://fr.wikipedia.org/wiki/POSIX sur un PC utilisant le système d'exploitation MS Windows.

Domaines d’usage :

  • Cygwin fournit un environnement utilisateur qui ressemble beaucoup à GNU/Linux (utilisation d'un langage de commandes comme "bash" notamment), pour les utilisateurs devant travailler sur un PC sous MS Windows et qui rend de ce fait possible l'installation de la plupart des logiciels libres. On peut à titre d'exemple grâce à Cygwin utiliser des logiciels libres du monde GNU comme ssh, Apache, MySQL, bash ... sur un PC tournant sur MS Windows.

  • Cygwin fournit aussi un environnement de développement grâce au compilateur GNU GCC bien sûr, mais aussi en donnant accès aux principaux langages de programmation comme Python, Perl, Ruby, ... (bien que certains d'entre eux soient à présent disponibles nativement sous MS Windows à présent)

Autres fonctionnalités
  • Depuis que le système XFree86 a été intégré à Cygwin, il est possible de lancer un environnement graphique comme KDE ou GNOME sur un PC installé sous MS Windows. On peut donc se servir de Cygwin pour lancer un serveur X-Window de manière à pouvoir afficher sur l'écran local le résultat de commandes lancées depuis d'autres PC distants.

  • La distribution fournit également MinGW qui est une bibliothèque plus légère que Cygwin.

  • Cygwin fonctionne sur toutes les architectures X86 et AMD64.

Interopérabilité

Compatible avec tous les outils GNU qui ont été portés ou moyennant re-compilation pour les autres.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Au CEREGE :

  • clients SSH,
  • X11,
  • sauvegarde de postes de travail via rsync,
  • développement (vim, diff, ...).

Certains utilisateurs se servent de Cygwin pour faire tourner un client SSH sur une machine MS Windows et accéder à travers un tunnel SSH initié de l'extérieur, et se connecter ainsi de manière sécurisée via rdesktop.

D'autres encore ont besoin de Cygwin pour se procurer le client "ssh" sur MS Windows nécessaire pour faire fonctionner le logiciel Unison.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

La version actuelle de Cygwin ne supporte pas les anciennes versions de MS Windows telles que Windows NT4, Windows CE et Windows 95/98/Me.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Windows 2000/XP/2003/7/8

Logiciels connexes
Environnement de développement
Eléments de pérennité
  • Maintenu par Red Hat.
  • Utilisé par les équipes de développement de Mozilla Firefox, Sun Java et OpenOffice.
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)

A noter des usages existants et répertoriés de Cygwin dans le domaine de la géomatique et donc les géosciences :
* http://grass.osgeo.org/grass64/binary/mswindows/cy... pour Grass
* http://iisee.kenken.go.jp/net/FREE_GIS_DATABASE/ne... pour FreeGis
* http://fa.vdb.free.fr/MapServer/doc/mapserver-cygw... pour mapserveur

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 23/03/12
  • Correction mineure : 25/01/13
Mots-clés
Pour aller plus loin

iRODS : organisation et gestion des données sur une architecture distribuée

Description
Fonctionnalités générales

iRODS est un système de virtualisation du stockage permettant :

  • de créer des collections de données distribuées sur un ensemble hétérogène de systèmes de stockage (disques, bandes, ...). Le système offre à l'utilisateur une vue uniforme de l'ensemble des répertoires et de leur contenu, indépendamment de l'organisation physique et de la localisation des données ;
  • d'utiliser un catalogue de métadonnées contenant les informations relatives à l'état des données et leur description. L'exploitation de ce catalogue avec iCAT permet de rechercher des données, de suivre les accès et les modifications des données, etc.
  • d'appliquer des politiques et des règles définies par l'utilisateur aux données afin d'automatiser les tâches administratives, de renforcer la sécurité des données et intégrer des critères d'évaluation, facilitant ainsi la gestion de grandes collections de données ;
  • d'accéder aux données à distance ;
  • de gérer de larges collections de données (plusieurs péta-octets).
Autres fonctionnalités

Les données sont :

  • accessibles avec un navigateur Internet, une interface graphique (Java), des APIs (PHP, C, Java, Python) ou par ligne de commandes ;
  • sécurisées par mot de passe, GSI ou Kerberos ;
  • stockées sur des systèmes de fichiers UNIX, des systèmes de stockage de masse tel que HPSS, TSM, Emstore, des systèmes d'accès aux données tels que dCache etc... Cette liste n'est pas limitative et iRODS peut être interfacé avec le système de stockage de son choix.

Le serveur iRODS permet :

  • d'effectuer automatiquement des réplicas ;
  • rechercher des données par interrogation des métadonnées ;
  • l'audit de toutes les actions réalisées sur les fichiers ;
  • gérer le placement des fichiers en fonction des accès (disques durs SSD, disques durs S-ATA, bandes, ...).
  • d'être interfacé avec n'importe quel système d'information, que ce soient des bases de données, des web services, des serveurs ftp etc...
Interopérabilité

Comme il a été expliqué précédemment, iRODS peut s'interfacer avec un nombre non limitatif de systèmes d'informations et de stockage, que ce soient des bases de données, des web services, des services cloud (Amazon S3 etc...).

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

iRODS est utilisé dans notre laboratoire pour faciliter l'accès au stockage par les utilisateurs de la grille de calcul et de stockage EGI, que ce soit depuis leur laboratoire ou par leur calcul sur l'un des sites de grille.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Le système d'authentification du serveur iRODS en version 2.5 ne peut pas utiliser de serveurs LDAP. Cette fonctionnalité a été ajoutée à la version 3.2 (cette version n'a pas encore été testée au laboratoire).

Environnement du logiciel
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Le projet iRODS est édité par le DICE Center, une fondation bilocalisée à l'Université de Caroline du Nord et au San Diego Computing Center. Jean-Yves Nieff, au Centre de Calcul de l'IN2P3 est impliqué dans les développements.

Eléments de pérennité

iRODS est développé par une équipe dynamique créée il y a plus de 13 ans. Cette équipe travaille avec une dizaine de partenaires internationaux. Ce logiciel est utilisé par de nombreux utilisateurs provenant d'horizons très variés.

Le code est distribué sous licence libre (BSD) et est librement téléchargeable sur le site du projet.

Le projet est financé et soutenu par la NSF et la NARA.

Références d'utilisateurs institutionnels
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

L'échange entre utilisateurs se fait principalement sur la liste de discussion officielle. Depuis trois ans, une rencontre des utilisateurs iRODS est également organisée. Elle permet d'avoir des retours d'expériences et de partager des informations sur l'utilisation de la solution iRODS.

Documentation utilisateur

Le site iRODS comporte une documentation complète pour les utilisateurs et les administrateurs systèmes.

Contributions

Le site iRODS détaille les manières de contribuer au développement du logiciel.

RMLL2012 : Rencontres Mondiales du Logiciel Libre juillet 2012

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 03/07/12
  • Correction mineure : 03/07/12

RMLL2012 : Rencontres Mondiales du Logiciel Libre juillet 2012

La prochaine édition des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre aura lieu du 7 au 12 juillet 2012 et se déroulera à Genève (Suisse). La participation est gratuite et libre d'accès pour toutes et tous.

Intitulée «Biens Communs ? - Culture, société et logiciel libre», cette édition se donne pour thèmes majeurs : Science et formation, Santé et Technique.

PLUME tient un stand lors de cet événement afin de formaliser le soutien officiel du CNRS à ces Rencontres Mondiales du Logiciel Libre.

Mots-clés

Formation "Développement logiciel pour l’administration système et réseau" 21-25 mai 2012 à Angers

Le GDS Mathrice organise l'ANF (Action Nationale de Formation, CNRS) "Développement logiciel pour l’administration système et réseau" du 21 au 25 mai 2012 à Angers (Ethic Etapes Lac de Maine). Le public visé est celui des administrateurs système et réseau des laboratoires de recherche.

Programme de cette formation : http://mathrice.org/spip.php?article194

Afin de s'inscrire, il faut demander la fiche d'inscription à inscription_anf2012 [at] listes [dot] mathrice [dot] fr
Elle doit être renvoyée avant le 31 mars 2012. Attention l'avis du directeur est nécessaire. La formation est prévue pour accueillir 35 stagiaires.

Les frais d’hébergement et de repas sont pris en charge sur les crédits de l’action.
Les frais de déplacement restent à la charge du bureau formation de la délégation d’appartenance (pour les agents CNRS) ou de l'employeur (pour les agents non CNRS).

Renseignements : inscription_anf2012 [at] listes [dot] mathrice [dot] fr

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 14/03/12
  • Correction mineure : 14/03/12
Mots-clés

HINTS : outil de diagnostic réseau

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.

 

Fonctionnalités générales du logiciel

HINTS est un outil permettant de faire facilement du diagnostic réseau (troubleshooting) entre deux "sondes", lesquelles sont généralement installées sur des sites géographiques distants.
Même si HINTS a été conçu à la base pour diagnostiquer d’éventuels problèmes réseau entre deux nœuds d’une grille de calcul, il est complètement utilisable dans le cadre de deux sites "classiques" ne mettant pas en œuvre des grilles de calcul.

Historiquement, HINTS est né dans le cadre du projet européen de grilles de calcul Enabling Grids for E-sciencE - EGEE, et continue aujourd'hui à vivre au sein de l'European Grid Infrastructure - EGI dont France Grilles est le partenaire en France.

HINTS permet à partir d’une interface WEB centralisée de déclencher des tests à la demande entre deux des agents spécifiques (les sondes) préalablement déployés au sein des réseaux locaux dont on cherche à qualifier la liaison.

La qualification du réseau entre deux sondes est faite au travers des outils classiques suivants :

  • Ping,
  • Traceroute,
  • Nmap,
  • Résolution DNS,
  • Iperf.

Les principaux bénéfices de HINTS sont les suivants :

  • Un utilisateur peut (sous réserve d’accréditation) tester la qualité du réseau entre son site et un autre site sans impliquer un administrateur de cet autre site,
  • Tous les tests sont symétriques, c’est à dire réalisés dans les deux sens entre les sondes sélectionnées,
  • L’accès direct aux sondes (et donc par là l’accès aux divers programmes de diagnostic) n’est pas possible, tout se fait uniquement par l’interface centralisée,
  • Gestion fine et souple des utilisateurs (accréditation, délégation de droits),
  • Les sondes sont basées sur celles proposées par le projet éprouvé PerfSONAR.
Contexte d’utilisation du logiciel

HINTS trouve son utilité quand un utilisateur veut diagnostiquer le réseau entre deux sites sans impliquer son administrateur réseau et surtout sans déranger l'administrateur réseau du site distant.
Si HINTS met en évidence certains dysfonctionnement entre ces deux sites, les administrateurs réseau ne seront alors pas dérangés pour rien.
Si par contre HINTS ne relève aucun problème, alors les problèmes rencontrés par l'utilisateur ne sont probablement pas dûs au réseau et la raison est à chercher ailleurs (couches applicatives).
Aujourd'hui, HINTS est disponible sour forme de RPM pour le système Scientific Linux 6.x.

Publications liées au logiciel

Présentation à l'EGI Technical forum, Lyon, septembre 2011

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 12/03/12
  • Correction mineure : 12/03/12
Mots-clés

dotclear : moteur de blog

Description
Fonctionnalités générales

Dotclear est un moteur de blog (gestionnaire de blog) libre écrit en PHP et s'appuyant sur une base de données MySQL, PostgreSQL ou SQLite. Il se veut simple d'utilisation. L'installation est automatisée, il n’est pas nécessaire d'avoir des compétences spécifiques.

Il peut convenir pour une utilisation personnelle ou pour proposer un service de blog à toute une population. En effet, les caractéristiques principales de Dotclear sont d'être multi-utilisateurs et multi-instances.

La grande force de Dotclear est d'avoir une interface d'administration permettant d'effectuer l'ensemble des opérations d'administration. Voici une liste (non exhaustive) des opérations réalisables depuis l'interface :

  • Gestion des comptes utilisateurs et de leurs permissions
  • Création et modification de blogs
  • Rédaction et publication de billets avec un éditeur type WYSIWYG
  • Installation (téléchargement) et édition des thèmes directement via l'interface
  • Installation (téléchargement) et gestion des plugins
  • Installation et choix de packs de langues
  • Mise à jour de dotclear par l'interface

Pour faire simple, la seule manipulation à faire directement sur le serveur hébergeant un dotclear est la configuration d'Apache et de la base de données.

Aperçu rapide

Exemple de blog, le blog du Laboratoire d'Informatique de Paris-Nord :

http://www-lipn.univ-paris13.fr/actualites/

Le tableau de bord d'un utilisateur :

http://fr.dotclear.org/documentation/_media/2.0/sc...

Le gestionnaire de média :

http://fr.dotclear.org/documentation/_media/2.0/sc...

Autres fonctionnalités

Dotclear propose aussi :

  • Un gestionnaire de média avec arborescence
  • Un système de commentaires des billets, avec éventuellement une modération possible
  • Une syndication via des flux RSS
  • La possibilité de référencer d'autres blogs
  • Un classement des billets par catégories
  • Une utilisation de tags personnalisés
  • Un moteur de recherche
Interopérabilité

Il est à noter un utilitaire d'import/export. On peut exporter seulement vers un fichier texte, par contre il y a plus de possibilités du coté de l'importation :

  • Import depuis un fichier plat
  • Import depuis un flux RSS
  • Import depuis une autre instance de Dotclear 1.2
  • Import depuis un blog sous Wordpress

Cette fonction peut être utile pour gérer différents environnements (développement, recette, production).

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Je rédigeais des documentations sur un wiki (dokuwiki) mais je trouve le fonctionnement d'un blog plus adapté à mon besoin. Je peux rédiger mes articles tranquillement avant publication, l'utilisation de tags et de catégories rend le référencement et la navigation plus aisée que dans un wiki.

Mon choix s'est porté sur Dotclear car il s'agit d'un projet libre français.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Mode d'édition des billets

Dotclear propose deux modes d'édition : wiki et wysiwyg. Le mode wiki ne permet pas de maîtriser la mise en page, j'ai eu des fonctionnements aléatoires. De plus, le passage d'un mode à l'autre casse la mise en page. Je conseille d'utiliser exclusivement le mode wysiwyg et de faire la mise en page une fois l'article finalisé.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Debian wheezy/sid

Plates-formes

Côté serveur, Dotclear nécessite un serveur de pages web pouvant interpréter le PHP ainsi qu'une base de données. On peut donc installer Dotclear sur un système type Unix/Linux ou sur un système MS Windows.

Côté client, l'accès se fait par navigateur sur n'importe quel système.

Logiciels connexes

PHP 5.0 ou + avec les extensions :

  • mbstring
  • iconv
  • simpleXML et domXML
  • SPL

Une base de données supportée (au choix) :

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Autres moteurs de blog ou CMS permettant un mode de fonctionnement "blog" :

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Initialement en 2002, une seule personne, Olivier Meunier, un français, est à l'origine du projet Dotclear. Une équipe assure maintenant le développement du projet. Depuis juillet 2009, cette équipe est devenue une association.

Références d'utilisateurs institutionnels

Quelques exemples d’utilisation dans des EPST :

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Le forum de Dotclear pour des demandes de support :
http://forum.dotclear.org/ (en français)

Documentation utilisateur

La documentation complète (installation et documentation d'utilisation) de la version 2 est disponible ici :
http://fr.dotclear.org/documentation/2.0

Pour obtenir plugins et/ou thèmes :
http://dotaddict.org/

Un wiki pour les créateurs de thèmes et plugins

Contributions

Les utilisateurs de Dotclear peuvent déposer des demandes d'amélioration via le centre de développement de Dotclear :
http://dev.dotclear.org/

Protocoles (accords tarifaires...) sur les logiciels proposés par le Groupe Logiciel

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 16/02/12
  • Correction mineure : 26/10/13
Mots-clés

Protocoles (accords tarifaires...) sur les logiciels proposés par le Groupe Logiciel

Le Groupe Logiciel - La Cellule Nationale Logicielle

Logo CNL

  • Au sein du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le « Groupe Logiciel Enseignement Supérieur - Recherche » rassemble des représentants de 13 Centres de Ressources Informatiques Universitaires, de 8 Organismes de Recherche et quelques experts. La Cellule Nationale Logicielle est une cellule du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, dont la mission est d'assurer le fonctionnement du Groupe Logiciel, tant au niveau administratif, organisationnel, qu'au niveau juridique et économique.
  • La mission première du Groupe Logiciel est de mutualiser les besoins en logiciels des établissements de l'Enseignement supérieur et des Organismes de Recherche.
    Il négocie des protocoles avec les éditeurs, et mène des opérations nationales (marché antivirus et marché multi-éditeurs) au profit de tous les établissements. Par ces actions, le Groupe logiciel leur permet de simplifier les formalités administratives, et surtout, grâce à la volumétrie, d'accéder à des tarifs intéressants.
    Le site du Groupe Logiciel détaille ces protocoles (tarifs, distributeurs, support technique, offres de formation, ...). Il est nécessaire de créer un compte de connexion afin de pouvoir naviguer au travers du site.

Protocoles (accords tarifaires...)
  • Voici pour information la liste des protocoles disponibles en Janvier 2013, par ordre alphabétique :

    A Acronis / Active Circle / Actuaris / Addjust Technologies / Adobe / Alfresco / Altiris / Apsynet / Apacabar - Nero / Arkeia / Arkoon / Atempo / Auriga / Autodesk / Avob / Axantech

    B BMC Software / SAP Business Objects

    C Celcat / C-Log / Compilatio (Six Degrè)

    D Double Take / Dynamisoft

    E E-Doceo / Edt-Soft / Efficient IP / Embarcadero-Delphi / Ephorus / ESRI France / Exabuilder

    F Faronics / Filemaker

    G GeoConcept / Google

    H

    I IBM / Index Eucation / Intradot / IronPort / Invitrogen

    J

    K Kroll Ontrack

    L Labeo-Abyla / Landesk

    M Maplesoft / Microsoft / Minitab / Mysoft-Antidite / MySQL / Mindjet

    N Nemetschek / Neocoretech / Apacabar-Nero / Nexus/ Novell / Nuance / Numara

    O Octopus / Oracle

    P PCI / Pitney Bowes-Mapinfo / PowerArchiver / Prim'X / PS'Soft

    Q Qlikview/ Quark / QSR Nvivo

    R Report One / RitmeInformatique

    S SAP-BO / SAS / SecurActive / Sigmaplus Statgraphics / Sinetis / Softthinks / Solidworks / Statsoft/ SVI/ Sybase / Symantec

    T Talend / Trend Micro / Turnitin

    U Ultéo

    V Vidyo / VMware / VOICEbook

    W Wolfram

    Z

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 07/02/12
  • Correction mineure : 12/03/13
Mots-clés
Pour aller plus loin

Unison : synchronisation de répertoires entre deux machines

Description
Fonctionnalités générales

Unison est un logiciel permettant de synchroniser le contenu de 2 répertoires qui peuvent être sur la même machine ou sur 2 machines différentes. Unison analyse les différences entre les 2 dépots (local et distant) de fichiers et propage les différences de part et d'autre des 2 réplicats de manière à en obtenir une copie conforme des deux cotés.
Unison se base sur les dates et les tailles de fichiers pour examiner leur différences et estimer lesquels sont les plus récents.
Après analyse des différences des contenus des répertoires, Unison propose pour chaque fichier le sens de la propagation à l'utilisateur. En cas de doute l'utilisateur a le choix final de décider du sens de la synchronisation.

Autres fonctionnalités
  • Unison peut fonctionner avec une interface graphique écrite en GTK ou en mode ligne de commandes

  • Unison fonctionne avec des fichiers de configuration (.prf) qui décrivent les chemins (local et distant) des 2 répertoires à synchroniser

exemple : mon-beau-projet.prf
root = /Users/libes/Documents/mon-beau-projet/
root = ssh://libes [at] ssh [dot] labo [dot] univ-truc [dot] fr:22//home//libes/mon-beau-projet
ignore = Name {.DS*}

Interopérabilité

Unison fonctionne avec rsync, ssh et GTK (si on utilise l'interface graphique). Ces paquetages sont nativement présents dans les systèmes Linux, mais il faut les télécharger et les installer pour les systèmes Windows.

Pour faire fonctionner Unison avec un client SSH sous Windows il faut télécharger le programme plink.exe de la suite putty http://www.chiark.greenend.org.uk/~sgtatham/putty/... ou bien la partie ssh de la suite Cygwin

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Plusieurs chercheurs utilisent Unison pour synchroniser des répertoires entre leur PC du laboratoire et un autre PC portable personnel ou encore leur PC domestique. Depuis l'extérieur du labo Unison passe par une passerelle SSH qui permet de chiffrer la phase d'authentification.

Unison est un outil extrêmement pratique qui favorise le télétravail. On peut en effet travailler depuis plusieurs PC différents sur un même ensemble de fichiers et retrouver des contenus de répertoires identiques où que l'on se trouve.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • L'installation de Unison sous Windows est pénible :
    unison a besoin d'un client SSH sur la partie cliente... Sur les systèmes Windows il n'y a pas de client SSH nativement. Il faut donc installer un client SSH ... les meilleures solutions étant soit putty , soit une partie de Cygwin.. Dans les 2 cas il faut faire une gymnastique d'administration pour rendre ce client accessible via un PATH connu.

  • Unison nécessite le runtime Gtk2 disponible qui lui non plus n'est pas disponible nativement sous Windows.. il faut télécharger et installer GTK http://downloads.sourceforge.net/gimp-win/gtk%2B-2...

  • unison ne fonctionne qu'à niveau de version strictement identique entre le client et le serveur. Il faut donc indiquer clairement aux utilisateurs la version de unison à utiliser sur leur poste client..

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré
  • Linux Debian et ses dérivés à ma connaissance mais sûrement d'autres distributions
  • le dépot de MacOSX
Plates-formes

Unison fonctionne sur Unix, Solaris, Windows et MacOS X

Logiciels connexes

rsync, ssh, putty, GTK

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Environnement utilisateur
Syndiquer le contenu