documentation-IST

Logiciels (logiciels libres en majorité) ou ressources (liées aux logiciels) utiles aux professionnels de la documentation et de l'Information Scientifique et Technique (IST)

Zoom sur les CMS dans PLUME

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 30/08/11
  • Correction mineure : 07/03/12

Zoom sur les CMS dans PLUME

Plusieurs fiches de logiciels validés, ressources et brèves ont été publiées sur la plateforme PLUME sur les CMS (Content Management System), gestionnaires de contenu en français. Vous trouverez ci-dessous une liste donnant une vision de ce qui est utilisé en production dans la communauté Enseignement Supérieur - Recherche dans ce domaine. Si vous utilisez un autre CMS ou d'autres outils avec satisfaction, mettez un commentaire ou proposez une fiche.

Logiciels validés CMS

Logiciels validés ayant ou intégrant une fonction de gestion de contenu au sens plus large

Ressources ayant trait aux CMS

Brèves sur les CMS

Tous ces documents ci-dessus sont indexés avec le mot-clé "Mots-clés divers" CMS présent dans le pavé Mots-clés sur toutes ces fiches. Ainsi, pour avoir une liste à jour des fiches PLUME dans ce domaine il faut cliquer sur ce mot-clé CMS.

Mots-clés

Gérez vos références bibliographiques avec des logiciels libres - 20 mars - Lyon

Plume, avec le soutien du TGE ADONIS, de l’ENS-LSH, de MuTEC et l'Isidora, organise une journée dédiée aux logiciels libres de Gestion de références bibliographiques le 20 mars 2009 à Lyon (avec inscription obligatoire).
Le programme en cours de définition consistera principalement en une suite de présentations-démonstrations des logiciels et ressources présentées dans PLUME listées dans la fiche Zoom sur la gestion de références bibliographiques dans PLUME.

Zoom sur la gestion de références bibliographiques dans PLUME

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 20/01/09
  • Correction mineure : 02/03/13
Mots-clés

Zoom sur la gestion de références bibliographiques dans PLUME

  • Type de ressource : référentiel, résumé
  • Date de publication du document ou de l'événement : Janv 2009

Les logiciels libres gestion bibliographiques existent et plusieurs d'entre eux sont référencés dans Plume. En voici la liste :

En complément d'information voici des fiches ressources :

Remarque : pour avoir la liste à jour de toutes les fiches PLUME sur le sujet il faut cliquer sur le mot-clé Fonctionnalités principales : bibliographie

MySQL : système de gestion de bases de données relationnelles

  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Téléchargement
  • Version évaluée : V 5.1
  • Langue(s) de l'interface : français, anglais
  • Licence : gpl

    Il y a deux versions : “MySQL Community Server” avec une licence libre et “MySQL Entreprise Server” dont la licence est propriétaire. Cette fiche décrit la version libre “MySQL Community Server”.

Description
Fonctionnalités générales

MySQL est un système de gestion de base de données relationnelles (SGBDR) qui permet de spécifier et de gérer des données structurées suivant les principes de l’algèbre relationnelle. Pour en savoir plus sur la théorie des bases de données relationnelles, consultez les travaux de Edgar Frank Codd.

Ces points forts sont :

  • Rapide et robuste, performances élevées en lecture
  • Multi-threads, multi-utilisateurs
  • Souple d'utilisation, manuel d'utilisation en ligne
Autres fonctionnalités

L'activité autour de ce logiciel étant considérable, des fonctionnalités sont ajoutées à chaque nouvelle version. En voici les principales :

Système de privilèges : A partir de la version 3.22.11, les commandes "GRANT" et "REVOKE" ont été introduites pour permettre à l'administrateur système de créer et supprimer des comptes utilisateur et de leur donner ou retirer des droits. Après authentification, les utilisateurs se voient accorder des privilèges (ou droits), leur donnant accès :
- aux tables,
- aux routines (requête ou fonction stockée),
- aux champs de tables (ou colonne).

Transactions : A partir de la version 3.23, les commandes "BEGIN", "COMMIT" et "ROLLBACK" ont été introduites pour assurer le bon fonctionnement des requêtes. Cette prise en charge des transactions permet d'annuler les modifications faites si ces dernières ne sont pas satisfaisantes ou si elles ne se sont pas bien déroulées. Cette prise en charge est indispensable dans le cas de bases de données financières. Attention, elles ne fonctionnent que sur des tables de type "innoDB".

Contraintes d'intégrité : la contrainte "clef primaire" est native par contre la contrainte "clef étrangère" nécessite un moteur de type innoDB.

Sous-requêtes : Depuis la version 4.1, MySQL supporte les sous-requêtes qui sont des requêtes imbriquées, (un "SELECT" à l'intérieur d'un autre "SELECT").

MySQL offre différents moteurs de persistance (développés par Sun/MySQL ou autres :Oracle/InnoDB, IBM, …). L’utilisation de ces moteurs peut se faire par table et on peut ‘mélanger’ ces technologies dans un schéma.

Interopérabilité

MySQL est souvent utilisé en conjonction avec des langages de scripts et programmes CGI dans les applications WEB.

Les langages tel que PHP et PERL ont des interfaces génériques permettant de converser avec des serveurs de bases de données supportant le standard SQL. Il existe des pilotes de base de données (DataBase Driver : DBD) permettant de communiquer avec le serveur de bases de données qu'on utilise. De cette manière, on peut écrire un programme avec des requêtes SQL standards et tout ce qu'il faut faire pour qu'il marche avec MySQL ou un autre SGBD est d'installer le pilote de base de données correspondant.

Il existe également des programmes passerelles pour traduire une base de données d'un tel type vers un autre et vice versa. Par exemple une base de données Oracle vers MySQL.

Des API de persistance de données permettent un niveau d'abstraction supérieur (exemple : Hibernate en Java et dbagen en C++) sous forme d'un schéma XML pour réaliser une traduction entre la représentation relationnelle et la représentation objet des données.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

MySQL est le SGBD le plus utilisé pour les sites web dynamiques et en particulier par les CMS (SPIP, Joomla , ...). Il est utilisé par Drupal, CMS avec lequel ce site est construit. Marten Mickos, le vice-président de Sun Microsystems et l'ancien exécutif en chef de MySQL AB a estimé en Janvier 2008, qu'il y a 12 millions de sites WEB qui utilisent MySQL.

MySQL est utilisé par exemple au LAAS/CNRS dans de nombreux projets comme STM (Source de Trafic et Métrologie), EMET (Pilotage d'injecteur de trafic).

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

On note de nombreux documents comparatifs citant les avantages et inconvénients de MySQL par rapport à PostgreSQL :
- http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-31600-mysql-e...
- http://www.phpindex.com/index.php/2007/10/30/3896-...

Il y a également quelques restrictions dans MySQL par rapport à d'autres SGBD comme Oracle, telles que :

  • Restrictions par rapport aux procédure stockées, aux déclencheurs, et aux évènements
  • Restrictions sur les sous-requêtes
  • Restrictions sur les vues
  • Restrictions sur les transactions XA
  • Restrictions sur les jeux de caractères

Néanmoins ces restrictions sont minimes et ne posent pas de problème dans un contexte habituel, quand l'application est écrite dès le début en MySQL. Il faut être prudent quand on convertit une application d'un autre SGBD vers MySQL.

MySQL inclut des extensions qui ne respectent pas les normes SQL-92. Si on utilise ces extensions, le code ne sera pas compatible avec d'autres serveurs de bases de données. Voir http://dev.mysql.com/doc/refman/5.0/fr/differences...

Limitations dans MySQL :

  • Le nombre maximum de tables qui peuvent être référencées dans un même "join" est 61
  • Le nombre maximum de colonnes par table est 4096

MySQL est mis à jour régulièrement et ses restrictions et limitations diminuent chaque fois.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

MySQL fait partie d'un grand nombre de produits intégrés de type LAMP ou WAMP et en particulier
easyPHP (Environnement de développement Apache/PHP/MySQL/PHPMyAdmin) et toutes les distributions Linux

Plates-formes

MySQL fonctionne sur de nombreuses plateformes : Windows, Linux, Mac OS X, et de nombreux types d'UNIX.
Quelle que soit la plate-forme, MySQL est souvent associé à Apache et PHP (LAMP, WAMP...)
Voir la page de téléchargement : http://dev.mysql.com/downloads/mysql/5.0.html#downloads

Logiciels connexes

ODBC (Open DataBase Connectivity) : une API qui permet aux logiciels du monde Microsoft de communiquer avec MySQL
JDBC (Java DataBase Connectivity) : une API qui permet aux programmes Java de communiquer avec MySQL
PHPMyAdmin : un outil écrit en PHP pour effectuer la gestion d’un SGBD MySQL à travers une interface Web (cf la fiche plume du produit)
SQLYog : un outil Windows, concurrent à PHPMyAdmin, pour effectuer la gestion d'un SGBD MySQL.
MySQL Workbench : un logiciel pour concevoir, générer et gérer visuellement tous les types de bases de données
Hibernate, dbagen : des API de persistances de données

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • PostgreSQL,
  • Microsoft SQL Server,
  • Microsoft Access,
  • Oracle,
  • DB2,
  • Sybase...
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

MySQL est l'œuvre d'une société suédoise, MySQL AB, fondée par David Axmark, Allan Larsson et Michael Widenius.

MySQL AB a été acheté le 16 janvier 2008 par Sun Microsystems et en 2009, Sun Microsystems a été acquis par Oracle Corporation, mettant entre les mains d'une même société les deux produits concurrents que sont Oracle Database et MySQL (Ce rachat a été autorisé par l'Union européenne le 21 janvier 2010).

Depuis mai 2009, Michael Widenius a créé MariaDB pour continuer son développement en tant que projet Open Source.

A suivre ...

Eléments de pérennité

Avec 12 millions de sites WEB utilisant MySQL, la question de sa pérennité ne devrait pas se poser !

Depuis le 28 novembre 2008, la release 5.1 (version 5.1.30) est la version de production officielle, MariaDB se base sur le code source de MySQL 5.1.

A suivre ...

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Des listes de discussion pour MySQL peuvent être trouvées ici : http://dev.mysql.com/doc/refman/5.0/fr/mailing-lis...
Forum francophone :http://www.lemug.fr
Forum anglophone : http://forums.devshed.com/ms-sql-development-95

Documentation utilisateur

Manuel utilisateur (version anglaise) : http://dev.mysql.com/doc/refman/5.0/en/index.html
Manuel utilisateur (version francaise) : http://dev.mysql.com/doc/refman/5.0/fr/index.htm

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 27/03/14
  • Correction mineure : 27/03/14
  • Rédacteur de la fiche : Stéphane Poinsart - Un des développeurs de scenari - Unité d'Innovation 'Ingénierie des Contenus et Savoirs' (Université de Technologie de Compiègne)
  • Relecteur(s) : Fabien Baillon (Laboratoire RAPSODEE, École des Mines d'Albi)
    Franck Rouzé (SEMM - Université de Lille1)
  • Responsable thématique : Anne Durand (CLEO)
Mots-clés

Scenari : conception de chaînes éditoriales

  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Téléchargement
  • Version évaluée : 4.0
  • Langue(s) de l'interface : français, anglais
  • Licence : GPL, LGPL, CeCILL, Mozilla Public License

    Quadri-licence, choisissez au moins une licence si vous souhaitez redistribuer ou modifier le programme : GPL | LGPL | MPL | CeCILL
    Installateur packagé avec d’autres composants en fonction du système d’exploitation, sous d’autres licences (imagemagick, ffmpeg, jre java, xulrunner…)

  • Origine du développement : Mines Albi, Mines Paris Tech, Univ Lille 1, UTC
Une fiche Dév Ens Sup est en relation avec cette fiche, consultez-la pour plus d'informations : Scenari
Description
Fonctionnalités générales

Scenari est une technologie, méthodologie et un ensemble d'outils qui permettent de :

  • créer et modifier des chaînes éditoriales,
  • gérer des déclinaisons, adaptations, traductions d'une chaîne éditoriale par rapport à une autre chaîne de référence,
  • diffuser ses chaînes éditoriales en tant qu'application autonome, client/serveur, "pack" de modèle - pour linux, windows et MacOS X,
  • exploiter des packs de modèles (obtenir l'interface d'édition et les outils de génération).

Scenari suit le principe des Chaînes éditoriales, il se décline en 6 "M":

  • Modèle : guider et structurer l'écriture, homogénéiser la publication, contrôler la qualité
  • Multisupports : écrire une fois, publier sur plusieurs supports, maintenir un fond documentaire
  • Multiusages : découper le contenu en unités documentaires, réutiliser sans recopier, adapter pour différents contextes
  • Multimédias : intégrer tous types de contenus (du texte à l'audiovisuel), assurer l'accessibilité, structurer dans l'espace et le temps le document
  • Mise à jour : assurer la maintenance des contenus, des publications (par exemple dans le cas d'un site Web à remanier), permettre une démarche d'amélioration continue
  • Métier : utiliser le langage du domaine, archiver en langage non technique, être spécifique à l'usage dans un contexte métier.
Autres fonctionnalités

La suite logicielle Scenari se compose de :

  • SCENARIchain : outil auteur pour exploiter un modèle documentaire (en local ou à distance)
  • SCENARIclient : outil auteur pour exploiter un modèle documentaire (à distance seulement)
  • SCENARIserver et SCENARIserverLite : serveur de centralisation des contenus de plusieurs auteurs
  • SCENARIbuilder : outil de conception de modèle documentaire
  • SCENARIstyler : pack de modification de charte graphique pour un modèle documentaire existant

Les modèles peuvent également être diffusés en tant qu'application auteur autonome.

La version 4.0 offre en particulier de nouvelles fonctionnalités collaboratives (versionning, historique, gestion des droits...) lors des déploiements sur un SCENARIserver.

Interopérabilité

Format d'enregistrement des données saisies dans l'éditeur : XML.

Suivant les différentes applications pour prendre en charge chaque type de document :

  • Objets insérables en tant que ressource externe : png, gif, jpeg (opérations de redimensionnement), mpeg, avi, flv, mp4, webm, swf, ogg, wav, opus (avec player intégré aux publications web), odt, odg, ods, odf (convertis en image pour les publications web), doc, xls, pdf (lien vers un fichier)...
  • Importation : il est possible de créer des scripts XSL pour partir d'une autre source de contenu (de préférence, un autre format de type XML structuré), ils ne sont pas intégrés directement aux applications Scenari.
  • Sortie : HTML, SCORM 1.2 / 2004, ODT (indirectement PDF).
  • Export : il est possible de créer des scripts XSL et de les placer à l'intérieur des chaînes éditoriales Scenari (exemple : flux RSS).

Le modélisateur choisit les formats qu'il souhaite exploiter et il détermine les modalités de fonctionnement.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

A l'Université de Lille1, le service multimédia (SEMM) a choisi d'utiliser le socle technologique Scenari pour sa production de documents multimédia. Nombres de contenus ont été réalisés avec la chaîne éditoriale Opale réalisée avec cette technologie. Le SEMM a également créé plusieurs chaînes éditoriales adressant des usages différents :

  • une première chaîne dédiée à la granularisation du contenu d'Université En Ligne
  • une deuxième dédiée à la production de contenus pour l'UNT Unisciel
  • une troisième créée dans le cadre d'un partenariat avec l'université du Maine sur la production de contenus de physique pour les niveaux licence/master (projet Numeliphy)
  • une dernière pour une production CNL (Contenu Numérique en Ligne) de l'université de Lille1.
Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Il existe un repository apt non officiel pour les distributions linux Debian et Ubuntu.

Plates-formes

Configuration logicielle :

  • Windows : 2000, 2003, XP, Vista, 7, 8...
  • Linux : .tgz ou .deb, 32 et 64 bits
  • MacOS X

Configuration matérielle :

  • Processeur 1 GHz ou supérieur
  • 1Go de ram ou plus en fonction des usages
  • environ 150 Mo d'espace disque disponible par programme Scenari installé
Logiciels connexes
  • OpenOffice 3.3 ou LibreOffice 3.3 nécessaire pour générer les documents papier (se référer à la page de téléchargement pour la compatibilité précise de chaque version)
  • LaTeX peut être utilisé en option pour le rendu des formules mathématiques et l'intégration sous forme d'images aux publications.
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Il existe d'autres systèmes d'édition, de publications ou diffusion de documents (LaTeX, docbook, CMS, LMS, éditeurs XML, programmes bureautiques...) pouvant avoir des points communs en répondant à certains besoins aussi couverts par Scenari :
http://scenari-platform.org/trac/scenari/wiki/Comp...

Mais ce qui rend Scenari unique est le fait de disposer d'une interface et d'une méthodologie de construction des chaînes éditoriales.

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

L'entreprise Kelis (10 salariés) est l'éditeur des outils qui forment le noyau de Scenari. L'Université de Technologie de Compiègne est le porteur historique du projet.

Différents acteurs soutiennent des projets qui déclenchent des nouveaux usages ou des évolutions de Scenari : établissements universitaires (le Groupe École des Mines, l'Université de Sciences et Technologies de Lille 1, ...), UNT (UNIT, UNISCIEL...), UNR, secteurs publics, entreprises...

En 2013 est créée l'association de la communauté Scenari pour rassembler ses membres et organiser la gouvernance du projet.

Eléments de pérennité

Scenari est soutenu par un large réseau de partenaires (établissements d'enseignement supérieur, services publics, grands comptes, PME, utilisateurs individuels). Dans le monde universitaire, différents points-relais ont acquis des compétences pour effectuer des développements de nouveaux modèles ou des formations.

La communauté scenari-platform rassemble :

  • des utilisateurs des chaînes éditoriales Scenari,
  • des modélisateurs qui paramètrent des chaînes éditoriales,
  • des développeurs qui conçoivent et codent les outils logiciels Scenari.

scenari-platform.org est la plateforme d'animation des utilisateurs de Scenari, elle a bénéficié du soutien du Réseau National des Technologies Logicielles.

Références d'utilisateurs institutionnels
  • Environ 4000 téléchargements par mois d'outils ou chaînes éditoriales Scenari (tous produits confondus)
  • Acteurs ou utilisateurs des technologies Scenari : Université des Sciences et Technologies de Lille 1, Université Bordeaux1, Université du Maine, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, Université d'Angers, Université Nancy 1, Université Paris-Dauphine, Université Marc Bloch, Université de Nantes, Ecole des Mines d'Albi-Carmaux, Ecole des Mines de Paris, Ecole des Mines de Douai, Ecole Nationale des Sciences Géographiques, Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs des Etudes des Techniques d'Armement...
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
  • forum : http://scenari-platform.org/forum
  • newsletter (environ 2 mails par mois) : envoyer un mail vide à announce-subscribe [at] scenari-platform [dot] org et répondre à la confirmation.
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)

Scenari est plus un cadre de travail qu'un produit directement utilisable. Le mieux pour le découvrir est de commencer par essayer une chaîne éditoriale basée sur Scenari et déjà prête à l'emploi, exemple :

  • Opale (fiche plume) : une chaîne éditoriale de production de contenus pédagogiques.
  • DokielGuide : une chaîne éditoriale de production de documentation logicielle pour la création d'un guide utilisateur.
  • OptimOffice : une chaîne éditoriale de production de documents génériques, avec un champ d'application proche de celui de la bureautique.
Contributions

Liste des sites Drupal Ens Sup - Recherche

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 28/11/08
  • Correction mineure : 12/07/11
  • Fiches logiciel PLUME connexes : Drupal
Mots-clés

Liste des sites Drupal Ens Sup - Recherche

Ci-dessous des sites Ens Sup - Recherche qui utilisent le CMS Drupal (cf fiche PLUME) (si vous en connaissez d'autres, signalez-les dans un commentaire en bas de page) :

SITES EN PRODUCTION

PLUME - http://www.projet-plume.org - Version: 5.x - Geneviève Romier

BIBNUM - http://www.bibnum.education.fr - Version: 5.7 - Emmanuel Quillet

LCMCP - http://www.labos.upmc.fr/lcmcp/newsite/ - Version: ? - Alban Politi

RI3 - Réseau des Informaticiens de l'IN2P3 et de l'IRFU - http://ccri.in2p3.fr - Version: 5.12 - Éric Legay, David Chamont, Christian Helft

FPL - Fédération de mathématiques des Pays de Loire - http://fpl.math.cnrs.fr/ - Version: ? - Jacquelin Charbonnel

MUTEC - http://www.mutec-shs.fr/ - Version : 7 - http://www.mutec-shs.fr/contact

CIAM - Collectif d'Informaticiens du Département Mathématiques et Informatique Appliquée de l'INRA - http://ciam.inra.fr/ciam/index.php - Version: ? - Mark Hoebeke

SITES EN DEVELOPPEMENT

ATELIERS CRDP - http://ateliers.crdp-limousin.fr/ - Version: 6.6 - Cédric Peyronnet

COLLEGE JULES MAROUZEAU - http://test.crdp-limousin.fr/puccini/ - Version: 5.12 - Cédric Peyronnet

SITES ETRANGERS

PKP - Public Knowledge Projet - http://pkp.sfu.ca/ - Version: ? - http://pkp.sfu.ca/contact

 

DokuWiki : wiki (gestionnaire de site web très collaboratif) simple

Description
Fonctionnalités générales
  • Un wiki est un logiciel qui s’installe sur un serveur web. Il permet la mise en place d’un site composé de pages liées entre elles par des liens hypertexte, modifiables par les visiteurs en ligne à l’aide de formulaires web. Le codage pour la mise en page est fait par balises dans le texte.
  • Ce codage par balises implique un apprentissage de la part des utilisateurs mais il a l’avantage de normaliser la présentation (respect de la charte graphique et aucun problème pour la modifier). L’éditeur intégré de dokuwiki comporte des boutons pour les principales fonctionnalités.
  • Dokuwiki est un wiki conçu au départ pour la documentation technique de logiciels ou de projets informatiques.
  • Dokuwiki est écrit en PHP sans base de données (fichiers textes).
Autres fonctionnalités
  • Affichage d'une table des matières de la page courante en fonction des sections définies dans la présentation standard.
  • Contrôle des droits d’accès aux pages avec une gestion des utilisateurs (login/mot de passe) et des listes d’accès (ACL) sur les pages ou les espaces de noms. La base des utilisateurs peut être stockée dans un serveur LDAP, une base de données (mysql, postgres) ou dans un simple fichier.
  • Gestion des accès concurrents par verrouillage de la page.
  • Les pages sont stockées dans le système de fichiers standard du système sous forme de fichiers texte bruts et d'arborescence de répertoires pour les espaces de noms : pas besoin de base de données contrairement à la plupart des autres outils de ce type.
  • Gestion de la mise en cache des pages.
  • Possibilité de s'abonner aux flux (RSS et ATOM) des dernières mises à jour du site ou de l'espace de noms courant.
Interopérabilité

L’utilisation de la structuration standard des documents et le fait que les pages soient stockées dans des fichiers texte rend facile toute relation avec une autre application.

Exemples :

De manière générale on peut consulter la liste des plugins : http://wiki.splitbrain.org/wiki:plugins

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Je l'utilise principalement comme bloc-note pour enregistrer mes petites recettes de cuisine informatique sur le vif ainsi que la liste des logiciels de base utiles au laboratoire.

Je l'ai choisi pour la simplicité d'installation (pas de base de données) et pour la gestion fine des droits d'accès. Ce qui permet de créer des zones réservées à des groupes.

Nous avons utilisé le plugin doodle qui permet de planifier des réunions ou prendre des décisions dans un groupe (http://www.dokuwiki.org/plugin:doodle). Il est assez simpliste mais pratique dans une utilisation de type intranet et il est toujours possible de limiter l'accès à la page par les contrôles de dokuwiki.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Dokuwiki est présent dans les distributions Debian et Ubuntu mais les versions peuvent dater un peu. L'installation à partir de la version téléchargée sur le site est assez simple et il est possible d'être prévenu des nouvelles versions et des correctifs de sécurité lors des connexions au wiki en mode administrateur.

Plates-formes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Eléments de pérennité

De nombreux développeurs de plugins et de templates supplémentaires :

Références d'utilisateurs institutionnels
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 10/07/13
  • Correction mineure : 10/07/13
  • Rédacteur de la fiche : Solange Cassette - FR3450 Agrobiosciences, Interactions & Biodiversité (CNRS, INRA, INP Toulouse, ENFA Toulouse, Université Paul Sabatier Toulouse III)
  • Relecteur(s) : Hélène Vanderstichel (Mission Locale Métropole Est)
    Françoise Acquier (Cresson/ ENSA Grenoble)
  • Responsable thématique : Raphaël Tournoy (Centre pour la Communication Scientifique Directe)
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Mots-clés principaux : SIGB

PMB : Système Intégré de Gestion de Bibliothèque (SIGB)

  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Téléchargement
  • Version évaluée : Version 4.0.8
  • Langue(s) de l'interface : français
  • Licence : CeCILL

    Licence élaborée par le CEA, le CNRS et l'INRIA définissant les principes d'utilisation et de diffusion des logiciels libres tout en restant dans l'esprit de la GNU GPL.
    "Cette licence a vocation à être utilisée en particulier par les sociétés, les organismes de recherche et établissements publics notamment français et plus généralement par toute entité ou individu désirant diffuser ses résultats sous licence de logiciel libre, en toute sécurité juridique. CeCILL est aussi tout à fait adaptée pour des projets internationaux."

Description
Fonctionnalités générales

PMB est un Système Intégré de Gestion de Bibliothèque (SIGB) : logiciel dédié à la gestion informatique des différentes tâches d’une bibliothèque ou d'un centre de ressources documentaires.
Outre les fonctions décrites ci-dessous, la version 4.0.8 apporte de nouvelles fonctionnalités : modules transfert, statistiques, GED, listes partagées et recherches prédéfinies notamment.

  • Gestion de fonds documentaires multi-sources, multi-sites
  • Catalogage
  • Acquisitions
  • Circulation des documents
  • Paramétrages de la base, organisation et exploitation
  • Outil de veille
  • Portail Web

Les modules de gestion pour intégrer les données :

  • Circulation : prêt de documents, groupes de lecteurs, visualisation exemplaire/notice, réservations en cours/dépassées/doc. à ranger, Suggestions
  • Catalogage : recherche notices/périodiques, création notices documents/périodiques, paniers, étagères virtuelles, protocole Z3950, suggestions
  • Autorités : auteurs, catégories, éditeurs, collections/sous-collections, séries, indexation décimale, sémantique synonymes/mots
  • Éditions : états personnalisables, prêts en cours/retard/par lecteur/par date…, réservations encours/à traiter, lecteurs en cours/dépassé, Périodiques états des collections, Codes barres génération
  • DSI (Diffusion Sélective de l’Information) : résultats de profils de recherche, envois de mails/nouveautés aux adhérents…
  • Acquisition : commandes, livraisons, factures, fournisseurs, devis
  • Administration : paramétrages
Autres fonctionnalités
  • OPAC web : catalogue accessible en ligne pour les usagers. Interface graphique respectant les normes et standards du Web, consultable sur Internet. Recherche simple ou avancée, parcours des catégories, diffusion de l’information, services aux adhérents (réservations, compte utilisateur).
  • Possibilité de créer des expositions virtuelles.
Interopérabilité
  • Norme UNIMARC et recommandation 995
  • Protocole Z3950
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Dans le cadre de la gestion de la Bibliothèque du Pôle de Biotechnologies située sur le campus INRA d’Auzeville Toulouse, projet collaboratif de catalogue collectif en ligne pour informatiser les fonds documentaires de 6 laboratoires situés sur deux sites géographiques : ceux de la Fédération de recherche CNRS "Agrobiosciences, Interactions et Biodiversité" et ceux des unités strictement INRA "Laboratoire de Génétique Cellulaire" et "Biométrie et Intelligence Artificielle".

Ce projet a été proposé en mars 2007, paramétré en mai 2007. Après une phase de tests, il est opérationnel en saisie de notices depuis septembre 2007. Actuellement, 3 documentalistes abondent le catalogue en ligne.

Ce projet a fait l’objet d’un poster présenté en juin 2008 aux Rencontres des Professionnels de l’Information Scientifique INIST-CNRS.
L’application a été choisie par la Chargée de Ressources documentaires de l'IFR40, pour des raisons de maîtrise des coûts de licence, et les qualités documentaires de l’application couvrant l’ensemble des besoins énoncés dans le cahier des charges.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Même si l'installation de l’application ne nécessite pas particulièrement de connaissances pointues en informatiques, mieux vaut cependant travailler en collaboration avec un informaticien pour éviter des écueils au démarrage du projet.

La phase de paramétrage est extrêmement importante ; une concertation de qualité est indispensable en particulier pour les catalogues collectifs impliquant plusieurs documentalistes d'unités de recherche différentes pour abonder la base.

Les exportations de données ne prennent pas en compte les champs personnalisées, ce qui limite l'interopérabilité sans le support de PMB-services.

Un support extérieur est envisageable, par exemple avec la société PMB Services, prestataire spécialisé sur l'application.

Environnement du logiciel
Plates-formes
  • Logiciel 100% web tournant sur les plates-formes : Apache + PHP + MySQL
  • Systèmes d’exploitation possibles : GNU/Linux, Mac OS X ou Microsoft Windows
  • Navigateurs : Firefox, Mozilla 1.3, Netscape 7, Internet Explorer 6 nécessaire
Logiciels connexes

OpenOffice, LibreOffice pour les éditions

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement
Eléments de pérennité
  • Adaptabilité, durabilité, ouverture : accès au modèle conceptuel et au code source du programme avec possibilité de modification
  • Interface graphique paramétrable
  • Feuille de route
Références d'utilisateurs institutionnels

Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL), INSEE, Centre National du Livre, Préfecture du Rhône, ENSA Limoges, LAAS-CNRS, Équipe Sagesse Univ. Toulouse 2, Bibliothèque Pôle Biotechnologie.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Un Wiki pour les utilisateurs : http://www.pmbservices.fr/nouveau_site/wiki.html

Liste de discussion : http://www.pmbservices.fr/nouveau_site/mailinglist...

Possibilité de participer au développement : http://www.pmbservices.fr/nouveau_site/participerd...

Documentation utilisateur

Documentations en ligne : Installation, Utilisateur, Administrateur

Langues disponibles : français, anglais, espagnol, italien, portugais

Article de Wikipedia

Divers (astuces, actualités, sécurité)
Contributions
Fiche logiciel à valider
  • Création ou MAJ importante : 23/10/08
  • Correction mineure : 30/05/12
Mots-clés
Fiche en recherche de relecteurs
Cette fiche est en recherche de relecteurs. Si vous êtes intéressé(e)s, contactez-nous !

Pxxo : création de composants graphiques pour le WEB

Ce logiciel est en cours d'évaluation par la communauté PLUME. Si vous utilisez ce logiciel en production dans notre communauté, merci de déposer un commentaire.
Description
Fonctionnalités générales

Pxxo est un ensemble de classes écrites en langage PHP. Elles servent à créer des composants graphiques (ou widgets) qui permettent de construire une page HTML comme une hiérarchie de composants plus simples. Chaque composant est une micro-application web pouvant être facilement imbriquée dans une application tierce ou même dans un autre composant.

La création de composants graphiques impose un cadre de programmation simple et efficace pour séparer la présentation et les traitements.

Autres fonctionnalités

Pxxo propose également au travers d'un Channel PEAR des composants graphiques génériques prêts à l'emploi. On y trouve notamment un ensemble de composants graphiques permettant de construire des formulaires complexes (DatePicker, ColorPixer, Wysiwyg, Livesearch, etc...).

Interopérabilité

Pxxo est non intrusif, il peut être utilisé avec n'importe quelle application ou framework PHP.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Pxxo est utilisé à l'INIST-CNRS pour les développements WEB utilisant PHP. Il a également été utilisé au Ministère de la Culture , en complément à SPIP, pour réaliser un site sur les Corpus Oraux ( http://corpusdelaparole.culture.fr ).

Environnement du logiciel
Plates-formes

LAMP - Linux Apache Mysql Php
Serveurs PHP acceptant PHP

Logiciels connexes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement
  • Développé par des particuliers
  • Hébergé par SourceSup (la plate-forme web de gestion de projet destinée aux établissements d'enseignement supérieur et aux organismes de recherche français)
  • Soutenu par l'INIST-CNRS
Eléments de pérennité

Existe depuis 2004 et est utilisé pour de grosses applications WEB à l'INIST-CNRS

Références d'utilisateurs institutionnels

L'INIST-CNRS : http://www.inist.fr

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Une liste de discussion : http://groups.google.com/group/pxxo

Documentation utilisateur

Déclaration de Berlin : Libre Accès à la Connaissance en Sciences exactes, Sciences de la vie, Sciences humaines et sociales

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 21/10/08
  • Correction mineure : 03/02/14
  • Auteur : Maud Ingarao (Institut d'Histoire de la Pensée Classique - ENS Lyon)
Mots-clés

Déclaration de Berlin : Libre Accès à la Connaissance en Sciences exactes, Sciences de la vie, Sciences humaines et sociales

Le mouvement du libre accès (open access movement) désigne l’ensemble des initiatives prises pour une mise à disposition des résultats de la recherche au plus grand nombre, sans restriction d’accès, que ce soit par l’autoarchivage ou par des revues en libre accès.

La déclaration de Berlin est l'une des étapes-clés dans le développement de ce mouvement, car elle marque l'implication des principaux organismes de recherche Européens dans le mouvement du libre accès. A travers ce texte, les signataires s'engagent à "promouvoir un Internet qui soit un instrument fonctionnel au service d’une base de connaissance globale et de la pensée humaine", et définissent "des mesures (...) à envisager par les responsables politiques en charge de la science, les institutions de recherche, les agences de financement, les bibliothèques, les archives et les musées."

Pour agir concrètement en faveur du libre accès, les signataires appellent en particulier les établissements et organismes de recherche à

  • "encourager leurs chercheurs et boursiers à publier leurs travaux selon les principes du paradigme du libre accès ;
  • encourager les détenteurs du patrimoine culturel à soutenir le libre accès en mettant leurs ressources à disposition sur l’Internet ;
  • développer les moyens et les modalités pour évaluer les contributions au libre accès et les revues scientifiques en ligne pour maintenir les critères d’assurance qualité et d’éthique scientifique ;
  • agir favorablement pour que les publications en libre accès soient jugées lors des évaluations intervenant dans le cadre de la promotion professionnelle et académique ;
  • illustrer les mérites intrinsèques du libre accès et des contributions à une telle infrastructure par le développement d’outils logiciels, la fourniture de contenus, la création de métadonnées, la publication d’articles."

En France, ces engagements se sont traduits notamment par le déploiement de l'archive institutionnelle nationale ouverte Hyper Article en Ligne (HAL). L'ANR participe à cet encouragement.

En Europe, l'iniciative OpenAire (Open Access Infrastructure for Research in Europe), lancée en novembre 2010, offre un réseau de bases documentaires publiques européennes donnant libre accès en ligne aux connaissances produites par des scientifiques ayant reçu des subventions de l'Union européenne au titre du 7e PRCD.

A lire sur ce sujet :

  • Francis André, Libre accès aux savoirs. Open Access to Knowledge. Futuribles, juillet 2005. La publication est bilingue français / anglais

Syndiquer le contenu